Vivre en bonne santé vers 0 maladie ou stress

Vivre en bonne santé vers 0 maladie ou stress

Pour vivre en bonne santé, faites de la prévention à tout autre remède chimique. Comment vivre en bonne santé ? Qu’est-ce que la santé ? Quels facteurs l’influencent ?

La bonne santé est-elle une simple absence de symptômes pathologiques, comme veut nous le faire croire la médecine conventionnelle ? Où un état de bien-être, de dynamisme et de bonheur, comme nous le suggèrent les médecines naturelles ?

En page d’accueil, j’ai inséré une vidéo qui donne la définition de la santé d’après OMS qui a plusieurs années. Allez jeter un coup d’œil, c’est édifiant.

La prévention pour vivre en bonne santé

Vivre en bonne santé du point de vue « naturel »

Le message essentiel des médecines naturelles pour sauvegarder notre santé est vieux comme le monde : « Mieux vaut prévenir que guérir ». Cette célèbre formule, dont personne ne songe à remettre en question le bon sens ni la logique, est pourtant quotidiennement bafouée à notre époque !

Pourquoi ignore-t-on tout de cette prévention qui était la préoccupation première des médecines traditionnelles de l’antiquité ? Probablement parce que nous avons pris l’habitude de vivre selon nos fantaisies, dans le mépris le plus absolu des lois de la santé. Mais aussi parce que nous pensons que vivre en bonne santé importe peu puisque chacun a la possibilité de se « faire réparer » lorsque cela finit par s’avérer nécessaire.

La médecine d’aujourd’hui pour vivre en bonne santé

Hélas, ni le bistouri ni les médicaments de synthèse ne pourront jamais grand-chose contre le mal-être ressenti par tant de personnes. Ce mal-être n’est, ni plus ni moins, que la conséquence d’un état endémique de « non santé », physiologique et psychologique. Et cette « non santé », parce qu’elle n’est pas maladie déclarée, reste ignorée de la médecine conventionnelle.

La médecine officielle, sans doute parce qu’elle trouve plus facile de manipuler la peur, ne sait pas pratiquer et proposer la prévention. Finalement, elle n’a d’autre ambition que de permettre à des malades de continuer à produire et à consommer des médicaments souvent très chers. Cela est évidemment symptomatique d’une perception dramatiquement étroite de la santé. Car la véritable santé est une harmonie à la fois physique et psychique.

Voilà pourquoi toutes les mesures de prévention auxquelles nous invitent les médecines naturelles se résument à découvrir quels sont les comportements harmonieux, dissipateurs des troubles et révélateurs de cette santé qui demeure au plus profond de nous.

Exercice pour Vivre en bonne santé Vivre en bonne santé malgré les maladies

Une des plus importantes maladies est une « maladie de civilisation » ?

Les grandes maladies infectieuses du 19e siècle ont été éradiquées grâce à l’hygiène mise en œuvre dans le cadre de nos conditions actuelles de vie. Mais ces mêmes modes de vie ont suscité l’explosion des pathologies cardio-vasculaires et des cancers.

Que s’est-il passé ? Avant, nous risquions l’infection aggravée par le manque de soins. À présent ; nous risquons l’empoisonnement par les produits chimiques, aggravé par la surcharge de stress. Ce sont les diverses conséquences de ces situations que l’on appelle les « maladies de civilisation ».

Normalement, notre civilisation ne nous impose pas une durée excessive du travail. Les lois ont réduit les temps de travail de plusieurs heures par semaine et pourtant… La pression de la surcharge de travail à faire, dans un temps moindre, augmente les soucis professionnels.

Et ce qui est plus grave il est fréquent de souffrir d’une insuffisance de sommeil. Le manque d’exercice physique, ainsi que de nombreuses erreurs alimentaires, des excès d’alcool, de tabac, de médicaments et de drogues en sont les causes… Toutes ces choses favorisent la survenue de maladies spécifiques.

Peut-on vivre en bonne santé avec les maladies de civilisation

Ce n’est pas une fatalité, et il est possible d’échapper, grâce à d’autres modes de vie et pratiques, à ces « maladies de civilisation ». Toute une prévention est rendue possible par des voies de santé naturelles. Pour cela, il suffit d’éviter les pollutions et les excès, et d’entreprendre une diététique et une supplémentation adaptées.

Examinez le cas de ces peuplades en bonne santé, comme les Hounzas, les Sherpas du Népal, les Otomini ou même les Adventistes. Ils vivaient centenaires et pratiquement sans maladie. Pas besoin de se convaincre de l’excellence des préceptes de la diététique et de la vie saine.

En fait, la nature, lorsqu’on l’aime et la respecte, n’est pas aussi hostile qu’on voudrait le croire. Elle peut même limiter les risques de maladies graves, et nous permettre d’atteindre à une véritable santé.

D’après la médecine chinoise, notre corps est programmé pour vivre en bonne santé jusqu’à 120 ans. À condition de le respecter et de lui donner ce qui est bon pour lui afin de ne pas le mettre en situation d’échec.

Vivre en bonne santé

Vivre en bonne santé en gérant le stress

Le stress est l’état dans lequel une personne doit faire face à une situation qu’elle ressent ou qu’elle évalue comme étant potentiellement dangereuse.

Dans le stress, il y a donc une situation à laquelle il faut s’affronter. Elle peut être physique, comme disputer un match. Ou psychique, comme faire une conférence. Mais il y a aussi la personne, supposée réagir. Enfin, il y a l’état subi par la personne face à la situation stressante.

L’intensité du stress

Cela tient essentiellement de l’histoire de la personne, sa manière de penser, ses émotions, ses motivations, sa capacité de conscience corporelle. Tout cela va influencer l’état de stress. Ainsi, pour un même stress objectif, les uns vont être totalement anéantis, alors que les autres en profiteront pour rebondir et se renforcer.

Le stress n’est donc pas seulement l’événement, c’est plutôt l’idée que l’on s’en fait. Que cet événement soit un réel danger physique, un risque de perte de la sécurité matérielle, une peur du jugement d’autrui ou même une crainte de se décevoir soi-même, le stress sera différent pour chaque personne.

Quelle que soit son origine, le stress, en soi, n’a rien de mauvais. Ce n’est que lorsqu’il dépasse son objectif et s’emballe, épuisant nos réserves vitales dans des réactions disproportionnées, qu’il devient pathologique. C’est lorsqu’il nous ronge intérieurement qu’il entraîne fatigue, nervosité, irritabilité, insomnie, déprime et dépression.

Solutions contre le stress pour vivre en bonne santé

Contre ce stress excessif et envahissant, la naturopathie conseille de consommer de nombreux fruits et légumes frais et crus, des céréales complètes biologiques, du magnésium et surtout des phytothérapiques adaptogènes.

Et aussi pour faire diminuer le stress, rien ne vaut la nature ! C’est avant tout l’éloignement de cette nature qui rend la vie moderne si riche en stress.

Parfois il suffit de passer un après-midi en forêt pour rétablir la situation à la normale.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes solutions pour vivre en bonne santé longtemps, cliquez sur l’image.

Vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.