Une peau douce et belle 365 jours par an

Une peau douce et belle 365 jours par an

Avoir une peau douce et belle est bien plus simple qu’il n’y paraît. Il n’est pas toujours nécessaire d’utiliser des cosmétiques chimiques qui ont un impact sur la peau et le corps parfois longtemps après leur utilisation.

 

Ces cosmétiques provoquent trop souvent :

  • Des allergies
  • Des rougeurs
  • Des boutons
  • Des réactions secondaires diverses

Pourquoi avoir une peau douce

Ce n’est pas trop le pourquoi qui est important, car il faudrait poser la question à l’envers. Pourquoi certaines personnes ont-elles la peau douce ?

Il y a plusieurs facteurs qui entrent en ligne de compte, et pas, que la cosmétique.

La peau est le reflet de votre état de santé, tout comme vos ongles ou vos cheveux.

Et qu’est-ce qui joue sur votre santé ?

  • Le stress
  • L’alimentation
  • L’exercice physique
  • Les relations sociales

Les premières causes sont sans aucun doute le stress et l’alimentation.

Ensuite les facteurs aggravants ce sont les produits chimiques contenus dans les cosmétiques que nous nous tartinons largement plusieurs fois par jour.

Même les crèmes solaires, censées protéger la peau ne dérogent pas à la règle.

Pourtant il existe des moyens simples de faire soi-même des cosmétiques qui n’auront aucun inconvénient et feront du bien à votre peau.

cosmétiques peau douceL’attirance des cosmétiques chimiques.

Les cosmétiques chimiques rendent dépendants de leur odeur enivrante, des plaisirs qu’ils procurent, des bienfaits supposés et du côté sexy qu’ils nous apportent sur notre apparence.

La majorité d’entre nous les utilise en toute confiance et leurs fabricants le savent parfaitement et en profite.

Pourtant en tant qu’utilisateurs vous devriez être perplexes face à une quantité importante de cosmétiques chimiques disponibles.

Mais comment vous y retrouver face aux publicités envahissantes qui mettent toutes en avant des produits qui sont censés être sans danger.

Seulement, ils peuvent entraîner des risques importants sur la santé qui sont bien cachés lors de leur présentation.

Comme la partie émergée d’un iceberg, les secrets de fabrication et les composants des cosmétiques chimiques ne sont qu’en partie révélés par les fabricants.

Les utilisateurs inquiets se demandent forcément s’ils ont des impacts sur leurs états de santé sur le long terme.

Cosmétique naturel pour une peau douce

Pourquoi ne pas utiliser des produits naturels, pas très chers et qui n’auront aucune incidence sur votre santé. Vous aurez juste une peau douce.

Je vais vous partager une recette naturelle de Claire Bulté. Sa recette est inspirée de celle d’Hildegarde de Bingen qui l’avait publié parmi ses nombreux écrits, au moyen âge.

J’utilise cette recette que je trouve très efficace. Non seulement la peau et douce, mais elle est hydratée. C’est un vrai problème lorsque l’on prend de l’âge. L’hydratation de la peau est plus difficile.

Donc, il s’agit du lait virginal, une recette cosmétique extrêmement simple et facile à réaliser avec peu de matériel, juste des composants de qualité.

Virginal ? Pourquoi ?

jeune fille peau douce

Parce que les jeunes filles qui avaient encore leur virginité avaient généralement une peau douce, fraîche, proche de la peau de bébé qui faisait pâlir d’envie toutes les femmes.

Ce lait ou plutôt, cette émulsion est l’assurance d’une peau fraîche toute l’année, quel que soit votre type de peau.

Il va décongestionner et adoucir la peau, mais aussi apaiser les irritations.

Rien de bien compliqué, juste un mélange qui se transforme sous vos yeux comme par magie.

Lors de la dernière opération, votre mélange jusque-là transparent et très liquide se transforme, il devient nuageux, blanc… comme du lait. Cette variante de la recette est celle de Claire Bulté.

Réaliser 200 millilitres de lait virginal pour une peau douce

Teinture alcoolique de benjoin : 5 millilitres

Le benjoin est une résine récoltée sur les arbres de types styrax, le meilleur étant le benjoin de Siam originaire du Laos, mais aussi le benjoin de Sumatra, en Indonésie. Il est utilisé en parfumerie, dans le papier d’Arménie ainsi que dans la plupart des compositions d’encens. Et pour cause, sa richesse en vanilline lui confère un doux parfum, oriental et sucré, miellé et lacté. La résine peut être brûlée sur des charbons en guise d’encens ou mise en teinture dans de l’alcool très pur à 90° et non dénaturée. Vous la trouverez en pharmacie.

La teinture est d’abord un désinfectant et un conservateur de votre préparation. Elle purifie le teint et aseptise la peau. Réparatrice du tissu cutané, elle redonne de la souplesse et du tonus à celui-ci.

styrax pour peau douce

Hydrolat de roses : 70 millilitres

C’est l’hydrolat par excellence ! Issu de la fabrication de l’huile essentielle de la rose de Provins ou de Damas (je préfère celle de Damas), son odeur est reconnaissable entre toutes et ses vertus sont magiques pour la peau. Hildegarde prétend que la rose calme la colère et réjouit le cœur. Astringente, cicatrisante, adoucissante, elle accompagne les modifications de la peau au fil du temps. Les peaux irritées, sèches ou encore couperosées trouveront beaucoup de confort à utiliser cette eau florale. Sa richesse en flavonoïdes lui confère des vertus antioxydantes.

Teinture mère de tilleul : 50 millilitres

Tout comme l’arbre apaise l’esprit, sa teinture mère apaise les peaux irritées, agressées, couperosées.

C’est un formidable adoucissant et nettoyant de la peau. Il redonne tonus et clarté au teint. Son odeur verte et fleurie est subtile et délicate.

Teinture mère de calendula : 65 millilitres

Le calendula est un véritable soleil pour la peau. On connaît bien son macérât huileux, mais beaucoup moins, son hydrolat. C’est pourtant l’hydrolat de référence pour les peaux très atopiques, irritées, mais aussi sujettes aux imperfections et aux démangeaisons. Son odeur est douce et miellée. Il se marie à merveille avec le benjoin.

hydrolat pour la peau douceGlycérine végétale : 10 millilitres

La glycérine végétale est « humectante », elle hydrate la peau, lui amène de l’humidité. Ce besoin est aussi valable pour les peaux grasses, que sèches. Cerise sur le gâteau, sa présence dans ce lait lui confère des vertus démaquillantes !

Maintenant que vous avez l’intégralité de vos ingrédients, il vous suffit de prendre une petite bouteille en verre teinté préalablement désinfectée et de mettre d’abord vos hydrolats et votre glycérine avant de secouer. Ajoutez votre teinture de benjoin et secouez de nouveau le tout.

La magie s’opère, votre lait virginal est prêt à être utilisé !

Vous n’utiliserez plus d’autre lait que celui-ci, aussi bien le matin pour préparer votre peau au maquillage, que le soir pour vous démaquiller en douceur. Les résultats d’une peau douce paraissent déjà après 8 jours d’utilisation.

2 commentaires
  1. Bonjour !

    Les liens communiqués pour la fabrication du Lait virginal en ce qui concerne le Tilleul et le Souci ne sont pas des hydrolats mais des teintures mères (sans alcool). Bizarre ?

    Pourriez-vous m’éclairer s’il vous plait ?

    Merci

    • Bonjour, effectivement il s’agit de teinture mère. Je viens de rectifier l’article.
      Belle et douce journée
      Katibel

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.