Respirez à pleins poumons pendant vos vacances

Respirez à pleins poumons pendant vos vacances

Vous ne respirerez jamais aussi bien qu’en vacances, alors respirez à pleins poumons. Pourquoi ? Parce que vous ne serez pas stressé et l’air sera moins pollué si vous choisissez la bonne destination.

Dans les grandes villes, la pollution rend l’air irrespirable, le travail que doivent fournir nos poumons est rendu de plus en plus difficile.

Leur faire respirer de l’air de bonne qualité et respirer à pleins poumons leur donnera un  petit coup de pouce pour augmenter votre capacité respiratoire.

Quel air respirez-vous ?

Aujourd’hui, sur notre planète,  il est extrêmement compliqué de trouver des endroits dénués de toute pollution. Même à 20 000 lieues sous les mers on trouve des sacs plastiques.

L’air est chargé de particules toxiques dont on connaît la dangerosité pour la santé. La pollution diminue la quantité d’oxygène disponible pour notre corps.

D’ailleurs, il est fortement déconseillé de faire son jogging dans les rues des grandes villes où le taux de pollution bat tous les records et vous intoxique.

Lorsque vous courrez, votre corps fournit un effort supplémentaire, votre cœur bat plus vite et vos poumons doivent absorber plus d’oxygène. Sauf que dans les villes, l’oxygène est en déficit. En revanche, ce sont toutes les particules toxiques qui se précipitent dans vos poumons pendant que la voie est ouverte.

Votre sang aurait besoin d’être plus oxygéné et c’est le contraire qui se passe et cela contribue à l’intoxication de votre corps.

Quel rôle ont nos poumons ?

C’est l’interaction constante du système respiratoire avec les autres systèmes qui permet de maintenir l’équilibre  et l’énergie de notre corps.

Tous nos organes, y compris notre cerveau, communiquent par le biais de la lymphe et du sang.

En médecine chinoise, les poumons et le gros intestin font partie de la même « loge énergétique ».

Tous nos organes étant en communication constante lorsque le foie et l’intestin sont surchargés d’aliments mucoproducteurs, ces mucosités seront envoyées vers les poumons par effet de débordement.

Il a été constaté que les troubles ORL paraissent souvent après un épisode de constipation.

Gardez à l’esprit que la respiration est vitale. On peut se passer de manger ou de boire durant plusieurs jours, on ne peut pas se passer de respirer plus que quelques minutes dans le meilleur des cas. Au-delà on perd la vie.

Les personnes qui ont des problèmes respiratoires sont un vrai handicap. Elles ne peuvent rien entreprendre qui va leur demander un effort, même minime. Le moindre escalier, ou même marcher lorsqu’il y a un pic de pollution les essouffle.

Pour améliorer les capacités pulmonaires, des solutions naturelles existent.

Des solutions pour mieux respirer

Que ce soit en Inde ou en Chine, la respiration est au centre des différentes pratiques, « yoga », « chi cong », etc. Le souffle est étroitement associé à l’énergie et ne peut être dissocié.

Je n’ai pas de problème respiratoire, car ma respiration est toujours au centre de mes exercices physiques ou mentaux.

Par contre, j’ai une sinusite chronique qui m’a apporté pas mal de bronchites jusqu’à ce que je fasse chaque jour la douche nasale recommandée par les yogis.

La douche nasale

Ce n’est pas compliqué à faire, mais l’idée de devoir le faire chaque jour rebute un certain nombre de personnes. Pourtant la douche nasale permet le nettoyage des fosses nasales, régule les sécrétions, désencombre les sinus, rééquilibre le système nerveux.

Depuis que j’ai repris mon rituel que je fais au moment de la toilette au même titre que le lavage des dents, je n’ai plus de bronchite.

Vous devez vous procurer un genre de petit arrosoir, que vous trouverez en pharmacie. Il est adapté pour la grosseur des narines.

Vous devez le remplir avec de l’eau tiède et une mesure de sel gris. Normalement, la cuillère mesure est fournie avec le petit arrosoir, si ce n’est pas le cas une ½ cuillère à café de sel convient parfaitement. Touillez un peu avant de vous servir de cette eau. À la place du sel de Guérande gris, vous pouvez acheter du sel de nigari en magasin bio. Il augmente les bienfaits de la douce nasale.

Le plus important est de le faire tous les jours.

Comment pratiquer ?

Une fois votre petit arrosoir rempli, mettez la tête au-dessus du lavabo et penchez-la vers le côté que vous voulez. Maintenez le menton près de la gorge et placez l’embout dans la narine qui se trouve en haut. L’eau va entrer par la narine du haut et sortira en filet de la narine du bas. Respirez par la bouche durant l’opération. Lorsque la moitié du liquide sera passé, inclinez la tête de l’autre côté et faites de même avec l’autre narine.

Mouchez une narine à la fois pour assécher le nez et pratiquez quelques respirations.

Autres méthodes naturelles

Exercice physique

L’activité physique est un très bon moyen d’augmenter votre capacité pulmonaire. Faites de la marche, du vélo ou de la natation. Les efforts que vous devrez fournir vont intensifier le rythme et l’amplitude de votre respiration et le débit sanguin va aussi augmenter.

En vous relaxant, faites travailler votre diaphragme qui a un rôle important dans la capacité pulmonaire.

Les plantes pour mieux respirer

Le rhodiola est utilisé depuis longtemps chez les sportifs. Cette plante a une action favorable sur l’oxygénation cellulaire. Pensez à en faire des tisanes avant l’effort.

Apprenez à respirer !

Vous avez dû recevoir un e-book sur la respiration profonde. Faites ces exercices qui vous permettront de mieux respirer en toute circonstance.

Je vous indiquerai d’autres respirations à pratiquer par e-mail.

Je vous invite à découvrir GRATUITEMENT « Les Gazouillis » N° 0.0 qui est le premier bulletin, représentant un extrait de ce que seront les autres.

Cliquez sur le bouton pour le lire dès maintenant.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.