Réduisez le stress et l’anxiété dû au confinement

Réduisez le stress et l'anxiété dû au confinement

Réduisez le stress et l’anxiété durant la période de confinement et même après. J’ai reçu un mail du docteur Gabriel Combis que je suis depuis longtemps et j’ai décidé de partager avec vous ces conseils antistress, que je connais bien entendu, et que j’avais oublié de partager avec vous.

Aujourd’hui, je vais vous dévoiler arme qui paraît bien anodine dans la situation sanitaire alarmante que nous traversons.

Il s’agit d’une tisane, oui, un mélange de plantes qui permet d’appréhender avec calme, sérénité et détachement les situations les plus stressantes.

Il est tout à fait normal d’être stressé ou anxieux, même si on ne s’en rend pas vraiment compte.

En effet, le stress et l’anxiété découlent logiquement de « l’épisode coronavirus » et peuvent affecter lourdement vos défenses immunitaires.

Lorsque le stress et l’anxiété prennent le dessus, notre corps tout entier en subit les conséquences et nos défenses immunitaires diminuent. Ce n’est pas le moment !

Réduisez le stress avec une simple tisane

Rhodiola rosea

Parfaite en tisane contre la dépression

Voici donc la préparation que j’aimerais vous présenter en détail, car je trouve qu’il y a une vraie magie à comprendre comment les plantes s’unissent et se complètent pour parvenir à agir concrètement sur notre santé.

Voici quatre plantes contre le stress :

  • éleuthérocoque (racine), 20 g
  • passiflore (partie aérienne), 20 g
  • coquelicots (pétales), 20 g
  • angélique (racine), 20 g.

En détail, chaque plante

La première d’entre elles nous emmène loin de nos soucis « terrestres », c’est une plante qui voyage dans l’espace !

L’éleuthérocoque a été « révélée » au grand public par les travaux d’un médecin russe, le Dr Nikolaï Lazarev, qui ont permis de souligner son effet majeur contre le stress.

Dans les années 1950, Lazarev l’utilisa sur des conducteurs de camions et des mineurs de Sibérie travaillant dans des conditions particulièrement éprouvantes, et fit la preuve scientifique qu’elle augmentait leur résistance face au stress émotionnel et physique, sans effets secondaires, contrairement aux stimulants psychotropes qu’il avait essayés auparavant.

Plus tard, l’éleuthérocoque sera aussi employée avec succès par les astronautes de la station Mir.

Lazarev est le premier à avoir utilisé le qualificatif « d’adaptogène » pour décrire une plante qui :

  • est sans danger pour les animaux et les humains (pas de toxicité) ;
  • augmente la résistance de l’organisme au stress ;
  • est « normalisante » : c’est-à-dire qu’elle ramène l’organisme à l’homéostasie à l’équilibre.

Des études récentes ont montré que l’éleuthérocoque procure une sensation de bien-être général, probablement lié à un effet relaxant sur les tissus du système sanguin , et qu’elle est aussi très utile pour des personnes en situation de burn-out , avec une amélioration qui est vraiment très nette.

L’éleuthérocoque est la plante maîtresse de cette tisane.

D’ailleurs vous pouvez aussi la consommer seule, en teinture hydroalcoolique à raison de 80 gouttes le matin – ou 50 gouttes le midi – ou en gélules de poudre de racine à raison de 500 à 1500 mg par jour. Faites une cure de deux mois.

Il n’est pas nécessaire d’être dans une situation aussi critique que celle que nous vivons pour utiliser cette merveilleuse plante.

passiflore

La passiflore contre le stress

La passiflore

La seconde plante, la passiflore fait la splendeur du jardin

Dans une étude randomisée, des chercheurs ont analysé l’effet de la passiflore sur 60 patients avec des antécédents importants d’anxiété.

La moitié d’entre eux a reçu un traitement à base de passiflore officinale, l’autre moitié un placebo.

Les scientifiques ont ensuite relevé le niveau d’anxiété des patients traités, à deux intervalles : 30 et 90 minutes après le traitement.

Ils ont constaté que le niveau d’anxiété des patients ayant reçu le traitement à la passiflore était bien inférieur au groupe témoin, et cela sans le moindre effet secondaire. Élégante, efficace et délicate c’est la passiflore.

Elle fait très souvent partie des composants des tisanes toutes prêtes que l’on peut trouver pour le stress, l’anxiété et même le sommeil, car elle a des pouvoirs calmants importants.

Enfin les deux autres plantes :

Le coquelicot, qui appartient à la famille des pavots, contient des alcaloïdes aux propriétés sédatives et anxiolytiques. Son action à la fois douce et efficace apaise autant les muqueuses enflammées que le système nerveux.

Dans certains pays, le cannabis fait fureur, pourtant le coquelicot a des vertus semblables, mais sans les effets secondaires.

Pour finir, l’angélique pour son rôle important dans la tisane « carminative », qui réchauffe et apaise le système digestif, sévèrement éprouvé en cas de stress chronique.

Elle est également la bienvenue dans la tisane antistress. Comme l’écrivait à son sujet l’agronome Olivier de Serres, l’angélique « sert à tenir la personne joyeusement ».

Préparation de notre tisane

valériane

Une bonne tisane de valériane contre le stress

Placez le soir une cuillère à soupe de nos quatre plantes dans ¾ de litre d’eau froide. Vous pouvez ensuite aller vous coucher, la Nature travaille pour vous.

Le lendemain matin, il n’y a plus qu’à porter jusqu’au frémissement votre préparation de la veille, puis couvrir 10 à 15 minutes.

Filtrez, buvez 1 tasse le matin, et encore 1 ou 2 tasses dans la journée.

Suivez une cure de 3 semaines par mois pour un effet satisfaisant.

Voilà pour la tisane.

Mais vous avez d’autres possibilités de retrouver votre calme et votre sérénité face aux événements.

Réduisez votre stress avec ces autres possibilités

Le stress est problème très sérieux qui est très souvent pris à l’envers !

Avec un recours beaucoup trop immédiat aux médicaments chimiques, dont les effets négatifs, en particulier sur le cerveau et l’augmentation du risque d’Alzheimer, sont pourtant bien documentés.

Voilà pourquoi les médecines naturelles sont, une fois de plus, les outils les plus adaptés à explorer en première intention.

Et ce n’est pas comme s’il en manquait, vous avez à disposition énormément d’outils à votre disposition.

Méditation, Qi qong, respiration, Emotionnal Freedom Technique (EFT), huiles essentielles, sophrologie, musicothérapie, cohérence cardiaque, etc. l’arsenal naturel est IMMENSE, et propose à chacun des pistes extrêmement variées. Vous devriez trouver la ou les méthodes qui vous conviennent.

En plus de tout ça, il y a l’alimentation qui est un des piliers de votre santé physique et mentale.

Évitez de donner son carburant préféré au stress.

Les sucres sont un excellent carburant alimentant pour alimenter le processus physiologique du stress.

Une alimentation trop riche en sucre et féculents fait augmenter la glycémie sanguine d’une manière rapide.

Le pancréas va compenser par un pic d’insuline qui fait souvent redescendre la glycémie à un niveau trop bas. Cette hypoglycémie réactionnelle place votre corps en situation de stress – elle est suivie d’une relâche d’adrénaline et de cortisol. Ceci provoque une fringale sucrée et si vous cédez, c’est parti pour relancer ce cercle vicieux.

À chaque repas, prenez de belles portions de légumes de saison et une petite portion de protéines, parfois accompagnées d’un peu de féculents.

Ce sont les légumes qui doivent prendre le plus de place dans l’assiette, pas les protéines. J’ai eu l’occasion d’aller dans des restaurants étoilés et j’ai toujours été déçue de voir que c’était tout le contraire. On a une belle part de viande (enfin belle, oui, mais pas bien grosse) et la garniture de légumes ressemble à des mignardises que l’on a posées là, pour faire joli. D’ailleurs, oui, c’est le but, il faut que ce soit joli.

Passons.

La vidéo si vous préférez

Le soir, dînez tôt et léger, pour éviter la surcharge digestive au moment de se coucher et les problèmes de sommeil. Les personnes qui dorment mal ont en effet montré dans des études des réactions de stress, d’anxiété et de colère disproportionnés par rapport à ceux qui dorment bien.

Si vous avez plus de 50 ans, et que votre sommeil s’est détérioré́ alors que vous dormiez bien quand vous étiez plus jeune, vous pouvez faire l’essai de mélatonine à dose faible (0,3 mg un peu après le repas du soir).

Pour retrouver un sommeil plus réparateur, prenez une cuillère à café d’un extrait liquide de pavot de Californie, cousin du coquelicot dont nous avons parlé plus haut, une demi-heure avant d’aller vous coucher.

Vous pouvez trouver sur mon blog plusieurs articles sur les moyens naturels de lutter contre le stress, une bonne alimentation et la respiration.

En haut des pages, vous avez un onglet recherche, tapez le mot qui correspond à ce que vous voulez trouver.

Je vous mets en plus des liens vers des méthodes qui peuvent vous aider, à pratiquer seul ou à plusieurs, comme la méditation, la cohérence cardiaque et la musique Weave contre le stress.

Profitez de votre temps libre pour découvrir ces pratiques très efficaces.

https://bel-et-bien.net/mediter-sans-effort

https://bel-et-bien.net/no-deprim

Le guide des huiles essentielles

1 commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.