Reconnaître, prévenir ou soigner la mycose des pieds

Reconnaître, prévenir ou soigner la mycose des pieds

La mycose des pieds, aussi appelée pied d’athlète, est une infection très contagieuse qui peut avoir des complications graves. Voici comment la prévenir ou la guérir.

Reconnaître et soigner la mycose des pieds

La mycose est une infection causée par une ou plusieurs espèces de microchampignons parasites ou saprophytes. Elle concerne souvent de petites zones de la peau et/ou des muqueuses. Les mycoses superficielles de la peau et des ongles sont plus exposées à certaines souches particulières et qui causent généralement des pathologies bénignes. Elles ont une prévalence élevée dans le monde, puisqu’entre 20 à 25 % de l’Humanité souffre périodiquement de mycoses cutanées sans gravité. Il s’agit donc d’une des infections microbiennes les plus courantes. Quid de la mycose du pied ?

Qu’est-ce que la mycose du pied ?

Appelée pied d’athlète ou encore intertrigo inter-orteils (du nom scientifique tinea pedis), la mycose du pied est une infection causée par des champignons dermatophytes ou des levures qui se développent dans des environnements chauds et humides. C’est pourquoi les lieux humides usuels comme les vestiaires des salles de sport, les piscines, les saunas et les hammams sont des environnements propices à leur développement. Le fait de porter des chaussures serrées qui ne permettent pas une évacuation aidée se la sueur est également un facteur de risque commun.

Le pied d’athlète est donc fréquent chez les sportifs (d’où le nom de ce champignon), mais il n’est pas confiné à cette population. Les enfants ou les adultes, hommes ou femmes, peuvent être touchés, bien que les hommes soient plus susceptibles de développer ce type d’infection. Cette mycose touche également certains groupes à risque comme les diabétiques et les personnes qui souffrent de psoriasis.

Quels sont les facteurs de risque du pied d’athlète ?

Tout le monde peut développer une mycose du pied, mais certains comportements augmentent le risque de manière significative. En voici une petite synthèse :

  • visiter les lieux publics pieds nus, en particulier les vestiaires des salles de sport, les douches, les piscines, les parcs, les hammams, les saunas, etc. ;
  • partager des chaussettes, des chaussures ou des serviettes avec une personne infectée ;
  • porter des chaussures serrées qui ne permettent pas la bonne évacuation de la sueur ;
  • garder les pieds mouillés pendant de longues périodes, notamment après la douche ou après s’être baigné ;
  • suer des pieds de manière soutenue sans les « sécher » ;
  • ne pas soigner une petite blessure à la peau ou aux ongles du pied.

Non traitée, la mycose du pied peut s’étendre jusqu’aux ongles et provoquer une onychomycose. Elle peut également favoriser le développement d’une infection bactérienne et entraîner de graves complications, la plus redoutée étant la cellulite bactérienne due à des streptocoques ou à des staphylocoques qui peuvent se propager de manière incontrôlable jusqu’à constituer une véritable urgence médicale.

mycose des piedsPrévenir et réduire les infections fongiques

La meilleure façon de prévenir le pied d’athlète et de réduire le risque de récidive si vous avez déjà développé cette infection fongique très contagieuse est d’adopter les mesures d’hygiène suivantes :

  • Garder les pieds propres, frais et secs. Après le lavage, effectuez un séchage complet des pieds et des espaces entre les orteils à l’aide d’une serviette propre ;
  • N’empruntez pas de serviettes. Comme toutes les mycoses, le pied d’athlète est extrêmement contagieux et peut être transmis par simple contact, lors de l’échange d’une serviette qui a préalablement servi sur un pied contaminé ;
  • Portez des sandales dans les lieux humides et publics (piscine, vestiaires de sport, saunas…) ;
  • Choisissez des chaussures de sport qui assurent une bonne ventilation. N’oubliez pas d’enlever la semelle et d’aérer vos chaussures après votre séance de sport ;
  • Évitez de porter des chaussures sans chaussettes et préférez des chaussettes en fibres naturelles (coton ou laine) qui absorbent bien l’humidité ;
  • Appliquez du talc ou de la poudre antifongique sur vos pieds ou vos chaussures pour absorber l’humidité ;
  • Désinfectez la salle de bain et les articles de toilette (serviette, tapis de bain, gants de toilette, etc.) en cas d’infection.

Lorsque la mycose du pied est modérée avec une ou deux lésions entre les orteils, il est conseillé de traiter le problème le plus rapidement possible pour éviter que l’infection ne se propage. Si vous cherchez un produit pour la mycose des pieds, vous pouvez tester Okenys.

3 commentaires
  1. bonjour
    Je suis intéressé. Cependant je suis en Afrique précisément en cote d’ivoire.Que faire?

    Comment se vendent les produits( par réseau ou achat simple).

    • Bonjour,
      Essayez par Internet mais les frais de port risquent d’être élevés.
      Belle et douce journée
      Katibel

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.