Que faites-vous de votre culotte, le soir ?

Que faites-vous de votre culotte, le soir ?

Est-ce que vous gardez votre culotte le soir pour dormir ? Je ne parle pas des moments où vous êtes indisposée, mais de tout le reste du temps.

Saviez-vous que de garder sa culotte pour dormir est source d’infection ?

mail journalier

Les champignons prolifèrent dans votre culotte

En France, l’habitude de garder sa culotte pour dormir est bien ancrée. Peut-être par peur d’attraper un rhume de « foufoune » (je plaisante)…

Votre culotte ne vous sert à rien la nuit, sauf en cas de fuites urinaires ou d’indisposition.

En gardant votre culotte, vous contribuez à maintenir votre entrejambe chaud et humide, surtout si elle est en tissus synthétique.

C’est l’endroit idéal pour les mycoses (champignons) prolifèrent.

Mycoses

esiul / Pixabay

Par contre, si votre culotte est en coton, aucun champignon à l’horizon. Seulement le manque d’aération engendrera de la sécheresse. Cela est tout aussi ennuyeux pour votre intimité.

Lorsque vous êtes endormie, à chaque mouvement, votre culotte bouge. Elle frotte votre anatomie intime et provoque des irritations dont il serait préférable de vous passer.

On sait que les femmes sont sujettes aux cystites pour diverses raisons, garder sa culotte la nuit en fait partie.

À chaque mouvement que vous faites dans votre lit, votre culotte en se déplaçant transmet les germes de l’intestin vers les voies urinaires.

C’est un peu comme lorsque vous allez aux toilettes et qu’en vous essuyant, vous ne prenez pas suffisamment de précautions et alors, vous transmettez ces germes.

Donc, laissez tomber votre culotte le soir pour ne pas augmenter les risques de cystites, surtout si vous êtes sujettes à cette infection.

Que faisaient nos ancêtres avec leur culotte ?

Ils n’en faisaient rien, car durant plusieurs siècles, ils n’en portaient pas.

Nos ancêtres vivaient en pagnes et ne connaissaient pas encore la culotte.

Homme moyen-âge

anaterate / Pixabay

Lorsque je suis allée en Chine, il y a 10 ans, les enfants portaient des culottes fendues afin de pouvoir faire leurs besoins debout, même les filles. Les femmes ont aussi porté très longtemps les culottes fendues.

Toujours est-il, nos ancêtres avaient l’entrejambe bien aéré…

Les hommes non plus ne portaient pas de culotte, ni de slip, cela n’existait pas. Leurs parties génitales étaient libres de se balancer au gré des mouvements sous la toge ou la tunique.

En France, il a fallu attendre la révolution pour que tout change.

Avant, les femmes portaient de longues robes avec des jupons, mais point de culotte. Elles portaient aussi des jarretières, pour les plus riches, afin de maintenir leurs bas au-dessus du genou. Mais aucune culotte ne perturbait l’aération de leur intimité.

Les messieurs ont porté les premières culottes

Il a tout de même fallu attendre le 19e siècle pour que les petites-filles portent des culottes, ou plutôt des pantalons courts. Bien entendu, ils étaient réservés aux petites-filles de la haute société.

Mais avant les petites-filles, ce sont les homes qui ont porté en premier les culottes. Là encore ce n’était pas vraiment des culottes. De plus il n’y avait que les bourgeois qui en portaient. Les gens du peuple restaient des « sans-culottes ».

Cela me fait penser à la Comtesse de Ségur dont les livres parlaient de ces petites-filles « modèles » avec leur petit pantalon qui dépassaient de leur robe et leur permettait, enfin de pouvoir jouer sans se préoccuper de ce que pouvaient voir les personnes alentour.

À l’époque, ces pantalons courts étaient faits de drap blanc ou parfois rose.

Les femmes ont alors pris exemple sur les petites-filles comprenant l’intérêt pour elles, de porter ces pantalons courts.

Elles se sentaient plus libres de bouger, sans risquer de monter leur intimité.

À la fin du 19e siècle, hommes, femmes et enfants portaient des pantalons courts.

C’est en 1893 que Pierre Valton a ouvert son atelier de sous-vêtements. Il a eu un grand succès, bien qu’à cette époque les formes et couleurs des dessous étaient majoritairement blanches.

De nos jours, cela a bien changé, on n’a que le choix de l’embarras, tant il y a de modèles et de couleurs.

La culotte aujourd’hui

La culotte est devenue avec le temps un objet érotique pour beaucoup d’hommes. Leur imagination et leurs fantasmes en matière de culotte n’a pas fini de se mettre en route.

Au 21e siècle, nos petites culottes sont devenues « sexy » et ne ressemblent plus aux culottes de nos grand-mères, qui montaient presque sous les bras…

Seulement, si vous gardez votre culotte au moment de vous mettre au lit pour que votre compagnon ait le plaisir de la retirer surtout ne la remettez pas, pour dormir…

guerison-karmique.com

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.