L’optimiste est en meilleure santé physique et mentale

L’optimiste est en meilleure santé physique et mentale

Vous avez sans doute remarqué, que l’optimiste est en meilleure santé que la majorité de la population. De plus, il a toujours l’air content et satisfait de ce qui lui arrive, même les tuiles.

Il réussit toujours à rebondir et trouver la solution.

Faites des Économies pour Vos Cadeaux de Noël

shopparadiz

Cliquez sur l'image pour en bénéficier !

Chacun d’entre nous devrait cultiver l’optimisme pour pleinement profiter du meilleur de la vie en toutes circonstances.

L’optimiste dort mieux !

L’optimiste dort mieux, car il ne rumine pas le soir lorsqu’il se couche. Il aime profiter de chaque instant de sa vie et dormir du sommeil du juste, en fait partie.

Lorsqu’il a un problème, il fait tout pour le résoudre au moment où il se présente. Ainsi, il se couche en paix avec lui-même. Il a fait tout ce qu’il pouvait.

Cette réalité a été démontrée par des chercheurs de l’université de l’Illinois (USA). Quels que soient leur niveau social, leur travail, leur entourage, l’optimiste dort bien !

On sait que le mauvais sommeil est souvent lié à notre mental et aux ruminations. Alors que faire ?

Pourquoi n’est-on pas optimiste ?

Ces mêmes chercheurs préconisent :

« Soyez optimiste, changez votre vision du monde pour voir tout en rose, et tout ira mieux ! »

Plus facile à dire qu’à faire !

Comment réussir à devenir optimiste ? Comment réussir à toujours voir le bon côté des choses ? Ces choses qui vous accablent au quotidien.

Comment balayer les soucis, les problèmes ?

Personne n’a une baguette magique ! Je n’en connais pas.

Et il est impossible de changer d’un claquement de doigts !

Vous avez déjà lu ou entendu, des personnes qui crient à tous ceux qui veulent bien les entendre : « quand on veut, on peut ». Ont-ils eu, eux-mêmes, des résultats avec cette méthode ?

S’il suffisait de vouloir être optimiste pour le devenir, ce serait bien trop facile.

La plupart du temps, nous agissons de façon tout à fait inconsciente. Ce n’est pas nous qui voulons, ou décidons. Nous avons envie que cela se passe de telle ou telle façon, mais réussissons-nous ? Combien de fois me suis-je imaginé la façon dont allait se passer un rendez-vous ? À chaque fois, je me suis trompée. Et vous ?

Bien souvent, nos désirs d’amélioration sont voués à l’échec. En effet, il ne nous est pas possible de changer notre caractère en fonction de ce que nous voulons faire.

De plus, nous ne changeons pas nos comportements habituels, bons ou mauvais. Ils font partie de soi et les modifier demande un travail permanent et de longues haleines.

 Pour autant, ce n’est pas impossible !

Se changer en optimiste est-il possible ?

Chaque être humain est « habité » par plusieurs « «moi» ». Il a sa personnalité principale et plusieurs sous-personnalités. Malheureusement, les unes et les autres ne sont pas toujours en cohérence et sont souvent en contradiction, voire en conflit.

Comment réussir à ce qu’elles fassent bon ménage ?

Chaque «moi» aimerait passer en priorité sur tous les autres. C’est ce qui rend la tâche difficile. Que choisir ? Quelle est la tâche prioritaire ? Y en a-t-il une ?

Vous vous êtes sans doute retrouvé dans une situation similaire à celle que je vais vous raconter. Situation cornélienne, et pourtant présente au quotidien.

Il est 10h, il fait beau et je dois écrire mon article hebdomadaire pour le blog.

En même temps, je pense que c’est le temps idéal pour aller se promener.

Simultanément, j’ai envie d’un bon petit café.

Et à cet instant, je me suis souvenue qu’il fallait que j’appelle le dentiste pour repousser mon rendez-vous.

Etc.

Des dizaines de «moi» se bousculent au portillon et essaient de le passer en premier. Dans ma tête c’est une pagaille abominable.

Comment faire le bon tri ?

Il est possible de donner la priorité à ce qui nous préférons le plus, à notre chouchou du moment. Dans la situation que je vous ai décrite, la promenade était de loin ma préférée.

Sachant qu’au retour de ma promenade, il y aura toujours toutes les autres envies qu’il faudra satisfaire.

Chaque «moi» va recommencer à négocier, s’impatienter, insister pour passer en premier.

Pour peu que vous ayez des envies de manger, boire, dormir, etc. qui s’ajoutent et réclament, elles passeront en priorité. C’est la loi de survie.

Après avoir satisfait vos envies de survie, toutes celles qui n’ont pas été satisfaites, sont toujours là présentes et le font savoir. Vous n’aurez de tranquillité qu’après avoir satisfait toutes vos envies.

optimisme

LeafWriter / Pixabay

Bref, ce n’est pas pour tout de suite !

Que faut-il faire ?

Quel qu’ait été votre choix, vous l’avez fait et il ne faut pas vous en vouloir. Vous avez fait un choix, qui n’était pas le choix de la raison. N’imaginez pas pour autant que vous êtes nul, ou que vous n’avez aucune volonté.

Votre bon élève s’est juste fait dominer par les autres à un moment donné. Ce ne sera pas toujours le cas.

Pour améliorer ce désordre, il faut savoir de quelle façon vous allez instaurer de l’ordre dans ce capharnaüm.

Et, bonne nouvelle, vous pouvez le faire ! C’est juste un travail sur soi long, délicat, fatigant.

Le but de ce travail est de mettre en avant le «moi» qui vous attire le plus et qui va vous aider à atteindre vos objectifs de vie, les plus importants pour vous.

Il est impossible de s’autodiscipliner du jour au lendemain par la seule volonté. Il faut y aller progressivement, en douceur.

Faites un bilan objectif

Pour savoir ce qu’il faut améliorer, modifier, supprimer, etc., vous devez faire un bilan. Il devra être le plus objectif possible.

Ne vous mentez pas. Regardez les choses en face, telles qu’elles sont.

Découvrez quels sont les :

  • éléments perturbateurs
  • meneurs
  • mesures qui peuvent être mises en place pour avancer
  • choses qui vous font avancer
  • actions pour qu’elles passent au premier plan
  • éléments positifs de votre vie
  • modifications pour réaliser la vie dont vous rêvez.

Regardez votre vie en face, faites défiler les jours, semaines, mois et années passés. Osez regarder ce que vous avez réellement fait de vote vie.

Ne vous démoralisez pas, vous venez de faire le premier pas vers une amélioration certaine. Vous allez trouver votre voie.

Chacun a dans sa vie des remises en question, et c’est bien. Avoir des doutes, faire des essais est indispensable pour diriger sa vie dans le sens que l’on souhaite.

Les solutions pour être optimiste

Être optimiste n’est que le résultat de la satisfaction d’avoir pris le bon chemin de vie.

Si vous n’y êtes pas encore parvenu, vous aurez sans doute besoin d’aide. moi-même, je me suis fait aider. Après avoir essayé plusieurs méthodes, je me suis concentrée sur « NumenProcess » du Dr Leroy. C’est avec cette méthode que j’ai eu les meilleurs résultats. Les pratiques sont simples et efficaces. Elles ressemblent un peu à des jeux d’enfants. Après la surprise de ces méthodes, on a très vite des résultats. Le mieux est d’essayer en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Faites des Économies pour Vos Cadeaux de Noël

shopparadiz

Cliquez sur l'image pour en bénéficier !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.