L’intestin qui fuit, un vrai problème

L’intestin qui fuit, un vrai problème

Avez-vous déjà entendu parler du problème de l’ « intestin qui fuit », également appelé « perméabilité intestinale » ? L’intestin qui fuit est un souci qui touche de plus en plus de monde. Considéré comme le deuxième cerveau du corps humain, l’intestin joue un rôle clé dans notre santé et engendre de nombreux problèmes lorsqu’il ne peut plus fonctionner dans de bonnes conditions.

Faites des Économies pour Vos Cadeaux de Noël

shopparadiz

Cliquez sur l'image pour en bénéficier !

Comment se présente l’intestin qui fuit, globalement ?

Cet article a été rédigé par le blog Mes Bienfaits

L’intestin mesure environ 5 à 7 mètres de long. Il arrive à s’entasser dans la partie ventrale du corps humain en se tassant sur lui-même. Ce dernier joue un rôle de passoire pour le bien-être de l’organisme. Lorsqu’il se retrouve défectueux, il laisse passer des éléments qui ne sont pas forcément bons pour le corps. La santé en générale s’en voit donc affectée. L’intestin imite l’aspect d’un tuyau qui est extrêmement souple. Il est replié sur lui-même. Autrement, il ne tiendrait pas dans le corps humain avec ses 7 mètres de long.

► Villosité intestinale

La paroi interne de l’intestin se compose d’éléments à l’aspect fibreux appelés villosités intestinales. Ils ressemblent à de minuscules poils. Ces villosités comprennent à leur tour d’autres cellules appelées entérocytes.

► Entérocytes

Les entérocytes ont une fonction absorbante. En effet, ces cellules récupèrent les nutriments qui résultent de la digestion des aliments avalés par l’homme. Chaque entérocyte est séparé par un infime espace connu sous l’appellation : jonction serrée.

La perméabilité de l’intestin se joue à ce niveau bien précis. La jonction serrée de l’intestin joue un rôle de barrière protectrice. Elle fait en sorte que les grosses molécules qui sont nocives pour l’organisme ne passent pas à travers l’intestin. Pour cela, elle fabrique des enzymes métaboliques. Ces dernières transforment les molécules plus grosses en petites molécules. En d’autres termes, elles transforment les lipides, les glucides et les protéines en acides aminés et en acide gras.

Qu’est-ce qui provoque le problème de l’intestin qui fuit ?

Lorsque les entérocytes ne jouent plus le rôle de passoire, ils laissent passer les grosses molécules sans les transformer. Cela inclut la circulation de bactéries et virus en tout genre. En général, le mode de vie en est la cause.

Mais la cause de la perméabilité intestinale est en réalité bien plus complexe. Toutefois, les spécialistes s’accordent à dire que l’origine du problème provient majoritairement de l’alimentation.

► La nourriture des temps modernes

Aujourd’hui, l’alimentation bio a le vent en poupe. Mais cela n’a pas été le cas durant plusieurs décennies. Il y a une époque où les aliments surgelés et la nourriture en conserve connurent leurs heures de gloire. De même, la nourriture actuelle contient plusieurs produits ou additifs qui sont néfastes pour la santé des intestins. Ils sont présents dans les ingrédients affichés sur les paquets des aliments vendus dans le commerce. Ils sont facilement reconnaissables grâce à leur indication : E300, E111, E143…

Il y a les colorants, les produits émulsifiants, les édulcorants, les exhausteurs de goût, etc. Il y a aussi le sucre raffiné et le gluten de blé qui engendreraient des problèmes.

► L’alcool et le tabac

L’alcool et le tabac abîment les cellules épithéliales de l’intestin. Ils agressent les entérocytes en les rendant poreux. Dès lors, ils ne jouent plus leur rôle d’absorbant. Le phénomène de métabolisme intestinal est absent ou moins efficace. Les glucides et les lipides ne sont plus transformés correctement.

► Le stress

Le stress a le pouvoir de dérégler le bon fonctionnement des intestins. C’est la raison pour laquelle, beaucoup de personnes ont le ventre noué ou des ballonnements au ventre durant une période d’angoisse.

La mauvaise réaction au stress provoque les envies pressantes d’aller aux toilettes. En d’autres termes, l’individu développe une hypersensibilité viscérale.

De gros efforts physiques peuvent aussi mener à une défaillance du système intestinale. Le même résultat est visible en cas de stress physique.

► La surmédication

Les antiagrégants qui sont destinés à fluidifier le sang créent des ulcères d’estomac. Il en va de même pour les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Ces derniers sont responsables de beaucoup de mortalité dans les pays occidentaux.

stevepb / Pixabay

Quels en sont les symptômes ?

Il faut être attentif au langage corporel. En effet, de nombreuses personnes souffrent du problème de l’intestin qui fuit sans le savoir.

Les intestins sont la base d’une santé de fer. Lorsqu’ils sont défectueux, le corps est le premier à en payer le prix. Il faut donc être attentif au langage corporel pour ne pas aggraver la situation. Beaucoup de personnes souffrent de ce problème sans le savoir.

► Des soucis au niveau du système digestif

La porosité intestinale ou le problème de l’intestin qui fuit provoque plusieurs soucis de santé / douleurs. On peut citer : diarrhée chronique, ballonnements, constipation, reflux gastriques, brûlures d’estomac, sensibilités alimentaires, etc.

► La sensibilité face à certains aliments

Les personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin qui fuit ont souvent du mal à digérer certains aliments : lait de vache, produits en conserve, nourriture trop grasse…

► La fatigue chronique

Le problème de l’intestin qui fuit provoque une baisse du système immunitaire. En effet, 75 % de la production du système immunitaire provient de la santé des intestins. Lorsque ce dernier est faible, la personne a tendance à se fatiguer rapidement.

► D’autres maladies causées par la porosité des intestins

Le syndrome du côlon irritable est causé par des intestins fragilisés. Il en va de même pour les troubles au niveau de la Thyroïde et les diverses maladies métaboliques comme l’obésité et le diabète.

Les problèmes cutanés sont aussi causés par le problème des intestins qui fuient. Ils s’extériorisent par l’apparition des boutons d’acné, les eczémas et la rosacée.

Anelka / Pixabay

Comment traiter le problème ?

Il faut commencer par adopter un mode de vie sain avec une alimentation équilibrée.

► Freiner ou bannir la consommation de certains aliments

Pour soigner la flore intestinale, il faut limiter certains aliments : sucre raffiné, céréales raffinées, viande, produits laitiers, acidifiants (café, thé, alcool), produits gras… Les mauvaises graisses obstruent les veines et l’intestin.

► Prendre des compléments alimentaires

Les bons compléments alimentaires favorisent la régénération de la flore intestinale. C’est le cas de la glutamine qui est un acide aminé essentiel pour nourrir les entérocytes de l’intestin. Les ferments lactiques sont aussi excellents pour améliorer le transit intestinal. Ils favorisent le développement des bactéries nécessaires pour le bien-être des intestins.

► Favoriser la consommation de certains aliments

Il y a des aliments qui sont particulièrement appréciés par l’intestin : fruits, légumes, aliments riches en fibres, légumineuses, oléagineux… Enfin, il est préférable de privilégier les céréales complètes aux produits à base de blé. Il y a le quinoa, le seigle, l’avoine ou l’épeautre.

En d’autres termes, limitez les produits transformés et favorisez les produits naturels, d’origine biologique si possible.

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4253991/

https://badgut.org/centre-information/sujets-de-a-a-z/syndrome-de-lintestin-permeable/?lang=fr

Faites des Économies pour Vos Cadeaux de Noël

shopparadiz

Cliquez sur l'image pour en bénéficier !

1 commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.