Les antidouleurs, les footballeurs en usent et en abusent

Les antidouleurs, les footballeurs en usent et en abusent

Les antidouleurs chez les footballeurs et les sportifs professionnels sont utilisés au quotidien.

Dans une étude faite pendant la coupe du monde de football 2010, il a été constaté que presque 40% des joueurs prenaient des analgésiques avant les matchs. Ils sont devenus dépendants et les conséquences ne sont pas anodines.

mail journalier

Antidouleurs classiques et conséquences

Les conséquences d’une prise régulière d’antidouleurs peuvent être graves, même parfois catastrophiques.

Cela commence par une mauvaise digestion, puis des reflux gastriques, des brûlures d’estomac et pour finir un ulcère à l’estomac avec, des saignements et des trous dans l’estomac.

Le paracétamol

Le paracétamol est le médicament le plus utilisé par les Français. 500 millions de boîtes ont été vendues en 2013 et cela ne cesse d’augmenter.

Durant les 10 dernières années, la consommation de paracétamol a augmenté de plus de 50%.

Quant à l’utilisation d’opiacés forts (oxycodone), cela va jusqu’à une augmentation hallucinante de plus de 600% !!!

Tout ça me fait froid dans le dos !

D’ailleurs, pour les rhumatismes, les antidouleurs sont le principal remède que proposent les médecins avec des anti-inflammatoires. Pourtant, on connaît les effets secondaires qui en découlent et qu’il existe des remèdes naturels pour lutter contre les rhumatismes.

Encore une chose sur le paracétamol, sachez que son usage abusif augmente le taux de mortalité de 23% et peut aller jusqu’à 63% pour les gros consommateurs…

antidouleurs

stevepb / Pixabay

Le paracétamol augmente aussi, les risques de maladies cardiovasculaires, digestives et les problèmes rénaux.

Il est urgent de passer aux méthodes naturelles sans tous ces risques.

Antidouleurs naturels

Les produits naturels vont remplacer le paracétamol avec brio, sans effets secondaires. Cela n’enlève pas le risque d’allergie, rare, mais possible.

Les antidouleurs mettent parfois plus de temps à faire effet ou l’effet n’est pas aussi marqué.

Cela dit, masquer totalement la douleur n’est pas une bonne chose. En effet la douleur est une manifestation du corps pour donner l’alerte. Si les antidouleurs masquent les douleurs, il n’y a plus d’alerte, bien que la maladie continue d’évoluer.

Quelques antidouleurs naturels

Tous ceux dont je fais état sont naturels et sans effets secondaires.

L’astaxanthine est un antioxydant puissant fabriqué à partir de différentes espèces d’algues et de plancton. Il s’attaque aux radicaux libres responsables de nombreux dégâts dans l’organisme.

Ce pigment donne d’ailleurs une belle couleur rose à certains poissons et crustacés.

C’est aussi un anti-inflammatoire puissant.

Il est particulièrement recommandé en cas d’arthrose ou de fibromyalgie.

L’ananas. Qui aurait cru que ce délicieux fruit avait de tels bienfaits pour l’organisme ?

L’ananas a les effets positifs du paracétamol sans en avoir les inconvénients. Tout simplement, parce qu’il est gorgé de bromélaïne qui une enzyme qui passe dans le sang contrairement à la plupart des fruits.

antidouleurs Ananas

Pexels / Pixabay

La bromélaïne arrête les causes de l’inflammation tout en stimulant le système immunitaire. Elle est recommandée pour lutter contre :

  • Les angines
  • Les sinusites
  • Les bronchites
  • Les traumatismes chirurgicaux

Elle soulage aussi :

  • L’arthrose
  • La diarrhée
  • Certains troubles vasculaires

De quoi avoir de bonnes raisons de manger de l’ananas frais. Dans le jus d’ananas, il n’y a pas de bromélaïne.

La camomille est surtout connue et recommandée pour améliorer le sommeil pour ses pouvoirs calmants.

Elle permet de calmer les maux de tête et les migraines

Cette plante a aussi des propriétés intéressantes pour remplacer le paracétamol, elle est :

  • Anti-inflammatoire
  • Cardiotonique
  • Antispasmodique
  • Vermifuge
  • Stimule le flux sanguin

Le curcuma est une épice qui a longtemps été reléguée à la cuisine pour donner de la couleur au riz. Aujourd’hui, elle est mise sur le devant de la scène, car les chercheurs ont découvert qu’elle avait beaucoup d’autres vertus.

Curcuma antidouleurs

stevepb / Pixabay

Les Indiens se  servent du curcuma depuis la nuit des temps, pas que pour le riz. Ils l’utilisent en particulier pour soigner les infections de la peau, pour stimuler le foie et les organes digestifs.

Aujourd’hui on sait que la curcumine présente dans cette épice est un excellent anti-inflammatoire et antibactérien.

La curcumine est recommandée pour combattre les douleurs articulaires.

Bien que les résultats ne soient pas instantanés, en combinant curcumine et bromélïane, l’effet sera augmenté.

Si vous voulez comprendre comment et pourquoi l’arthrose et autres douleurs articulaires vous font souffrir, je vous invite à cliquer sur le bouton pour télécharger le rapport GRATUIT :

Soulagez vos douleurs articulaires avec des solutions naturelles

guerison-karmique.com

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.