La fumée d’encens : un danger pour la santé ? »

La fumée d'encens : un danger pour la santé ?"

Entrez dans n’importe quel studio de yoga ou temple bouddhiste, et il y a de fortes chances que l’endroit ait un parfum particulier. Bien souvent, cela est dû à la fumée d’encens qui plane dans le fond de l’air.

Vous pouvez brûler de l’encens à la maison pour créer une ambiance relaxante qui vous aidera à vous détendre ou tout simplement pour désodoriser une pièce.

En fait, la plupart d’entre nous ont utilisé de l’encens à un moment ou l’autre de notre vie.

Beaucoup de gens l’utilisent comme alternative aux parfums synthétiques, qui eux peuvent être vraiment nocifs pour votre santé.

Mais en fait, l’encens est-il la bonne alternative lorsque vous voulez opter pour un mode de vie plus naturel ?

Qu’est-ce que l’encens ?

À la base, le mot « encens » désignait une substance bien particulière…

De nos jours, ce terme englobe en fait n’importe quelle matière végétale qui peut être brûlée pour produire une fumée parfumée.

Les anciens Égyptiens utilisaient déjà l’encens pour honorer leurs divinités.

Cette habitude s’est en fait répandue à la planète entière. Un peu partout dans le monde, de l’encens est utilisé lors de cérémonies religieuses ou spirituelles.

Comment brûlez-vous votre encens ?

Si vous allez acheter de l’encens, vous remarquerez qu’il en existe deux types.

L’encens à combustion directe est probablement celui que vous connaissez le mieux.

Le principe est ici de mélanger une base inflammable à l’encens de manière à ce qu’ils brûlent ensemble.

Tout d’abord, le bâton est allumé, puis la flamme est soufflée.

La braise qui reste produit la fumée et le parfum caractéristique de l’encens.

L’encens à combustion indirecte, lui, nécessite une source de chaleur constante pour rester allumé, car cet encens est fabriqué à partir de matériaux qui ne peuvent pas rester enflammés par eux-mêmes.

fumée d'encensMéfaits de la fumée d’encens : les 4 dangers principaux

Parce que l’encens est dérivé de produits naturels, nous pouvons penser qu’il ne peut forcément pas être mauvais pour nous.

Toutefois, la question de sa dangerosité mérite d’être posée…

Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez peut-être vous méfier de la fumée d’encens.

1) L’encens peut provoquer une inflammation des poumons

Vous pourriez avoir des douleurs à la poitrine et une toux si vous êtes dans un endroit où il y a beaucoup de fumée, brûler de l’encens peut irriter vos poumons.

Une étude a révélé que seulement trois heures de respiration de fumée d’encens provoquaient une réponse inflammatoire au niveau des poumons, probablement à cause de produits chimiques comme le monoxyde de carbone, le dioxyde de soufre et le formaldéhyde.

2) L’encens contribue à la pollution intérieure

Chaque fois que vous brûlez de l’encens, des polluants dangereux sont donc libérés dans l’air que vous respirez

Maintenant, brûler un bâton d’encens de temps en temps ne va sans doute pas vous tuer. Tout réside dans la parcimonie et une utilisation raisonnée.

Par contre, l’encens est généralement brûlé dans des espaces clos, où il y a peu de ventilation

Puisque la pollution de l’air intérieur est déjà pire que celle de l’extérieur, tenez-vous vraiment à y ajouter une couche via la fumée d’encens ?

Pour les animaux de compagnies notamment, l’encens peut être problématique.

Nos amis à quatre pattes ont un odorat parfois très sensible. Leurs poumons sont également plus sensibles aux polluants, et respirer de la fumée d’encens peut leur causer des problèmes respiratoires.

 3) La fumée d’encens pourrait être aussi dangereuse que la fumée de cigarette

Une autre étude a révélé que les polluants contenus dans la fumée d’encens peuvent causer des dysfonctionnements, du système respiratoire, notamment en produisant encore de particules que la fumée de cigarette.

On parle de 45 milligrammes par gramme d’air, contre 10 milligrammes pour la fumée de cigarette.

Cette pollution est formée d’un mélange de petites particules et de gouttelettes liquides qui se forment à la suite de réactions chimiques entre les composés chimiques.

Une fois qu’une personne inhale certaines de ces particules, son cœur ou ses poumons peuvent être gravement atteints.

support encens 4) Cela augmente votre risque de cancer

La réponse à cette question n’est pas définitive, mais certains éléments indiquent que oui, l’encens pourrait augmenter le risque de cancer.

Une étude de plus de 61 000 femmes a révélé que l’utilisation d’encens était associée à un risque significativement plus élevé, de carcinomes des voies respiratoires supérieures.

De plus, la fumée de certains encens contiendrait de l’auramine, un composé particulier favorisant les cellules malignes liées au cancer du poumon.

Dernières pensées

L’encens est utilisé depuis des milliers d’années, principalement dans des cadres religieux et spirituels, mais aussi pour masquer les odeurs ou apporter du parfum à l’air.

La combustion de l’encens crée une fumée qui, comme la plupart des fumées, constitue une pollution pour l’air.

Cette fumée peut causer divers problèmes de santé, allant de problèmes respiratoires à un risque accru de cancer du poumon.

Au lieu de l’encens, vous pouvez essayer des alternatives pour parfumer votre espace intérieur, comme par exemple, un diffuseur d’huiles essentielles ou une plante d’intérieur.

Toutefois, il est clair que la combustion de l’encens apporte certains bénéfices, notamment au niveau de la détente et de la sérénité qu’il apporte.

Tout réside donc dans une utilisation raisonnée.

Si vous avez l’intention de brûler de l’encens, assurez-vous d’être dans un espace bien ventilé, et préférer des produits biologiques qui ne contiennent pas de produits trop nocifs.

Si vous avez aimé cet article, vous pourrez trouver ici un guide détaillé expliquant pourquoi la fumée d’encens est mauvaise pour nous.

2 commentaires
  1. En asie, l’encens est souvent brûlé à l’extérieur aussi ! Les risques sont moindres mais l’odeur est bien présente 🙂

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.