Le gluten est-il le responsable n°1 des problèmes digestifs ?

Le gluten  est-il le responsable n°1 des problèmes digestifs ?

De plus en plus de personnes disent mieux digérer le gluten des blés anciens. Quelles sont les véritables raisons de cette constatation ? Les chercheurs  ont découvert qu’il n’était pas forcément le responsable. D’autres critères entrent en jeu dans l’augmentation de ces intolérances.

Quel blé contient le moins de gluten ?

L’idée reçue est que les blés modernes contiennent plus de gluten que les blés anciens est-elle réelle? C’est une idée fausse et nous allons voir  ce qu’il en est.

Blé ou céréales modernes

L’évolution du blé au fil du temps n’a pas entraîné une augmentation considérable de leur teneur en gluten.

Cette découverte a permis aux scientifiques de faire la part des choses sur les pathologies qui lui sont imputées. Celui-ci n’est pas la principale cause.

À l’inverse des croyances bien répandues, les céréales actuelles en contiennent moins que les anciennes.

Par contre, le rendement des nouvelles céréales, blé compris, a augmenté d’environ 88%. Toutefois, le gluten n’a pas subi la même augmentation. Au contraire, sa quantité dans ces nouvelles céréales a diminué d’environ 12%.

L’amidon…

Donc les anciennes céréales contiennent un peu plus de gluten que les plus récentes.

Ce n’est pas le cas de l’amidon qui est aujourd’hui de 85% des grains, beaucoup plus que les blés d’origine.

Cela s’explique parce que l’amidon demande moins d’énergie à la plante pour son développement. Et ce qui a changé la donne, ce sont les rendements plus élevés.

Lorsque le blé se développe normalement, il contient moins d’amidon. C’est le cas de l’agriculture bio des blés anciens.

Malgré tout, les qualités nutritionnelles des grains de blé ancien ou nouveau sont les mêmes. Elles sont identiques à celles du blé cultivé en 1860.

gluten du blé

Alors, la question se pose, est-ce le gluten le seul responsable ?

Augmente-t-il les difficultés à digérer les blés ?

Les chercheurs et gastroentérologues ont établi qu’un faible pourcentage de personnes est réellement hypersensible.

Le gluten est responsable pour seulement 6% des personnes qui ont des pathologies qui peuvent faire penser à une hypersensibilité.

86% des gens qui se plaignent de ces symptômes, ne présentent n’y allergies, ni maladie cœliaque, pas même une réelle hypersensibilité.

Malgré tout, leurs problèmes digestifs et intestinaux sont bien réels et en augmentation pour l’ensemble de la population.

Si vous avez un doute sur votre sensibilité, supprimez-le durant 6 semaines pour savoir si c’est vraiment lui le responsable de vos problèmes digestifs.

Comment faire diminuer sa sensibilité au gluten.

Les chercheurs ont émis l’hypothèse que cette sensibilité accrue provenait de sa transformation et de la quantité ingérée.

Il semble que ce n’est pas la sélection des blés modernes qui soient en cause, mais sa présence dans de nombreux produits céréaliers fortement transformés.

Le gluten est présent là où on ne l’attend pas et la quantité absorbée est bien plus importante qu’il y a 50 ans.

En effet il sert à la stabilisation dans le processus de fabrication des pains et pâtisseries industrielles qui en contiennent de grandes quantités.

C’est pour ces raisons que les intolérances sont en augmentation.

Ce n’est pas le cas dans les pains fabriqués à partir de blés anciens. Les boulangers se servent de levain et non de levure industrielle.

levain, moins de gluten

Une autre hypothèse nutritionnelle

Le pain contient environ 20% (de l’apport quotidien total) de fibres indispensables au bon déroulement de la digestion.

Lorsque l’on ne mange plus de pain, cela peut améliorer la digestion. Lors de la digestion des céréales, la fermentation associée est très importante. Si l’on diminue la quantité de pain, le temps de fermentation diminue et la digestion est meilleure.

Par contre, les pains avec des blés anciens sont fabriqués avec du levain. Celui-ci demande une fermentation bien plus longue et acide que les levures industrielles. Cette panification améliore la digestion, puisqu’une bonne partie de la fermentation s’est déroulée durant la levée de la pâte.

La qualité des produits pour faire lever la pâte ou celle des blés utilisés, sont aussi importante l’une que l’autre.

Le gluten n’est pas le seul responsable

Les problèmes de digestion ne sont pas systématiquement dus au blé utilisé.

Les comportements alimentaires et les quantités de nourriture ingérées sont tout aussi coupables de vos problèmes digestifs.

Suivre les règles d’un rééquilibrage alimentaires et des habitudes saines  sera bien plus efficace pour améliorer votre santé dans sa globalité.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces règles, cliquez sur l’image ci-dessous.

rééquilibrage alimentaire et gluten

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.