Gaspillage, 10 aliments périmés et consommables

Gaspillage, 10 aliments périmés et consommables

Saviez-vous que les dates des aliments de péremption sont à l’origine de 10% du gaspillage. Sachant que le nombre de personnes qui ont recours aux différentes associations pour survivre, je pense qu’il est important de revoir comment interpréter les dates qui se trouvent sur les produits.

Gaspillage Aliments périmés ou pas ?

En effet, certains produits sont encore comestibles sans risquer une intoxication alimentaire, même si la date est limite.

D’ailleurs les supermarchés ont le droit de vendre des articles dont la date de limite d’utilisation optimale (DDM) se termine le jour même. Et rien ne vous oblige alors à les consommer immédiatement.

Il est certain que les indications peuvent prêter à confusion. Le « à consommer de préférence » vous fait penser que c’est la date limite de consommation et il n’en est rien.

Tout le monde s’y perd un peu avec tous ces indicateurs concernant la péremption des aliments : DLC, DDM, DLUO.

Ces indicateurs induisent le gaspillage

tri anti gaspillageDDM

Il existe une nuance dans la formulation des dates de péremption qui ne signifie pas du TOUT la même chose.

DDM, est la date de durabilité minimale qui a remplacé la DLUO, date limite d’utilisation optimale. Elle est complétée par « À consommer de préférence avant le ». Si l’aliment a une durabilité inférieure à 3 mois, cette mention est suivie du jour et du mois : 13/08.

Si ce produit est consommable entre 3 et 18 mois, il est mentionné le mois et l’année : 02/2022.

Pour tous les autres articles au-delà de 18 mois, vous trouverez uniquement l’année : 2023.

DDM est donc là pour vous indiquer la durabilité d’un produit. Elle signale le délai à ne pas dépasser pour conserver toutes les qualités de vos aliments.

C’est du gaspillage de les jeter dès lors qu’ils arrivent à cette date.

Elle concerne principalement les denrées non périssables telles que les produits secs, conserves, céréales, gâteaux, produits d’épicerie. Selon les indications, vous pouvez donc les manger sans risque plusieurs semaines voire plusieurs mois après l’expiration de leur DDM.

C’est pourquoi les produits dont la date de durabilité minimale est dépassée peuvent être consommés. Malgré tout leur emballage ne doit pas être endommagé. Sachez qu’ils sont susceptibles d’avoir perdu leurs qualités nutritives, leur arôme, ou la texture peut être altérés.

DLC

Les produits facilement périssables, viandes fraîches, poissons, produits laitiers ont une DLC, une date limite de consommation. Vous pourrez lire « À consommer jusqu’au ».

Cette mention indique qu’il s’agit d’une date limite impérative. Il est fortement déconseillé de consommer des aliments dont cette date a été dépassée.

Bien entendu, les conditions de conservation avant la vente doivent être respectées.

  • La chaîne du froid ne doit pas être rompue,
  • Le produit doit suivre les indications de conservation,
  • Et l’emballage doit rester hermétique.

Si une de ces conditions n’est pas respectée, la DLC n’est plus valable !

Gaspillage si vous jeter ces 10 produits « périmés »,

Maintenant que vous savez à quoi correspondent les indications sur les étiquettes, vous pouvez optimiser vos courses, et réduire votre gaspillage alimentaire.

Et ce qui n’est pas négligeable, vous ferez des économies !

gaspillageCes 10 aliments « périmés » peuvent être consommés sans danger. Les jeter c’est du gaspillage.

1 – Une brique de lait pas encore entamée

Si votre brique de lait a bien été conservée et n’est pas ouverte, vous pouvez la boire jusqu’à 3 mois après sa date de péremption !

En version UHT (ultra-haute température), votre lait a été chauffé entre 140 °C et 150 °C. Il ne contient donc plus aucun micro-organisme, ce qui lui permet d’être conservé longtemps à température ambiante.

Cependant, en cas de signes suspects, mieux vaut ne pas le boire. Une fois ouvert, il doit être consommé dans les 2 – 3 jours et conservé au frigo.

2 – Les œufs

Si vous avez dépassé la date indiquée sur votre boîte à œufs, sachez qu’il vous reste encore 4 semaines (28 jours) pour les cuisiner.
À condition qu’ils soient en bon état. Leur coquille doit être intacte et sans aucune trace.

Le mieux pour éviter de gâcher une préparation, cassez les œufs un par un dans un bol à part.

Un œuf qui n’est plus consommable a une odeur pestilentielle !

Ou alors, plongez vos œufs dans un récipient rempli d’eau. S’ils touchent le fond, ils sont encore bons. Lorsqu’ils remontent légèrement, mieux vaut les manger cuits et s’ils remontent à la surface, jetez-les sans hésiter.

3 – Les yaourts oubliés au frigo

Ce qui paraît étonnant c’est que plus vos yaourts sont vieux, moins ils peuvent développer des agents pathogènes. Ils deviennent de plus en plus acides, ce qui empêche la prolifération de bactéries. Vous pouvez sans crainte les savourer jusqu’à une semaine, voire deux selon le produit. Comme d’habitude, restez tout de même vigilant si vous constatez que l’opercule a été endommagé, des traces de moisi ou encore qu’ils dégagent une odeur bizarre.

4 – Votre chocolat oublié au fond du placard

Le chocolat a des propriétés de conservation exceptionnelle puisqu’il peut se consommer jusqu’à 2 ans après sa date limite. Ainsi, tant qu’une légère pellicule blanche ne l’a pas recouvert et qu’il a été conservé dans un lieu sec et propre, vous pouvez déguster votre tablette.

chocolat pas de gaspillage5 – Le beurre rance

L’avantage du beurre est que les microbes ne se développent pas dans un corps gras. Lorsque sa couleur change pour devenir jaune foncé, cela indique juste qu’il a ranci. Retirez cette partie vous pourrez consommer ce qui est encore bien jaune.

6 – Les fromages

La majorité des fromages peut être consommée sans risque jusqu’à 3 mois après la date limite. Seuls les fromages frais qui se conservent moins bien et doivent être consommés plus rapidement.

7 – La viande hachée

Tout va dépendre du conditionnement de votre viande hachée. Si vous la prenez chez le boucher, vous devez la manger dans les 48 heures. Par contre, celle présentée sous vide, peut être cuisinée pendant encore 7 jours suivant la date indiquée.

8 – La moutarde

Votre moutarde et autre condiment du même genre peuvent être mangés jusqu’à 1 an après leur ouverture. Il faut bien entendu les laisser au frais et correctement les fermer de préférence dans un bocal en verre. Les moutardes conditionnées dans des emballages plastiques ne doivent pas être gardées aussi longtemps.

9 – Les épices

Toutes les épices possèdent une date de péremption, mais elles ne présentent aucun risque pour votre santé. Elles perdent juste un peu leur goût. Vous devrez en mettre davantage pour parfumer suffisamment vos plats.

10 – Les aliments qui ne périssent jamais, anti gaspillage

Quelle que soit la date indiquée sur les paquets, pâtes, riz, sel, sucre ou encore miel peuvent se conserver à vie.

Personnellement je ne consomme pas du tout de sucre en morceaux, car je n’en mets pas dans mon café ou mon thé. Je consomme plutôt du miel de mon apiculteur préféré. Le problème, lorsque j’ai une personne qui vient boire un café ou un thé et qu’il faut du sucre je ne sais jamais où j’ai mis les quelques sucres qui me restent. Et j’avoue que ceux-ci datent du siècle dernier…

Que faire des produits sans date de péremption sans gaspillage ?

gaspillage

Certains produits ne présentent aucune date ni DLC, ni DDM, comme :

  • fruits et légumes frais,
  • boissons alcoolisées à plus de 10°,
  • Etc.

Il faut savoir que le vinaigre se conserve indéfiniment, tout comme le bon vin ou les alcools.

Ils changeront peut-être d’aspect. S’il ne vous inspire pas, jetez-les, ce serait du gaspillage.

Quant aux fruits et légumes, il est facile de voir s’ils sont abîmés. Certains ne supportent pas le frigo, gardez-les à l’air libre.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.