S'inscrire
Skype : gazou1551

Faire la vaisselle, sans lave-vaisselle, pendant les vacances

Faire la vaisselle

Comment faites-vous la vaisselle pendant les vacances ? Très souvent, on la fait à la main, car il n’y a pas toujours de lave-vaisselle.

Saviez-vous que vos mains sont en danger, lorsque vous employez des produits ménagers industriels ? les gazouillis

Soyez vigilants avec les produits pour faire la vaisselle

Pendant les vacances, faire la vaisselle est un geste qui se répète au moins 2 fois par jour.

Vous ignorez sans doute tous les dangers que ce geste simple comprend.

En France, les produits vaisselle font partie des produits qui provoquent des accidents domestiques. Ils touchent plus de 11 millions de personnes chaque année.

4,5 millions de ces personnes finissent aux urgences, plusieurs centaines de milliers avec une hospitalisation et 19000 se terminent par un décès !

Il y a des produits bien plus dangereux que le liquide pour faire la vaisselle. Par exemple :

  • produits pour déboucher les canalisations,
  • anticalcaires,
  • eau de javel, dont l’ingestion est gravement toxique
  • le produit vaisselle qui est la principale cause des empoisonnements ménagers !

Le plus souvent, ce sont les enfants qui avalent les produits qui n’ont pas été mis à l’abri. Ils trouvent la couleur jolie, elle leur rappelle les autres boissons qu’ils consomment.

Les conséquences sur vos mains

Mettez-vous des gants pour faire la vaisselle. J’avoue que je n’en mets , mais aussi que je fabrique moi-même mon produit à vaisselle. Si vous , sur les flacons, il est recommandé de porter des gants et ce n’est pas pour rien.

Les produits pour la vaisselle ont un pouvoir dégraissant très puissant et si vous ne mettez pas de gants, vos mains en profitent. La peau de vos mains risque de sécher et de se crevasser.

Les industriels utilisent des compositions chimiques contenant des détergents dérivés du pétrole, des anticalcaires, des agents blanchissants, des conservateurs et des parfums chimiques.

Quel que soit le produit que vous achetez, tous contiennent ces ingrédients. Ce qui change, c’est la quantité de chacun.

Par exemple, les anticalcaires contiennent des phosphates qui tuent purement et simplement toute végétation.

Les anticalcaires sont présentés par les marques comme un avantage. Le produit est alors un «antimicrobien» et un «antibactérien» efficaces. En réalité,  il est dangereux pour vous lorsque vous l’appliquez sur votre peau, et bien sûr catastrophique pour l’environnement une fois que le produit part dans vos tuyauteries. Il en est de même pour les agents blanchissants.

Et puis, pour la conservation des produits, les fabricants utilisent un ingrédient tout à fait inconnu de la plupart d’entre nous : le méthylisothiazolinone.

Ce conservateur «entraîne un nombre croissant d’irritations et d’eczéma» d’après la Société française de dermatologie. Cette substance est même parfois responsable de :

  • gênes respiratoires et d’irritations des muqueuses
  • les mains rouges,
  • de l’eczéma ou de l’urticaire.

Ce conservateur utilisé par presque toutes les marques, y compris celles qui sont soi-disant «écologiques ».

Imaginez l’effet sur votre peau !

Il ne vous viendrait pas à l’idée de plonger volontairement vos mains dans ce genre de produits ?

Alors, pensez-y avant d’acheter votre produit pour laver la vaisselle. Si vous ne pouvez pas le fabriquer, achetez-le dans un magasin bio. Toutefois, regardez les étiquettes, elles réservent souvent des surprises.

Peut-être demandez-vous à vos enfants de faire la vaisselle, pensez que leur peau est bien plus fragile que la vôtre. Pas de vaisselle sans gants pour les enfants !

Un produit maison pour faire la vaisselle

Pour lire la suite, vous devez être abonné. Pas encore abonné ? Cliquez sur le bouton ci-dessous pour connaître les conditions d’abonnement.

Ou connectez-vous à votre compte :



les gazouillis

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Services sur mesure

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)
%d blogueurs aiment cette page :