S'inscrire
Skype : gazou1551

Un arbre 3 huiles essentielles

3 huiles essentielles

Ces trois huiles essentielles proviennent toutes les trois du même arbre, il s’agit du bigaradier ou l’oranger amer, de son nom latin : Citrus aurantium ssp. Amara, de la famille botanique : Rustacées, originaire d’Asie du Sud-est, il est cultivé dans les régions tropicales et subtropicales, également présentes sur le bassin méditerranéen.

Cet article est écrit par Michelle du blog « Guide Aromathérapie » passionnée de L’aromathérapie scientifique, de Yoga et d’Huiles essentielles. Pensez à donner une note à la fin de l’article

Ces trois huiles essentielles sont extraites de cet arbre selon la partie utilisée, elles n’ont pas les mêmes propriétés et même si elles ont certains composants chimiques communs, chacune a sa composition biochimique bien différente.

  • Huile essentielle Néroli
  • Huile essentielle petit grain bigarade
  • Huile essentielle d’orange amère

Huile essentielle Néroli est obtenue par distillation de fleurs : Le rendement de l’huile essentielle de cette fleur est très faible, pour 100 kg de fleurs on obtient à peine 70 g d’huile essentielle, d’où son prix très élevé. C’est le cas de la rose de Damas, rose de mai, la violette, l’ambrette et le jasmin.

Sa note de fleurs délicate, très utilisée en cosmétique et très prisée par les parfumeurs, dans la pyramide olfactive elle est définie par la note de cœur, moyennement volatile, qui donne son caractère au parfum, qu’on perçoit tout de suite en ouvrant le flacon après la note de tête.

Principaux composés chimiques :

  • Monoterpénols (35-45%) : linalol (30%), alpha-terpinéol, géraniol, nérol
  • Monoterpènes (20-30%) : limonène, pinènes

Esters (10-18%) : acétate de linalyle, de néryle et de géranyle

  • Sesquiterpénols (6-10%) : trans-nérolidol, farnésols
  • Aldéhydes monoterpéniques (2-5%)
  • Aldéhydes aromatiques
  • Esters et alcools aromatiques

Propriétés :

  •  Neurotonique, antidépressive +++ : le linalol est positivant
  • Antihypertensive +++
  • Anti-infectieuse,
  • Antibactérienne, anti-mycobactérienne +
  • Antiparasitaire +
  • Tonique digestive +
  • Phlébotonique +
  • Aphrodisiaque
  • Régénérante cutanée
  • Sédative

Contre-indication :

Aucune contre-indication

Les différentes voies d’utilisations :

  • Cutanée diluée
  • Orale
  • Inhalation
  • Diffusion diluée

Huile essentielle petit grain bigarade obtenue par la distillation des feuilles, véritable huile essentielle antistress, favorise l’apaisement et la détente, favorise le sommeil.

Son parfum doux lui vaut son succès auprès des parfumeurs, dans la pyramide olfactive elle est définie par la note de cœur et de tête.

La note de tête fortement volatile, qu’on perçoit en premier dès qu’on ouvre le flacon, suivie de la note de cœur moyennement volatile, qui donne son caractère au parfum.

 Principaux composés :

  • Esters terpéniques : acétate de linalyle (50%)
  • Monoterpénols ou Alcools terpéniques : linalol (30% à 35%), α-terpinéol – géraniol (32%) Terpènes : 10%
  • Antispasmodique +++ (acétate de linalyle)
  • Anti-infectieuse ++ (linalol, alpha terpinéol)
  • Rééquilibrante nerveuse ++ (alcools monoterpéniques)
  • Antalgique + (linalol, alpha terpinéol, acétate de linalyle)

Propriétés :

  • Antispasmodique puissant++++ (un des meilleurs)
  • Rééquilibrante nerveuse : sympathicolytique, relaxante +++
  • Anti-inflammatoire +++
  • Dilate les bronches
  • Anti-infectieux léger, virucide, fongicide

Indications :

  • Dystonies neurovégétatives : asthme, angoisse +++
  • Insomnie, surmenage, lassitude, déprime, chez les hyperémotifs
  • Acnés infectées, furoncles ++
  • Crampes musculaires et spasmes divers +++
  • Inflammations articulaires et tendineuses ++
  • Cicatrisante

Contre-indications :

L’huile essentielle petit grain bigaradier contient 4 composés biochimiques allergènes (géraniol, linalol, limonène et citrals)  il est préférable de faire un teste dans le creux de votre bras 1 goutte pendant 24h.

Les différentes voies d’utilisations :

  • Cutanée diluée
  • Orale
  • Inhalation
  • Diffusion diluée

Huile essentielle d’orange amère par expression à froid du zeste du fruit.

L’expression à froid ou pression à froid, ce procédé est utilisé pour l’extraction d’essence d’agrumes, comme le citron, l’orange, la mandarine, on parle alors d’essence, extraite à partir de l’écorce du fruit.

L’essence de l’orange amère peut être utilisée pour aromatiser diverses boissons et préparations culinaires.

Elle rentre aussi dans la composition de parfums, dans la pyramide olfactive elle est définie par la note de tête.

Principaux composés : 

  • Monoterpènes (90 à 95%) (Limonène)
  • Monoterpénols (2 à 6%) (Carvone), Aldéhydes terpéniques, Coumarines et Furocoumarines

Indications

  • Sédatives, digestives, antidépressives et antispasmodiques
  • Stimulante digestive et apéritive
  • Fluidifiante sanguine et vasodilatatrice
  • Calmante nerveuse
  • Favorise le sommeil
  • Positivante
  • Régénère la peau
  • Cicatrisante
  • Anticellulite
  • Raffermit les tissus cutanés
  • Favorise la perte de poids

Contre-indications :

Ne pas utiliser chez la femme enceinte, allaitante et les enfants

Elle est photosensibilisante ‘ne pas s’exposer au soleil après utilisation HE orange amère, peut provoquer des irritations cutanées.

Ne pas l’utiliser en interne comme elle contient de la sinéphrine elle peut provoquer des troubles cardiaques.

Préférez-lui l’huile essentielle d’orange douce

A demain !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Services sur mesure

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)
%d blogueurs aiment cette page :