S'inscrire
Skype : gazou1551

La relaxation est la solution au stress et à l’anxiété

relaxation
Il n\'y a pas dévalution

Nous avons vu que la respiration profonde pouvait vous aider à trouver le bien-être. La totale en est le prolongement, et permet de gérer le qui peut être une des causes de la prise de poids.

Arriver à se n’est pas toujours facile et nous ne sommes pas toujours dans de bonnes dispositions.

Les causes du stress

Le confort dont chacun dispose ainsi qu’une vie apparemment faite de plus de loisirs, cachent souvent un stress, une anxiété, dus à la lutte implacable pour tenir sa place dans la société. Les difficultés grandissantes pour obtenir ou garder un travail ne font qu’accentuer la nervosité constante. Par ailleurs, les tentations pour la consommation de produits en vogue, bien orchestrée par les publicitaires, créent des besoins qui nécessitent de plus en plus d’argent. Plus on a besoin d’argent, plus il faut travailler, plus on est stressé.

Des entreprises dont l’objectif est la rentabilité, contribuent elles aussi à cette pression de plus en plus forte sur le mental. Tous ces facteurs mènent les hommes (et les femmes) à l’impression déprimante qu’ils n’arrivent pas à atteindre leurs objectifs. Ils se sentent incapables de mener à bien les tâches qui leur sont imposées sans pouvoir s’y soustraire.

La solution est-elle la relaxation ?

La solution de facilité est la chimie moderne qui, avec ses tranquillisants, accorde un répit fallacieux à ce mal être. À long terme, le remède est pire que le mal car il ne fait pas disparaître les causes de nervosité d’anxiété ou de stress. Il ne fait qu’inhiber les manifestations. L’arrêt de ces « pilules » est souvent suivi d’une rechute bien plus grave encore et les effets secondaires sont parfois importants.

Il existe pourtant une solution naturelle à cet état de stress permanent qui prévient et guéri : la respiration profonde et la relaxation totale.

Préférez la relaxation

La relaxation totale est l’antidote directe à la nervosité, à la tension et la porte ouverte vers la pensée créative.

Elle ne doit pas être réservé aux chats qui sont un modèle du genre. Nous devons réapprendre à nous relaxer consciemment quelques minutes par jour pour pouvoir rester « zen » en toutes circonstances.

L’art de la relaxation s’acquiert et l’état d’euphorie lorsqu’il est atteint est incomparable.

Cette pratique permet de décontracter tous nos muscles les volontaires et les lisses. Les muscles volontaires sont ceux qui sont reliés directement au squelette et qui nous permettent de nous mouvoir à volonté. Les muscles lisses sont tous ceux qui entourent les vaisseaux du corps, ce sont ceux qui constituent une bonne part des viscères creux ( musculature du tube digestif, etc…) et qui ne répondent pas à notre volonté .

La relaxation vise à la détente de tous les muscles, sans les dissocier des nerfs qui les commandent.

Les muscles peuvent se trouver dans trois états habituels différents

relaxation des muscles

La relaxation des muscles est nécessaire

Le tonus : les muscles sont en état de veille mais prêts à agir, sur les fils conducteurs circulent un courant de faible intensité.

La contraction : le muscle se raccourcit sur un ordre de la centrale cérébrale et un courant plus intense voyage le long du fil conducteur, plus l’effort est important plus grand est le nombre de minuscules moteurs à électro- aimant qui s’enclenchent.

La décontraction : pendant le sommeil les muscles sont mous et flasques car le courant électrique est quasiment inexistant.

Il existe aussi deux autres états inhabituels.

La sur-décontraction : c’est l’état de relaxation totale obtenue par une action consciente et volontaire. Les fils conduisant aux différents électro-aimants sont encore plus déconnectés que durant le sommeil pour réduire leur tension proche de zéro. Cet état de relaxation totale efface en quelques minutes la fatigue, mieux que plusieurs heures de sommeil.

La contracture : l’état de contracture est dû à un afflux trop important de courant dans les fils conducteurs et met en action trop d’électro-aimants sans nécessité. Des groupes musculaires sont ainsi contracté en permanence inutilement. Ce sont par exemple des mâchoires serrées, le cou tendu, les sourcils froncés, les muscles des épaules durcies, etc…

La dépense d’énergie nerveuse dépend plus, du nombre de moteurs mis en action, que de la puissance de chacun. La dépense du flux nerveux est presque aussi importante pour contracté un petit muscle du visage qu’un gros muscle de la jambe.

Une dactylo consomme plus d’influx nerveux qu’un forgeron.

Le verbalisme mental ( on se parle soi-même, intérieurement ) est presque aussi fatiguant, d’un point de vue dépense de l’influx nerveux, que de parler à haute voix. Lorsque vous pensez en mots, outre les cordes vocales, tout l’appareil phonétique esquisse les mouvements qu’il devrait effectuer pour parler à voix haute.

Il est donc aussi important pour la relaxation de réussir à se trouver dans un silence extérieur, facile à trouver que de se contraindre à un silence intérieur plus difficile à obtenir.

Pratiquez la relaxation pour votre beauté

Elle permet par une pratique régulière de contrôler le mental et obtenir ce silence intérieur. C’est un exercice de volonté, non pas dictatorial, mais un vouloir doux et patient.

Pendant la relaxation on ne peut utiliser la volonté « dure », il est impossible de  la forcer. La maîtrise du mental sur le corps s’exerce plus efficacement sans contrainte, ni violence.

Il ne peut y avoir de vraie beauté sans relaxation et la plus jolie femme n’est jamais vraiment belle si elle est crispée. Inversement, un visage détendu n’est jamais laid, il s’en dégage toujours un certain charme…

Pratiquez la et rayonnez de calme et de sérénité. Dans votre entourage, vous ferez des envieux mais aurez aussi beaucoup d’admirateurs…

Répondez à cette question ou posez la votre dans les commentaires :

Pratiquez-vous la relaxation et à quelles occasions ?


6 commentaires
  1. Bonjour Danièle

    Effectivement l’amélioration du stress passe par la relaxation et j’en suis la meilleure preuve car stressée chronique pendant des lustres je me suis en partie guérie de ça en apprenant à e relaxer

    La relaxation devrait être enseignée dès la maternelle cela éviterait à pas mal d’enfants de se ronger les ongles et de se stresser pendant les cours
    sylviane Articles récents…Qui a piqué mon fromageMy Profile

    • Bonjour Sylviane,
      Effectivement, si l’on apprenait aux enfants à se relaxer il y aurait sans doute moins de violence dans les écoles, collèges et lycées.
      Cette pratique devrait être obligatoire.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Bonjour Sylviane
    Normalement de nos jours, cette documentation serait dans toutes les disciplines parce que la respiration est l’essence de notre organisme. Dans tous les enseignements prives ou publics …
    Theonas M.

    • Bonjour Theonas,
      Je ne connais aucune école privée ou publique qui enseigne la respiration, même pas les professeurs d’éducation physique.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  3. Bonjour Danièle,

    Oui, je reprends ta réponse précédente, j’ai toujours été étonnée, pour ne pas dire pire, que des enseignants d’éducation physique ne sachent même pas ça.
    Au lieu de nous enquiquiner à mesurer nos « performances » !
    Peut-être certains le font, ils doivent encore être rares.
    C’est pourtant tellement essentiel et efficace.

    Amicalement.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents…Comment trouver le bon regime alimentaireMy Profile

    • Bonjour Marie,
      Je ne suis pas étonnée mais atterrée de cet état des choses.
      La respiration est la base d’une vie en bonne santé et l’on ne fait rien pour donner les rudiments aux enfants.
      Ces enfants qui aujourd’hui passent plus de temps assis ou couchés devant un écran que debout à courir après les copains.
      Ils en auront encore plus besoin que ceux de ma génération.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article