S'inscrire
Skype : gazou1551

Et si les gros devenaient minces…

Le Konjac

Si les devenaient minces, ce serait la ruine des concepteurs de régimes minceur et des laboratoires qui fabriquent des produits amincissants.

On ne verrait plus de pub pour Weight Watcher, Comme j’aime ou le Diet. Tous ceux qui s’enrichissent sur le dos (plutôt les graisses) des gros mettraient la clef sous la porte. Quoique, je le pense pleins de ressources et ils trouveraient un nouveau créneau.


Les gros peuvent-ils mincir ?

Oui, je vous assure que les gros peuvent mincir mais surtout pas en faisant des régimes. ÇA NE MARCHE PAS !

Pour mincir vous devez vous poser les bonnes questions :

  •  Pourquoi les gros sont gros ?
  • La génétique ?
  • Une mauvaise alimentation ?
  • Une mauvaise hygiène de vie ?
  • Sont-ils bien dans leur peau ?

La génétique des gros

C’est une réalité, le facteur génétique entre à 50% dans le fait qu’une personne soit ou non.

Mais ce n’est pas une fatalité. La génétique a parfois des ratées et même si elle entre dans le fait que vous soyez grand, petit, avec des os larges, avec un grand nez, des cheveux blonds ou bruns, etc…

Ce n’est pas immuable. Dans certaines familles où tous les membres sont gros, il arrive qu’un vilain petit canard soit mince et ce n’est pas forcément la faute du facteur (lol).

Les 50% restants

Si l’on ne peut influencer la génétique, il reste 50% sur lesquels on peut agir.

Ces 50% c’est l’alimentation, l’exercice physique, l’hygiène de vie et le mental.

D’ailleurs le mental a la plus grosse part dans les 50% car il nous influence, influe sur ce que l’on est et ce que l’on fait.

Gros ou pas, quel est le poids idéal ?

Pour atteindre votre poids idéal, le conseil le plus important, à suivre impérativement « NE FAITES PAS DE RÉGIME »

Votre poids idéal ne peut pas s’exprimer par un nombre à deux chiffres (IMC) que des statisticiens ont concocté. Cette notion ne tient pas compte de VOUS, être unique et dont le corps n’est pas en cause.

Combien de personnes se sont lancées dans un régime pour perdre 2 ou 3 kilos qu’elles pensaient avoir en trop ? Combien ses sont retrouvée plus grosses qu’elles ne l’étaient au départ ?

Et pour vous donner un chiffre, sachez que cela représente environ 90% des personnes qui ont fait un régime.

Pourtant ces personnes, qui avaient 2 ou 3 kilos de trop (pensaient-elles), étaient alors en bonne santé, en pleine forme, pleines d’énergie et encore bien dans leur peau.

A ce moment-là, le corps avait sans doute besoin de ces kilos en trop et il les aurait reperdus au moment opportun. Mais on veut faire selon les recommandations des statisticiens, entrer dans la norme.

Vous devez savoir que vous êtes unique et vous ne pouvez pas vous comparer à une autre personne, quelle qu’elle soit.

Si vous voulez vous plier aux critères artificiels imposés par les médias, vous oubliez que la nature a travaillé durant des millions d’années pour vous façonner tel que vous êtes.

Admettez que vous avez un corps parfait et vous aurez fait un grand pas vers ce que vous êtes réellement.

Ce que vous êtes aujourd’hui ne peut pas se mesurer en additionnant des éléments biochimiques, émotionnels et spirituels. Chacun a un parcours de vie différent. Acceptez-vous et aimez-vous.

Mais tout cela n’exclue pas la possibilité de mincir mais certainement pas de faire un régime.

Le fait de se connaitre permet d’être prêt à faire ce qu’il faut pour se sentir en forme et en bonne santé.

Agir sur l’alimentation pour être moins gros

gros

Être gros n’est pas facile tous les jours

L’alimentation est un point important pour être mince mais avant tout pour garder une bonne santé. Là-dessus les médias sont tous d’accord même s’ils ne le sont pas sur la façon de le faire.

Mais on a beau connaitre ce qui est bon pour nous, savoir quels aliments il faudrait privilégier, ça ne fait pas mincir pour autant.

Le temps passe et l’on reste gros car on sait, mais on ne fait pas.

Bien que l’on sache tout ce qu’il faudrait faire pour changer, on ne fait rien, on n’agit pas et l’on reste tel que l’on est.

Parfois j’entends une personne dire à une autre :

« Je sais que j’ai du poids à perdre mais en ce moment je n’ai pas le temps, je trouve ça très compliqué, contraignant, etc., je verrais ça plus tard… »

Mais c’est quand « plus tard » ? Jamais…

Vous le savez déjà mais je vais vous le répéter, sachez que c’est votre santé qui est en jeu que vous fassiez ou pas ce qu’il faut.

L’exercice rend-il moins gros ?

Là encore c’est tout autant pour la santé que pour mincir qu’il faut faire une activité physique régulière.

Une activité régulière ne veut pas dire qu’il faut s’exténuer à courir des heures durant, chaque jour.

15 à 20 minutes par jour d’exercice suffisent à garder la santé et retrouver son poids de forme.

Mais voilà, on sait mais ce n’est pas facile de sortir de ses petites habitudes, de sa zone de confort.

Il y a aussi la honte d’être gros, le regard des autres, que vont-ils penser ?

Ceux que vous croiserez à faire de l’exercice n’auront que de l’admiration pour vous, rien d’autre, ils savent que c’et difficile de s’y tenir.

De plus vous pouvez faire de l’exercice sans sortir de chez vous.

Mais pour l’activité physique comme pour l’alimentation, il faut le vouloir.

Le mental des gros

Il ressemble à leur cœur, ils en ont gros sur la patate d’être comme ils sont. Ils voudraient bien, mais ne peuvent point.

Le mental est un point sur lequel on peut agir à tous moments. Un sourire peut faire passer le mental du tréfonds à la joie.

Plus le mental est en berne et moins on a envie d’agir, mais on a toujours envie de mincir.

L’inconscient est la partie la plus importante du cerveau et il est très puissant. Il fait ce que nous sommes et faisons au quotidien.

Lorsque l’on sait comment modifier certaines croyances bloquantes on peut influencer notre vision des choses et trouver la force et la motivation nécessaire à mincir.

Si vous pensez avoir besoin de mincir, retrouvez d’autres conseils ne cliquant sur l’image ci-dessous.

mincir

Répondez à cette question ou posez la vôtre, dans les commentaires

Avez-vous déjà fait un régime ? Le résultat a-t-il été positif à long terme?


6 commentaires
  1. C’est clair que les régimes sont à bannir. Ce n’est qu’une technique commerciale pour faire croire à autre chose. Personnellement, la vie a fait que j’ai pris du poids (émotionnel). Je pouvais faire du sport, avoir une bonne alimentation, rien n’y faisait, tant que je ne travaillais pas sur moi. Comme tu dis, il y a une énorme part de mental là dedans.
    Si je ne lâche pas, je ne perds pas… Après avoir fait ce travail, j’ai perdu 15kg! Il y a eu une méga prise de conscience sur le fait d’avoir le corps parfait, ici et maintenant. Lorsque j’ai compris et ressenti que j’avais créé mon corps de A à Z, cela a été une évidence: il était parfait comme ça, puisque c’est moi qui l’avais créé!

    Et maintenant, je suis bien mieux dans mes baskets 🙂
    Belle journée
    Laure

    • Bonjour Laure,
      Tant que ceux qui ont du poids à perdre ne prennent pas conscience qu’en faisant des régimes ils nuisent à leur santé mais que rien ne garantie la perte de poids, les régimes auront le vent en poupe.
      Et puis admettre que c’est notre cerveau qui est le seul responsable ce n’est pas facile.
      Demain vous allez pouvoir lire un article étonnant sur ce qu’est notre corps.
      Là non plus ce n’est pas facile à admettre.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Le régime que je suis depuis toujours ?
    Pas de régime !

    Récemment j’ai corrigé le tir pour m’alléger d’un poids excédentaire.
    Mission réussie.

    Maintenant, si j’ose dire, il faut garder la ligne, dans tous les sens du mot !

    • Bonjour Jean-Luc,
      Tu as raison c’est le meilleur. En écoutant son corps, ce que l’on ne fait pas, c’est la meilleure solution.
      Par exemple manger par ce que c’est l’heure alors que l’on n’a pas faim…
      Belle et douce journée.
      Katibel

  3. Pour ma part je crois qu’il n’y a pas un seul régime que je n’ai pas suivi.Je suis même passée par des séries de piqûres.
    Avec ces expériences plus désastreuses les unes que les autres : Le mot régime est devenu synonyme de : restrictions, frustrations et avoir faim. S’alimenter était synonyme de prendre des kilos. Où trouver le plaisir de manger sans culpabiliser ?
    Aujourd’hui, je suis plutôt sur l’idée de rééquilibrage alimentaire plutôt que sur l’idée de régime. Reprendre des habitudes saines, des gestes simples qu’en effet sont connus de tous:manger moins gras et sucré, manger des féculents en quantité limitée, favoriser légumes et fruits…
    L’élément déclencheur a été une analyse de sang catastrophique. Entre médicaments chimiques et reprendre mon alimentation en mains, j’ai choisi mon camp.
    Maintenant, il me reste à reprendre une activité physique régulière.

    • Bonjour,
      Le mot régime est à bannir et je suis scandalisée que l’on puisse toujours proposer des régimes qui ne marchent pas et ne marcherons jamais car le corps et notre esprit ne peut pas accepter les privations, la frustration, etc…
      Une grand partie de nos réactions physiques et mentales sont l’expression de nos pensées et de nos croyances. Le mental doit être au centre de tout programme pour minsir en même temps qu’une activité physique douce.
      Je vous conseille de regarder ce que je propose dans mon site « Au plaisir de Mincir » : http://www.auplaisirdemincir.fr
      Je pense que ce programme peut vous aider.
      Belle et douce soirée
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article