S'inscrire
Skype : gazou1551

Recettes pour améliorer le métabolisme et mincir

Vous savez certainement que le joue un rôle important dans la transformation des aliments en énergie ou en toxines (graisses). Votre corps a besoin d’énergie mais pas de toxines.


Le métabolisme vu de l’intérieur

Le métabolisme dépend de deux influences, l’une macro et l’autre micro.

La macro-influence est la plus importante des deux, c’est une intelligence profonde qui anime tout l’Univers et dont je vous ai parlé dans un article précédent.

La micro-influence ce sont nos désirs, nos émotions, nos sentiments, nos pensées qui modulent notre métabolisme en permanence.

Certaines émotions accélèrent le métabolisme alors que d’autres le ralentissent.

Lorsque vous êtes énervé, contrarié ou en colère, vous ralentissez votre métabolisme.

Afin de mettre vos émotions et l’intelligence universelle en osmose pour une parfaite santé, mettez-vous à l’Ayurvéda (Vision intérieure).

Vous devez regarder en vous ce que vous ressentez et avez ressenti pour aller vers les actions qui seront les meilleures pour vous.

Notre corps nous envoie des signaux, une sensation de confort ou une sensation de malaise.

Lorsque vous vous sentez épanoui (e) à tous points de vue, votre métabolisme le sera aussi.

Il faut essayer de toujours aller vers la plénitude et l’épanouissement. Pour tendre vers cet état, vous devez écouter votre corps qui vous envoie des signaux particuliers en ce qui concerne votre faim.

Le métabolisme et la faim

Pour que votre métabolisme soit prêt à transformer les aliments que vous mangez en énergie et non en graisse vous devez avoir faim.

La faim est le signe que votre corps a besoin de carburant et qu’il est prêt à transformer ce que vous mangez.

Si vous n’avez pas faim et que vous mangez tout de même, votre métabolisme ne sera pas prêt et le stockage en graisse sera plus important.

La plupart des gens mangent sans faim, simplement par convenance. Leur environnement les influence, ils sont tournés vers l’extérieur au lieu d’être tournés vers l’intérieur, que ce soit pour manger, travailler ou dormir.

Pour avoir une bonne santé et un poids idéal, il faut modifier ces comportements.

Vous devez absolument tenir compte du signal émis par l’intelligence du corps lorsqu’il désire être nourri. Le métabolisme est alors prêt et vous pourrez manger à votre faim, pas plus, sans crainte de grossir.

Réconciliez-vous avec la nourriture qui n’est pas un ennemi, bien au contraire, elle vous permet de vivre en bonne santé.

Lorsque l’on n’a jamais prêté attention aux signaux émis par l’intelligence de notre corps, il n’est pas facile de reconnaitre la faim et la satiété.

Car pour ne pas grossir il faut manger lorsque l’on a faim et s’arrêter lorsque l’on a atteint la satiété. Si vous mangez au-delà, votre métabolisme ne pourra plus transformer correctement les aliments et vous vous sentirez lourd, vous aurez envie de dormir et votre se fera mal. Après la satiété, les aliments sont transformés en toxines et vos kilos s’accumulent.

Échelle de satisfaction

métabolisme

Échelle de satisfaction du métabolisme

C’est le docteur Deepak Chopra qui a préparé cette échelle de satisfaction afin d’aider ses patients à mesurer leur faim.

Les différents niveaux de l’échelle vont vous aider à évaluer votre faim et votre satiété.

Niveau 0 et 1

Lorsque la digestion est terminée, 3 à 6 heures après le repas, votre a évacué le précédent repas et vous devez le ressentir. Votre semble vide et vous avez faim. C’est alors le moment de manger. Vous n’êtes pas encore affamé mais vous avez besoin de vous nourrir et vous devez manger.

Niveau 2, 3 et 4

Ces niveaux correspondent au moment où vous mangez, puis digérez. Si vous vous concentrez sur votre estomac, vous sentez la présence des aliments et vous n’avez pas faim.

Niveau 5

Vous êtes bien.

Niveau 6

Vous êtes au point de confort maximum et vous devez vous arrêter de manger.

Niveau 7 et 8

Votre estomac est plein, il déborde presque et vous n’êtes pas à l’aise.

Niveau 9

Vous n’arrivez plus à avaler quoi que ce soit. L’idée de manger vous donne la nausée. La sensation que votre estomac va exploser est insupportable. Vous ne devez jamais manger pour arriver à ce niveau.

Niveau -1

C’est le niveau où votre estomac est totalement vide et que vous mourrez de faim. Ce niveau de faim est aussi néfaste que le niveau 9 de « gavage ». Vous devez toujours veiller à manger avant cet état.

Comment ressentir le niveau de faim

Lorsque vous mangez il et assez facile de sentir lorsque votre estomac est plein. Malgré cette sensation, on a toujours tendance à continuer de manger.

La première raison est l’éducation, les convenances.

Comme moi, vous avez certainement entendu toute votre enfance : « tu dois finir ce qu’il y a dans ton assiette ».

C’est donc durant l’enfance que nous avons pris ces mauvaises habitudes de manger au-delà de la faim.

Pour déterminer votre niveau de satisfaction, placez votre main sur l’estomac plusieurs fois par jour pour mieux vous concentrer sur cette région du corps. Avec un peu d’entrainement, vous déterminerez facilement quel est votre niveau à ce moment-là.

Prenez soin de votre métabolisme

Lorsque vous vous sentez lourd après le repas, que vous avez envie de dormir, c’est que vous avez dépassé le niveau 6 et que vous avez trop mangé.

Normalement pour que votre estomac digère facilement les aliments, il ne doit pas être rempli au-delà des ¾ de sa capacité.

C’est le niveau 6 et normalement vous êtes dans un état de satisfaction maximum.

Votre métabolisme aura plus de facilité à transformer les aliments en énergie et ne fabriquera pas de toxine. Il ne stockera pas.

En mangeant de cette façon, en respectant les niveaux de satisfaction sans dépasser le 6, vous devez pouvoir manger sans vous soucier de grossir car vous mangerez les quantités justes, celles qui correspondent à votre corps.

Les régimes ne sont pas adaptés pour mincir durablement car ils ne tiennent pas compte de l’individu, être unique, avec un corps unique, ni de son intelligence intérieure.

C’est d’ailleurs les principales raisons du taux important d’échecs des régimes. Commencez à mincir avec plaisir et sans régime, dès aujourd’hui.

Encore un conseil, pensez à mâcher, mâcher encore et encore avant d’avaler. Je vous ai expliqué pourquoi dans cet article.

Répondez à cette question ou posez la vôtre, dans les commentaires

Tenez-vous compte de votre niveau de satisfaction, de votre satiété ?


4 commentaires
  1. Intéressant! Il est vrai que nous sommes conditionnés et que depuis l’enfance on nous répète qu’il faut terminer les assiettes, manger à heures fixes…
    Choses que je ne fais plus depuis longtemps et je me sens bien mieux depuis que j’écoute mon corps. La nourriture est un carburant, en gardant ça bien en tête, les repas ne se passent plus comme avant ^^

    Laure
    Laure Blanchard Articles récents…Comment expliquer la spiritualité aux enfantsMy Profile

    • Bonjour Laure,
      Cette croyance nous inflige des réactions contraire à l’équilibre de notre corps.
      Il est temps d’en prendre conscience, plutôt que faire régime sur régime.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. J’ai changé ma façon de fonctionner et de m’alimenter.
    Et ça marche… depuis que je prends le temps de mâcher !

    • Bonsoir Jean-Luc,
      Ce sont parfois les choses les plus simples qui sont les plus efficaces.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article