S'inscrire
Skype : gazou1551

Quelques bonnes habitudes pour optimiser et détendre votre journée de travail

habitudes-optimiser-détendre-journée-travail

Comment et détendre sa lorsque l’on travaille chez soi.

Ce mode de travail a de nombreux avantages. Dont une complète autonomie et une totale liberté. Sur mes jours de travail, sur mes horaires, sur mes activités. Je n’ai de compte à rendre à personne, à part moi et ma compagne. Et je ne demande d’autorisation à personne.

Mais il y aussi quelques inconvénients, dont certains directement liés aux avantages dont je viens de parler.


Cet article est écrit par Gregory du blog « Deviendra grand« , Depuis maintenant 6 ans, je travaille à mon compte depuis chez moi. Il y Partage ses expériences et son expérience dans le développement personnel : organisation, productivité, efficacité, simplicité, santé… Pensez à donner une note à la fin de l’article

Quand vous avez un patron ou un responsable, il vous indique quoi faire et quand livrer vos résultats.

Et même si vous n’êtes pas des plus efficace et efficient, vous serez malgré tout payé.

De mon côté, rien de tout ça.

Si je n’ai pas un minimum de discipline, si je ne m’investis pas dans certaines activités clés, si je n’optimise pas au mieux mon temps et mes autres ressources, mes revenus à la fin du mois sont directement et sensiblement impactés.

Notez bien que je ne me plains pas.

J’adore mon mode de vie actuel.

Mais il est nécessaire d’avoir conscience de ces côtés plus négatifs et, surtout, de mettre en place des méthodes pour les contrer.

Au cours de ces 6 dernières années, ma façon de travailler a donc considérablement évolué.

Aujourd’hui, je suis capable d’effectuer beaucoup plus de choses essentielles, tout en optimisant l’usage de temps et en restant détendu.

Concrètement, j’ai mis en place de nouvelles habitudes de travail et je m’y tiens chaque jour.

Elles n’ont absolument rien de révolutionnaire ou de novateur. Mais elles sont essentielles et centrales. Bien plus que d’autres habitudes que j’ai pu essayer.

De plus, ces habitudes seront tout aussi utiles avec un patron ou un responsable. Car elles vous permettront d’être reconnu dans votre vie professionnelle et de libérer du temps pour votre vie privée.

Voici les habitudes et méthodes que je vous conseille pour être efficace au travail et rester zen !

Ne réaliser qu’une seule tâche à la fois

Au lieu d’essayer de réaliser plusieurs tâches en même temps, je ne me consacre qu’à une seule chose à la fois.

C’est l’une des astuces que l’on retrouve le plus souvent citée dans la littérature sur l’efficacité et la productivité personnelle. À juste titre, car cette manière de travailler s’avère très bénéfique.

Je me focalise sur une seule tâche à la fois. Je me concentre pleinement sur celle-ci et sur aucune autre, en évacuant rapidement toute pensée distrayante. Cela me permet de mieux travailler dans un laps de temps plus court.

Le plus important, c’est ce que je ressens en travaillant de cette façon. Je me sens calme et détendu. Je ne perds que très peu d’énergie et d’attention.

En fait, cette façon de travailler peut aussi être une façon de vivre.

Ne me consacrer qu’à la seule activité en cours.

Si cette habitude a des effets positifs dans le cadre professionnel, elle en a aussi, quelle que soit l’activité.

Cela permet de mieux vivre l’instant présent et de plus en profiter, d’être plus détendu et de moins se stresser. Sans compter que cela évite les accidents quand je bricole 🙂 et que ma compagne apprécie que je lui sois pleinement attentive.

En restant fidèle à ce principe tout au long de la journée, il m’est aussi beaucoup plus facile d’en faire une habitude et de l’appliquer naturellement au travail. Cela renforce cette habitude et j’ai tendance, pendant la journée, à rester beaucoup plus dans le moment présent.

Il n’est certes pas toujours évident de ne faire qu’une seule chose à la fois. Mais je recommande d’utiliser cette méthode aussi souvent que possible.

Et pour rester dans le domaine professionnel, utiliser cette méthode peut être facilité par l’habitude suivante.

Travailler par plage de temps limité

Quand j’étais salarié, je travaillais pendant de longues heures. Sans être toujours très concentré sur mon activité. Et ma concentration diminuait avec les heures. Il y avait bien les pauses café avec les collègues, mais elles intervenaient trop peu souvent et m’étaient souvent imposées.

Aujourd’hui, j’applique une astuce issue de la méthode Pomodoro.

Je travaille par plage de 50 minutes, voire 80 minutes, entrecoupées de pauses de 10 minutes. Et toutes les 4 heures, je fais une plus grosse pause. Si je décide de travailler plus de 4 heures (l’avantage d’être à son compte …)

Au début de ces 50 minutes, je choisis une tâche à effectuer. Puis, je prends l’engagement de travailler pleinement et de me consacrer à la tâche choisie durant les 50 minutes à venir.

Vous aurez bien sûr reconnu la méthode dont je vous ai parlé juste au-dessus.

Il est nettement moins intimidant de s’engager pour 50 minutes que pour une durée indéterminée. D’autant qu’il y a la perspective de la pause et du petit plaisir que vous pouvez vous faire.

Et les pauses de 10 minutes permettent de relâcher la pression et de se détendre, physiquement et cognitivement. Et ainsi de pouvoir repartir sur 50 minutes tout aussi efficaces.

Les durées de 50 minutes et 10 minutes sont celles qui me conviennent le mieux. Cela étant, n’hésitez pas à tester des durées différentes, comme 45 minutes et 15 minutes. Et si vous commencez, vous pouvez aussi utiliser des durées plus courtes, comme 25 minutes et 5 minutes. D’ailleurs, pour des tâches que je sais courtes, je n’hésite pas à les employer.

Utiliser une liste de tâches quotidienne et courte

Mettre en place des habitudes et des méthodes pour mieux utiliser son temps, c’est très bien.

Mais si vous ne savez pas sur quelles tâches vous devez travailler, cela ne vous sera pas d’une grande utilité.

Il est donc essentiel que vous sachiez les tâches sur lesquelles vous devez travailler.

Alors bien sûr, dès qu’on parle de tâches, les objectifs, les projets et les plans ne sont jamais très loin. Ils sont bien sûr importants, car c’est d’eux que découlent les tâches. Il est donc essentiel que vous ayez fait ce travail qui consiste à définir vos objectifs, à les décliner en projets et à la décomposer en plans. Ou, à défaut, à détailler les premières tâches à réaliser. Les autres arriveront suffisamment tôt.

Mais cela dépasse largement le cadre de cet article.

Je ne m’étendrai donc pas dessus …

Au quotidien, il est cependant essentiel de choisir les tâches sur lesquelles vous allez travailler.

Ce choix sera simple vu que vous vous serez facilité le travail en amont. Mais il n’en est pas moins essentiel, car il soulage votre esprit d’une question, simplifie votre journée de travail, optimise l’usage de votre temps et vous aide à rester détendu.

Vous savez ce que vous allez faire et pourquoi vous allez le faire. Vous arrêtez de penser, de réfléchir ou de planifier. Vous évitez de procrastiner.

Je commence toujours mes journées par choisir les 3 à 5 tâches auxquelles je vais me consacrer sur la journée à venir.

Le conseil habituel est de faire cela le soir, histoire de ne pas perdre de temps en début de journée et d’utiliser au mieux votre énergie débordante du matin. Dans la pratique, ça n’est pas le plus efficace pour moi, car je repense à ce choix durant la soirée et le modifie le matin.

Par contre, il est important que cette liste soit matérialisée. Peu importe l’outil. Sortez cette liste de votre tête. Utilisez ce support pour vous diriger toute la journée. Et prenez plaisir à barrer, cocher ou supprimer les tâches terminées !

Aménager un espace de travail minimaliste et le conserver ordonné

Mon espace de travail ne se compose que d’un ordinateur portable, posé sur un  bureau en bois clair, relié à un écran plus grand. J’utilise une chaise confortable et un éclairage suffisant. En face de moi, il y a une fenêtre qui donne sur un paysage de forêt.

C’est tout. Il n’y a aucune distraction ici. Juste l’ordinateur, l’écran et moi.

Bien que mon activité soit essentiellement informatique, j’utilise beaucoup le papier. Autant pour des aspects administratifs et légaux que par choix. Car j’aime l’usage du papier.

Pour autant, mon bureau n’est jamais envahi de paperasse. Sauf lorsque je travaille et que j’en ai besoin, bien sûr. Car lorsque j’ai fini ma journée de travail, je range tous les papiers dans des classeurs et de pochettes, quelques tiroirs et une armoire.

C’est une habitude qui ne me prend que 10 minutes par jour. Mais elle m’aide à bien conclure ma journée et à fermer symboliquement mes heures de travail. Et j’ai plaisir, le lendemain, à retrouver un espace de travail accueillant et agréable.

Ne jamais travailler après 19 heures

Je suis strict avec mes horaires de travail. Enfin … Surtout avec les horaires de fin. Car je veux être sûr de ne pas travailler de trop. Au détriment des autres volets de mon quotidien.

Je me suis donc fixé une limite de temps, afin d’être toujours en mesure de m’accorder des moments pour souffler, me détendre après ma journée de travail et passer suffisamment de temps avec ma compagne.

Et c’est aussi important pour mon travail. Car si je travaille trop tard, j’ai du mal à m’endormir et mes heures de sommeil ne sont pas aussi réparatrices qu’elles pourraient. Et mon implication dans mon travail le lendemain s’en ressent, car je ne suis pas assez reposé.

Après, il y a aussi des urgences ou des périodes où tenir cette limite n’est pas faisable. Ce n’est pas grave. Si nécessaire, je continue de travailler bien après 19 heures.

Vous pouvez tout à fait vous fixer une autre limite horaire. Mais je recommande vivement de vous en fixer une et de ne pas ramener de travail à la maison, pour pouvoir pleinement vous détendre en soirée. Ce n’est pas du temps perdu pour votre travail, c’est du temps de récupération indispensable pour être vraiment productif.

Conclusion

  • Ces habitudes et méthodes sont assez classiques. Et je suis sûr que vous avez déjà lu des conseils de ce genre.
  • Mais il y a tellement de conseils qu’on ne sait pas forcément où donner de la tête et par quoi commencer.
  • Ces quelques habitudes quotidiennes sont issues de mon expérience personnelle. Ce sont celles qui ont eu le plus d’effet sur ma productivité personnelle, ma fatigue et mon stress. Elles sont simples, mais apportent des résultats probants rapidement.
  • Si vous cherchez un point de départ, ces habitudes sont à considérer.

A demain !


Recherches utilisées pour trouver cet article :

ethodes pour etre en bien forme mentale

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article