S'inscrire
Skype : gazou1551

La prévention contre les toxines

intoxication

Le printemps a frappé à la porte il y a quelques jours et ça nous donne envie d’aller mieux et nous défaire de nos toxines.
Durant l’hiver entre les fêtes de fin d’année, la galette des rois et la chandeleur, notre système digestif a eu sa dose de toxines.
Mais les toxines ne proviennent pas exclusivement de l’alimentation.


Comment s’accumulent les toxines

Elles sont nombreuses les toxines qui envahissent notre corps, mais d’où viennent-elles ?

  • De l’atmosphère plus ou moins polluée
  • De l’atmosphère plus ou moins polluée
  • De l’eau que nous buvons
  • De notre alimentation
  • Des médicaments
  • Des amalgames dentaires

Ces substances toxiques sont récupérées d’une part par le sang qui circule dans tout notre corps, mais surtout par les voies lymphatiques. Ce sont ces dernières qui en véhiculent le plus.
Lorsqu’elles ne remontent pas rapidement vers une porte de sortie comme la peau (transpiration), le circuit sanguin ou l’intestin, elles « s’incrustent » au cœur de nos tissus, puis dans nos cellules pour finir par perturber notre ADN.

Mieux vaut prévenir que guérir

Vous connaissez sans doute cette maxime et elle est aussi vraie pour l’intoxication de votre corps.

Même si vous ne vous en rendez pas compte immédiatement, mais au bout d’un certain nombre d’années, l’intoxication crée un terrain favorable à bien des maladies et pathologies.

  • Alzheimer
  • Parkinson
  • Cancer
  • Acné rebelle
  • Eczéma
  • Cellulite
  • Fatigue chronique
  • Allergies

Pour que les toxines soient évacuées et qu’elles ne squattent pas votre corps, vous devez tout faire pour que la circulation lymphatique soit la meilleure possible.

Circulation des toxines

Un certain nombre de facteurs vont accélérer ou ralentir la circulation lymphatique et il nous est très facile d’en influencer l’accélération.

Ce qui la ralentit

  • Sédentarité
  • Froid
  • Stress
  • Fatigue
  • Vêtements trop serrés
  • Aliments raffinés ou transformés

Ce qui l’accélère

  • Contraction musculaire
  • Exercice physique régulier
  • Respiration abdominale
  • Massages

Il ne tient qu’à vous pour que ça circule !

Conseils pour prévenir

Boire de l’eau chaude

La première prévention simple et efficace est de boire de l’eau chaude tout au long de la journée en bonne quantité.

Si vous ne pouvez pas boire de l’eau chaude ne buvez pas froid mais à température ambiante.

Dans tous les cas vous devez boire 1 litre ½ par jour car l’eau est le meilleur véhicule pour transporter vos toxines.

Chaque matin buvez le jus d’un citron dans un verre d’eau tiède 15 minutes avant de prendre votre petit déjeuner.

Cette citronnade lave votre système digestif des résidus et le prépare à une bonne remise en route.

L’alimentation

L’alimentation est ce qui nous sert de carburant et un mauvais carburant donne de mauvais résultats à plus ou moins long terme.

  • Ne mangez pas de produits raffinés.
  • Évitez de manger trop de céréales
  • Évitez de manger trop de laitages
  • Privilégiez les fruits et légumes
  • Mangez dans le calme
  • Mâchez, encore et encore avant d’avaler
  • Appréciez chacun des aliments que vous mangez

L’exercice physique

L’activité physique est indispensable pour être en forme et garder un bonne santé, mais elle sert aussi à accélérer la circulation de nos fluides et d’acheminer les toxines vers une porte de sortie possible, la transpiration.

Bien que ce ne soit pas un exercice physique la respiration profonde joue un rôle important dans la circulation des fluides qui transportent les toxines. En faisant travailler le diaphragme régulièrement, vous accélérerez le flux des fluides et donc l’élimination des toxines.

Le bain dérivatif

Avant on appelait ça « bain de siège ». D’ailleurs je me souviens d’avoir entendu dans mon enfance une publicité qui plébiscitait cette méthode pour être plus en forme. Rika Zaraï en était une adepte et en parlait fréquemment à la radio.

Pour que nos toxines s’évacuent grâce à ce bain dérivatif il faut respecter certaines règles.

bain de siège

Ce bain dérivatif est sympa si l’eau est froide

Tout le corps doit être au chaud. Vous ne devez pas ressentir de frissons. La seule sensation de froid se situe au niveau du siège.

La différence de température provoque un effet tsunami qui accélère la circulation de nos fluides et précipite les toxines vers la partie refroidie pour la réchauffer.

Les toxines arrivent donc rapidement vers l’intestin.

Au siècle dernier, la seule méthode possible était de s’asseoir sur un bidet, le remplir d’eau froide et de s’asperger le séant durant quelques minutes.

Aujourd’hui c’est bien plus simple.

Procurez-vous, en pharmacie, une poche de gel que vous mettez au congélateur pour qu’elle refroidisse. Je remets toujours ma poche au congélateur dès que j’ai fini pour qu’elle soit disponible le lendemain.

Lorsqu’elle est bien froide, déposez-la dans votre pantalon et gardez-la durant 2 heures. Au début ça parait très froid, mais on s’y fait rapidement.

logo-croisee-des-blogs100

Cet article est le premier des deux articles qui participeront à l’évènement de la Croisée des Blogs organisé par DeveloppementPersonnel.org et dont j’organise la session du mois d’avril.

8 commentaires
  1. Bonjour Danièle

    C’est vrai que j’ai encore’ du mal avec l’exercice physique pleine de bonne volonté le soir au coucher je me réveille pleine de flemme sauf quand j’ai ma gym aquatique, si je me réincarne je veux être une grande sportive (du dimanche) mais sans a priori sur la chose.

    Pour évacuer les toxines des intestins je recommande chaudement l’hydrothérapie du colon (j’y vais cet aprem) c’est vraiment un bienfait et un bien-être après extraordinaires

    • Bonjour Sylviane,
      Je sais que l’hydrothérapie est excellente mais près de chez moi, il n’y a personne qui le pratique.
      Je m’étais mise à la gym aquatique lorsque je n’avais pas le droit de faire autre chose mais dès que j’ai pu reprendre le yoga, j’ai opté pour le yoga. L’hiver il fait froid, l’eau est froide et je n’aime pas trop l’eau.
      J’ai eu du mal à m’y remettre sérieusement, mais ça y est j’ai pris mon rythme de croisière et je le fais chaque matin avant le petit déjeuner.
      Plus tard, j’ai toujours « mieux » à faire…
      Il ne faut pas culpabiliser parce que l’on ne fait pas de sport. Si tu marches régulièrement c’est déjà du sport.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Bonjour Danièle,

    Le citron dans l’eau chaude, c’est acquit. Le sport : pouah ! Mais je marche beaucoup sur mon lieu de travail, c’est déjà ça.
    L’idée de la poche de gel dans le pantalon, je ne sais pas. Faut que l’idée fasse son chemin. Je préfère boire beaucoup d’eau et alléger mes repas régulièrement.

    Mon prochain verre d’eau, je le bois à ta santé.
    D’ailleurs, j’y vais de suite 😉 !

    • Bonjour Hélène,
      Mon acupuncteur que j’étais allée voir pour mes problèmes neurologiques aux pieds m’a conseillé, lui aussi de m’asseoir sur une poche de gel glacé durant 1/2 heure ou plus.
      C’est souvent plus car lorsque je suis assise devant mon ordi, je n’y pense plus après 10mn.
      Je suis sure que ça va te faire sourire de m’imaginer tapoter sur le clavier assise sur ma poche, hi, hi, hi.
      Belle et douce soirée.
      Katibel

  3. Ah, bien chère Danièle,

    Tu viens de me donner la solution : assise devant l’ordi ? Pas de souci alors ! Je n’y avais pas pensé, solution rapide, adaptée et efficace.
    Me reste à faire un passage chez le pharmacien. Le plus dur, c’est de trouver l’horaire, puisque dans les heures d’ouvertures des commerçants, je suis sur mon lieu de travail. Et voilà, je me trouve des excuses ! Mais à peine ! C’est une réalité.
    Bon je vais envisager de faire un effort, ça se vend sur internet ?

    • Bonjour Hélène,
      Je n’ai pas regardé sur Internet mais ça doit se trouver. C’est possible que tu en trouves dans ton magasin bio.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  4. Depuis le temps que j’entends parler du bain dérivatif, va falloir que j’essaie ça… Pareil qu’Hélène, fallait le temps à l’idée de faire son chemin. L’idée de la poche de gel est bien pratique et je pense la tester.
    Merci pour ces conseils 🙂

    Belle soirée
    Laure

    • Bonjour Laure,
      Il faut essayer pour l’adopter.
      Belle et douce journée.
      Danièle

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article