S'inscrire
Skype : gazou1551

Pour les douleurs, solution Patchs

patchs antidouleur
Il n\'y a pas dévalution

Les sont une solution pratique et efficace. Il existe différents types de qui n’ont pas toujours les mêmes objectifs.

Quoi qu’il en soit, il faut que vous soyez aussi prudents avec les patchs qu’avec une crème ou un gel pour les douleurs. Conformez-vous aux conseils d’utilisation que vous trouverez sur les emballages.

Si généralement, vous ne supportez pas les anti-inflammatoires, les patchs peuvent vous soulager sans avoir les mêmes effets secondaires que les anti-inflammatoires que vous avalerez ou qui seront injectés. En effet les substances actives vont se répandre plus doucement dans le corps ainsi les effets seront amenuisés.

Les patchs ont souvent une concentration d’actifs plus importante que les gels ou les crèmes.

Les patchs anti-inflammatoires

De nombreux patchs anti-inflammatoires sont recommandés pour les douleurs musculaires, des entorses, les traumatismes bénins ou les contusions.

L’emplâtre à une concentration plus importante que le même produit en gel ou en crème comme je vous l’ai dit ci-dessus.

Si l’on prend l’exemple du VoltarenActigo® le gel ne comprend que 1 % de principes actifs contre 2 % pour les patchs.

Le est plus pratique car il n’y a pas besoin de renouveler l’application plusieurs fois dans la journée et ses effets durent normalement douze heures.

Une fois utilisé, vous devez le jeter.

Un autre exemple, SyntholKiné® est un peu différent. Les anciens étaient habitués au liquide qui servait de la tête aux pieds. Ils s’en servaient pour les maux de dents, pour les entorses ou les coups, le Synthol servait pour tout. D’ailleurs, toutes les pharmacies familiales en contenaient une bouteille. Aujourd’hui encore la bouteille existe.

Quel que soit le patch, vous pouvez l’appliquer sur le cou, la nuque, les épaules, les bras, les jambes, les pieds, le dos, le ventre, bref, partout…

Ces patchs soulagent l’arthrose et la polyarthrite rhumatoïde, les entorses, les tendinites et généralement les douleurs dues à une inflammation.

Les patchs chauffants

La chaleur est utilisée depuis des lustres pour soulager les douleurs musculaires, menstruels ou articulaires. La chaleur qui dilate les vaisseaux améliore la circulation sanguine et l’oxygénation des tissus. La chaleur a de plus, un effet relaxant comme un bain chaud.

Les patchs chauffants contiennent du fer, de l’eau et du charbon. Ce mélange au contact de l’air produit de la chaleur. On peut aussi y trouver du piment et des huiles essentielles comme dans les patchs PurEssentiel.

Les patchs chauffants sont surtout utilisés pour les douleurs musculaires, les torticolis, et courbatures, les coûts sous les bosses.

Les patchs « Naturapatch »

Ce sont des patchs antidouleurs musculaires. Ils soulagent les douleurs occasionnelles ou chroniques, les entorses, les contusions, les torticolis ou les douleurs consécutives à la pose de prothèse (hanche, genou) ou suite à une fracture osseuse.

Comment fonctionnent ces patchs ?

Contrairement aux autres patchs, ils vont agir sur le flux qui circule dans votre corps pour en rétablir sa circulation.

En Asie on utilise depuis des siècles les méridiens qui forment un réseau parcourant le corps et dans lequel circule l’énergie vitale.

Lorsque tout va bien et que rien n’empêche la circulation des différents fluides, les tissus sont normalement traversés.

D’ailleurs l’acupuncture agit sur ces méridiens pour rétablir les courants énergétiques qui sont perturbés.

Les patchs « Naturapatch » vont agir comme l’acupuncture pour rétablir les courants énergétiques et permettre aux différents fluides de circuler normalement.

Ils sont composés de plusieurs couches d’un concentré naturel qui vise à éliminer les perturbations énergétiques et réactiver un processus naturel d’évacuation de la douleur.

Depuis des millénaires les médecins orientaux utilisent des patchs pour traiter les douleurs articulaires, musculaires ou tendineuses et aussi pour les traumatismes, des fractures, les hématomes ou déchirements musculaires que les pratiquants d’arts martiaux ne manquent pas de se faire.

Ces patchs mesurent 11x 15,5 cm et peuvent être découpés aux dimensions voulues. Le patch adhère parfaitement à la peau et résiste à l’eau, même sous la douche.

Les patchs « Naturapatch » ont reçu l’autorisation de santé de « produits sanitaires classe 1 » et sont conformes aux normes CE.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces patchs, je vous invite à télécharger le Manuel_d’utilisation_NATURAPATCH, à me contacter ou à voir mon site : http://bit.ly/NaturaKatibel


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article