S'inscrire
Skype : gazou1551

Méditation, la puissance de la pensée sur la santé

méditation yoga
Il n\\\\\\\'y a pas dévalution

Il est possible de guérir certaines maladies grâce à la puissance de notre cerveau, par la . Les nombreuses recherches faites dans le domaine de la neuroscience se sont multipliées ces dernières années et ont permis des découvertes étonnantes.

La pensée est une incroyable puissance, c’est le moteur de notre vie, de nos actes, de nos émotions, de notre bien-être.La preuve a été faite que l’esprit possède le pouvoir de soigner le corps.

De nombreuses expériences ont été réalisées sur des personnes qui avaient l’habitude de et des non-. Il a été démontré que la méditation avait des effets thérapeutiques sur les maladies aussi graves que la dépression ou la maladie de Parkinson.

Guérir par la méditation

L’esprit a une force, des pouvoirs qui agissent sur notre corps, notre humeur et notre état de santé.

Depuis plusieurs siècles, la science cherche un lien entre le corps et « l’âme ». Si l’on ne peut pas parler à proprement parler d’âme, l’esprit, notre cerveau, lui est un lien direct avec le corps.

Aujourd’hui, il est prouvé que la pensée a un pouvoir extraordinaire, celui de guérir le corps, y compris son propre cerveau.

Depuis 1980, le dialogue s’est instauré entre la science et le bouddhisme dans le secteur de la neuroscience.

Aux États-Unis, plus de 200 hôpitaux américains ont intégré un programme de méditation, MBSR (réduction du stress basé sur la pleine conscience).

En France c’est à l’hôpital Sainte Anne qu’en 2004, le psychiatre, Christophe André, auteur de « Méditer jour après jour » a introduit cette pratique.

Réticences et perplexité ont été remplacées par les résultats positifs obtenus.

35% des patients accueillent favorablement un tel traitement.

Il existe aujourd’hui un diplôme universitaire de médecine spécialisée en méditation.

5 expériences de méditation

Sa pratique journalière permet par un processus conscient de provoquer des changements morphologiques et fonctionnels du cerveau.

Celle-ci réduit le stress. Il s’ensuit un renforcement des défenses immunitaires, une réduction du vieillissement cellulaire et de l’hypertension artérielle.

Elle améliore les capacités d’attention, d’impulsivité, diminue les douleurs chroniques et les rechutes dépressives. Elle aurait aussi des effets sur le diabète et la maladie d’Alzheimer.

La méditation contre la douleur

douleur

La méditation pour gérer la douleur

En 2009, deux neuro-scientifiques de l’université de Montréal ont comparé la résistance à la douleur de 13 méditants expérimentés et de 13 non méditants.

L’expérience consistait à appliquer une plaque de plus en plus chaude sur le mollet.

Les non méditants ont trouvé que la douleur était intolérable à 53°, alors que les méditants expérimentés l’ont qualifiée de modérée.

Deux ans plus tard, lors d’expériences complémentaires, l’exploration du cerveau des méditants a révélé une connexion entre les régions impliquées dans l’évaluation et l’anticipation de la douleur dans le cortex préfrontal et les zones profondes chargées de traiter l’information douloureuse.

Vaccination et méditation

Celle-ci accroit les effets de la vaccination.

A l’université du Wisconsin, une expérience a permis de comparer la réponse immunitaire de méditants et de non méditants après un vaccin contre la grippe.

L’activité cérébrale de chacun a été enregistrée. Quelques semaines après la vaccination, la production d’anticorps était supérieure chez les méditants. De plus,  chez eux, les régions avant gauche du cerveau, impliquées dans les émotions positives, avaient une activité plus importante.

Plus les zones étaient actives et plus la réponse immunitaire étai forte.

Votre attention

Certaines personnes rencontrent de grandes difficultés à garder leur attention longtemps. La médiation améliore l’acuité.

Toujours à l’université du Wisconsin, 17 méditants ont été soumis, après 3 mois de retraite méditative intense, à l’expérience du « clignotement attentionnel« .

Ils devaient détecter parmi une succession de lettres, deux chiffres présentés avec 300 millisecondes d’écart.

Lorsque cette expérience est faite avec des non méditants, la plupart du temps, le second chiffre passe inaperçu. Les méditants, eux, ont réussi à focaliser leur attention et on vu les 2 chiffres.

Émotions et stress

Nos émotions génèrent du stress surtout lorsque ce sont des émotions négatives.

Le centre d’imagerie médicale du Massachusetts a exploré les effets de la méditation sur l’amygdale, avant et après 8 semaines de méditation en pleine conscience.

L’activité du cerveau de 12 participants a été enregistrée alors que ceux-ci visionnaient des images à contenu émotionnel positif, négatif ou neutre.

Quelque soit le type d’images, leur amygdale était moins active que chez les non méditants.

Méditation et dépression

A Toronto, le centre de santé mentale a mesuré les effets de la méditation de pleine conscience sur les rechutes dépressives.

  • 1/3 des patients a poursuivi son traitement antidépresseur
  • 1/3 des patients a pris un traitement factice
  • 1/3 des patients a suivi une thérapie cognitive basée sur la méditation.

18 mois plus tard 70% des personnes qui avaient pris le traitement factice ont rechuté. Seulement 30% dans les deux autres cas.

Méditer a le pouvoir de faire diminuer le stress, l’anxiété et apporte plus de calme et d’équanimité. Lorsque l’on prend conscience que la majorité des maladies sont déclenchées par le stress et une mauvaise alimentation, il ne faut pas réfléchir trop longtemps pour se mettre à la méditation.

Son approche n’est pas toujours aisée et il est recommandé d’utiliser de la musique de méditation pour réussir à se défaire des milliers d’idées qui envahissent le cerveau en permanence.

Mais je n’en ai pas fini avec la puissance de notre cerveau à nous guérir, dans un prochain article je vous parlerai de biofeedback.

Répondez à cette question ou posez la vôtre, dans les commentaires :

Pratiquez-vous la méditation ?


Recherches utilisées pour trouver cet article :

MEDITATION SUR LA PUISSANCE DE LA PENSEE POSITIVE, puissance de la meditation
8 commentaires
  1. C’est fabuleux les progrès qui sont fait! Je pratique la méditation depuis quelques années maintenant et pareil que pour le yoga, je remarque un changement radical à ma vie: la Joie de Vivre, tout simplement!!!
    L’anéantissement du stress, de maux, de douleurs physiques ou émotionnelles… sont des effets collatéraux à cette pratique!

    Même si je vais très bien, je continue de la pratiquer car elle apporte un bien-être et une légèreté immédiate, et que c’est bon!
    J’ajouterai aussi que grâce à la méditation, on arrive à étendre sa conscience (aussi loin et grand que l’on souhaite), ce qui permet également de prendre du recul sur la vie, d’être plus en paix…
    En tout cas, c’est comme ça que je le vis :p

    Bonne méditation à tous
    Laure Blanchard Articles récents…La souplesse du cerveau ou neuroplasticité 1/2My Profile

    • Bonjour Laure,
      Effectivement par la méditation on réussit à se défaire de croyances négatives qui bloque nos projets de vie et ainsi rester dans l’essentiel, le bien-être et comme tu le dis la joie de vivre.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Bonjour Katibel,

    Je n’ai jamais réussi à me mettre à la méditation, mais je pratique d’autres méthodes pour gérer le stress. À lire le commentaire de Laure, c’est vraiment efficace pour elle, alors que j’ai connu des personnes très dépressives (3) qui méditaient tous les jours depuis des années et qui avaient même des idées suicidaires… Je n’ai jamais compris pourquoi elles étaient dans un tel état émotionnel puisqu’elles méditaient.

    Cordialement,

    Colette

    • Bonjour Colette,
      Ce n’est pas donné à tout le monde de réussir à méditer. toutefois avec l’aide de musiques alpha l’exercice est plus facile. si tu fais ça en te réveillant, c’est encore plus facile car tu es en mode alpha, entre le sommeil et la lucidité.
      Je suis certaine que tu réussi très bien à être « zen ».
      Belle et douce journée.
      Katibel

  3. Bonjour katibel, pour illustrer votre propos, voici une petite vidéo d’un psychiatre qui nous donne son avis au sujet de la méditation. Il donne aussi quelques techniques simples à appliquer tous les jours. Très intéressant :
    http://philipperichard-mtc.fr/medecine-traditionnelle-chinoise/stress-depression-et-meditation/

  4. L’intervenant nous précise bien que la régularité de la pratique méditative, est un paramètre majeur. Il nous décrit aussi plusieurs méthodes concrètes à faire au quotidien: de la pleine conscience, aux exercices de respiration abdominale…

    • Bonjour Richard,
      Merci pour le partage, en effet il faut voir cette vidéo.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article