S'inscrire
Skype : gazou1551

Manger mieux pour être bien dans sa tête et bien dans son corps

alimentation saine

Nouveau concept entre l’art de se nourrir convenablement et les neurosciences, la psychonutrition a un double enjeu : celui de l’équilibre physique et psycho émotionnel. En mangeant mieux on est bien dans son corps et dans sa tête


Cet article est écrit par Pascale du blog « ZeN’nDiet« , Pascale FAIVRE a un Master spécialiste en Sophrologie caycédienne, diplômée en Naturopathie de base scientifique et titulaire d’un diplôme universitaire en pathologies neuro-fonctionnelles…. Pensez à donner une note à la fin de l’article

D’abord parce que ce que nous mettons dans notre assiette a un impact sur notre corps et aussi notre esprit.

Ensuite, savoir comment fonctionne notre cerveau permet de lui apporter tout ce dont il a besoin pour améliorer notre capital neuronal grâce à notre plus grand plaisir : la nourriture.

Autre raison encore, si vous souhaitez perdre du poids, comprendre la relation cerveau-intestin est le meilleur moyen pour garder ou retrouver la ligne.

Manger ce n’est pas seulement apporter tous les nutriments dont le corps a besoin pour fonctionner de façon optimale, c’est aussi la clé
qui améliore notre santé mentale.

Reposant sur de véritables connaissances scientifiques les plus récentes sur les bons aliments qui nourrissent notre cerveau, la psychonutrition prend soin de notre corps et de notre esprit tout au long de la vie.

L’alimentation a-t-elle une influence sur notre équilibre psycho émotionnel ?

La réponse est oui ! Bien manger améliore notre santé mentale, nos comportements, notre humeur, notre gestion du stress et notre métabolisme.

L’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent au sein d’un être vivant lui permettent notamment de se maintenir en vie, de se développer et de répondre aux stimuli de son environnement. Et c’est justement notre mode de vie effrénée et la course à la performance qui nécessitent que l’on s’intéresse de près à la qualité de notre alimentation.

Pour comprendre le rôle de la nutrition dans notre cerveau, voici quelques éléments de son contenu  :

  • Des neurones et autres cellules composés de graisse et de cholestérol en quantité,
  • Des messagers chimiques, qui permettent la communication entre les neurones, constitués de protéines et qui nécessitent la présence de vitamines B1, B3, B6, B9, de minéraux comme le magnésium, le zinc et le cuivre… tous ces éléments se trouvent dans notre assiette et sont absorbés au niveau de l’intestin !

De simples carences alimentaires ou une mauvaise absorption intestinale peuvent entraîner des troubles psychiques, des pertes de la mémoire, des troubles de l’humeur, une baisse de l’attention et accélèrent le vieillissement. Mais ce n’est pas tout, des recherches récentes ont confirmé l’interaction du microbiote, les bactéries de nos intestins, dans la transmission des informations vers notre cerveau. Et également que le système nerveux spécifique de l’intestin que l’on nomme « système entérique » communique en permanence avec lui. On parle de l’axe cerveau-intestins. Le microbiote est qualifié aujourd’hui de deuxième cerveau. Son équilibre dépend donc de notre comportement alimentaire.

En comprenant le fonctionnement et le rôle clé de nos précieux cerveaux, qui sont reliés entre eux par des réseaux de communication subtils et complexes, il devient évident de soigner le contenu de notre assiette.

Les recherches confirment également qu’une alimentation trop riche en sucres, en graisses saturées et en calories favorise le risque de dépression, de même que l’excès de gras au niveau abdominal diminuerait le volume du cerveau. Une nourriture saine et équilibrée est fondamentale.

Il est scientifiquement prouvé qu’un régime riche en fruits et légumes, en poisson, en graisses non saturées participe à un cerveau en bonne santé et que la « malbouffe » lui est donc nuisible.

Signalons un autre facteur à ne pas négliger ;  le stress qui a des effets délétères sur notre santé physique et mentale. Là aussi, l’alimentation a un rôle important dans la gestion du stress et des émotions.

Vitamines, bonnes graisses et protéines de qualité, le « régime bien-être et cerveau » est essentiellement celui du bon sens.

Au plaisir de contribuer à votre mieux-être…

A demain !

1 commentaire
  1. Bonjour Pascale,

    Mon alimentation est constituée majoritairement de fruits et légumes.
    le poisson s’invite régulièrement dans mon assiette.
    Que penses-tu des apports complémentaires en ferments lactiques et prébiotiques ? Merci pour ta réponse.
    J’essaie de suivre mon intuition pour que mes deux cerveaux soient satisfait l’un de l’autre.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Services sur mesure

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)
%d blogueurs aiment cette page :