S'inscrire
Skype : gazou1551

Quand l’intuition vous guide et que tout devient simple

L’ fait partie de la vie de chacun sans qu’on le sache forcément. Cela a été mon cas durant de longues années bien qu’elle m’ait sauvé la vie. Aujourd’hui je la soigne avec « La Magie de l’intuition » de Sylviane Jung, un livre à lire absolument.


Des histoires d’intuition à la pelle

L’exemple de mon intuition que je donne souvent est, ce soir-là en rentrant de mon travail, je me suis arrêtée à un feu vert, c’est alors qu’une voiture est passée à toute allure juste devant moi. Un mètre de plus, et je me retrouvais en fauteuil roulant ou au cimetière.

Mais ce jour-là, je me suis dit que j’avais de la chance, car je ne savais pas pourquoi je m’étais arrêtée là, alors que les autres jours, voyant le feu vert je fonçais, pressée de retrouver mes enfants. Je n’ai pas pensé que c’était une intuition fulgurante.

Je suis presque certaine que vous aussi vous pouvez me raconter une histoire de ce genre. De la chance ou de l’intuition ?

N’avez-vous jamais rien fait, par instinct, sans vraiment savoir pourquoi vous faisiez ce choix, et que cela a été bien pour vous.

Tous les jours des gens sont sauvés grâce à leur intuition.

Pourquoi ce monsieur a-t-il renoncé à son voyage, simplement par ce qu’il sentait que ce n’était pas le moment. Quel bon choix ! On apprend quelques heures après que l’avion qu’il devait prendre s’est abimé en mer.

Les médias vous racontent parfois des histoires qui paraissent incroyables et qui ne sont que des histoires d’intuition.

Je vais vous raconter comment j’ai choisi l’appartement dans lequel je vis depuis le début du mois grâce à l’intuition.

Changer de région et trouver un appartement

Cela faisait quelques années déjà que j’avais en tête de déménager pour une région plus accueillante, plus chaude.

Seulement je ne me décidais pas, je trouvais toujours des prétextes, de bonnes raisons pour repousser ce départ. Mais ce qui était sûr, je savais que je devais quitter cet endroit.

En plus, j’étais tiraillée par l’Est et l’Ouest de la France, moi qui demeurais au Centre.

J’ai deux fils, l’un est dans l’Ouest, l’autre dans l’Est. Comment ne pas froisser les susceptibilités ?

L’intuition pour prendre les bonnes décisions

Lors-qu’enfin je me décidais (les évènements avaient eu raison de mes hésitations), mon intuition me fit regarder les appartements dans l’Est en premier.

Je regardais bien les annonces dans les deux régions concernées, mais instinctivement mon « cœur » penchait vers l’Est.

J’ai commencé par vouloir visiter dans l’Ouest où je devais conduire ma petite-fille voir son père (un de mes fils). J’ai donc consulté Internet pour prendre des rendez-vous avec des agences immobilières. Chaque fois que j’ai téléphoné, cela ne marchait pas. Je m’étais dit, pas de problème en une semaine, j’aurais le temps, j’irais voir sur place. Sauf que j’ai été malade et que ma petite-fille n’est pas allée voir son père. Je ne suis pas allée à l’Ouest.

Coïncidence ? Non, je pense que tous ces signes me disaient simplement, va voir ailleurs.

C’est ce que j’ai fait. Cap à l’Est.

J’ai à nouveau mis le nez sur mon écran à la recherche de l’appartement de mes rêves.

Dès que j’ai cherché, j’ai vu des annonces d’appartements qui pouvaient me convenir.

Bien sûr je ne pouvais pas prendre un appartement sans le visiter. Donc, fin juin, me voilà partie à l’Est avec quelques rendez-vous de prévus, dès mon arrivée.

Le choix d’un appartement grâce à l’intuition d’une spécialiste

J’ai visité beaucoup d’appartements, dont un le dernier jour que j’avais trouvé à mon goût sur les photos. Seulement, une fois sur place c’était loin de correspondre à ce que je m’étais imaginé. En plus, je n’avais pas d’autre rendez-vous avant mon départ le lendemain.

Déçue, je suis rentrée pour déjeuner en me faisant une raison, il faudra que je revienne une autre semaine. Pour moi, pas question de prolonger mon séjour, je repartais le lendemain matin et j’avais des covoitureurs à prendre pour repartir au centre. Dommage, je reviendrai…

Je déjeunais tranquille lorsque mon téléphone sonna. Je n’aime pas être dérangée durant le repas, mais je réponds tout de même. Une agence avait un appartement à me proposer, mais l’occupant actuel devait repartir travailler, il fallait venir immédiatement.

Ni une, ni deux, me voilà partie sans finir de manger. Je visite l’appartement au pas de course avec l’agent immobilier qui me dit avoir un autre rendez-vous et me plante là. Appelez-moi me dit-il, pour m’informer de votre décision.

Ma prêtresse de l’intuition, mon amie Sylviane m’avait fait quelques recommandations pour choisir mon appartement.

Concentre-toi avant de rentrer dans l’appartement et écoute ton corps, tes sensations dès que tu passes la porte. Laisse entrer en toi les ondes de cet endroit.

Seulement, vu les circonstances, je n’avais pas eu le temps de me concentrer et prendre un peu de recul, j’étais stressée et incapable d’écouter mon corps. Trop rapide pour qu’une débutante en intuition puisse faire ce qu’il fallait.

La résidence était agréable, avec parc et piscine, l’appartement assez grand et clair, une belle terrasse, un grand garage, tout ça me paraissait bien, mais je n’avais pas eu le temps de détailler et encore moins de sentir. Pourtant je ne pouvais pas prendre ma décision à la légère, je ne déménageais pas pour 1 mois.

Il fallait que je m’en remette à mon intuition. Et mon intuition m’a dit : pourquoi ne te fais-tu pas aider pour savoir si c’est bien pour toi.

J’ai donc pris contact avec Sylviane la prêtresse de l’intuition, pour moi et bien d’autres.

Comme nous étions à plus de 1000 km l’une de l’autre, nous avons communiqué par Skype (outil de communication international). Et pour m’aider, elle s’est servie des cartes de tarot.

Elle m’a dit qu’il fallait de la verdure et de l’eau à proximité pour que je me sente bien dans cet endroit. Que pour elle, elle sentait cet appartement comme positif pour moi, une nouvelle vie, un renouveau favorable.

Sans le savoir, elle me donnait les atouts de cet appartement et j’ai donc pris la décision de venir y habiter.

Cela fait 3 semaines que je suis dans cet appartement et je m’y sens bien. Tout ce que je n’avais pas eu le temps de voir avant d’y être, aux alentours, est conforme à ce que je le désirais.

Et depuis que je suis là, tout se « goupille » très bien pour moi. J’écoute mon intuition.

Je vais même pouvoir reprendre mes cours de violoncelle à moindre coût.

Si je peux à mon tour vous faire une recommandation, procurez-vous le livre de Sylviane Jung « La Magie de l’Intuition ». Sans lui, je n’aurais sans doute pas fait le bon choix.

Cliquez sur l’image pour l’acheter.

la magie de l'intuition


2 commentaires
  1. Merci Danièle

    Grande Prêtresse Seigneur mes chevilles vont encore en prendre un coup bientôt je vais léviter !!!

    C’est sûr que l’intuition nous guide à chaque pas de notre vie et si nous ne l’écoutons pas cela peut avoir des conséquences plus ou moins graves comme le cas de ces personnes qui avant de prendre un avion, un train ou toute autre chose prennent la décision de ne pas partir ce qui leur sauve la vie. J’ai personnellement des tas d’exemples dont je parlerai dans mon prochain article sur le blog où il aurait mieux valu que j’écoute ma petite voix plutôt que mon mental diablotin et c’est pareil pour tout le monde

  2. Bonjour Danièle,

    Voila une belle expérience d’intuition.
    Ca me rappelle ma recherche d’appartement il y a 17 ans. Combien en ai-je visité ? A l’infini. A presque 2 semaines de la fin de mon préavis, toujours rien qui me tapait dans l’œil. Jusqu’à que je trouve enfin celui qui me parlait. Mais je n’étais pas seule sur le coup.
    Mon intuition me disait que c’était enfin le bon et je me suis accrochée. J’ai obtenu gain de cause.

    Je ne peux que recommander le livre de Sylviane qui a rejoint ma pile de livres préférés que je lis.

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article