S'inscrire
Skype : gazou1551

Les huiles essentielles d’hiver dont vous aurez besoin

Il n\\\\\\\'y a pas dévalution

Les d’hiver sont toutes celles qui vont vous permettre de soigner les maux les plus courants durant l’hiver comme les rhumes, grippes, dérangements intestinaux, toux, fièvre, etc…

Avant de vous donner les noms de ces huiles essentielles, revoyons les conditions d’utilisations et les restrictions.

Précautions d’emploi des

Je parle des huiles essentielles d’hiver, mais tout ceci est applicable aux autres huiles essentielles.

Conservation des huiles essentielles

Ne laissez jamais les huiles essentielles à portée de main des enfants !

Normalement, une huile essentielle de bonne qualité se conserve plusieurs années si vous l’entreposez dans un endroit sombre et tempéré, dans son flacon d’origine qui est teinté et bien rebouché.

Elles ne doivent pas être exposées au soleil et ne doivent pas rester dans un endroit chaud.

Gardez les flacons debout, car les huiles essentielles peuvent endommager le support s’il est en plastique.

Précautions de base

  • Ne pas avaler les huiles essentielles pures. Elles peuvent irriter le tube digestif
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles pures sur la peau sauf indication contraire.
  • Les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau. Pour les mélanger à l’eau de votre bain, vous devez d’abord les mélanger à un corps gras, une base moussante neutre ou même du miel ou du lait.
  • Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées en trop grande quantité, elles peuvent être dangereuses. Certaines sont interdites pour leur toxicité : hysope, thuya, cèdre, sauge officinale, menthe pouliot.
  • Les huiles essentielles sont déconseillées pour les enfants de moins de 5 ans.
  • Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes et allaitantes.
  • Les huiles essentielles doivent toujours être utilisées diluées, sauf indication contraire.
  • Les huiles essentielles ne se prennent jamais en injection !
  • Ne pas appliquer les huiles essentielles sur les muqueuses, les parois nasales, auriculaires ou directement sur une plaie.
  • Évitez le contact avec les yeux et leurs contours. En cas de contact, rincez avec une huile végétale sur une compresse. PAS D’EAU.
  • Respectez les dosages des mélanges, la fréquence d’application et la durée d’utilisation.
  • Si vous avez une peau particulièrement sensible, faites un essai avec 3 gouttes d’huiles essentielles diluées dans 1 c à c d’huile végétale et appliquez-le dans le creux du bras. Si vous n’avez pas de réaction après 24 heures vous pouvez utiliser votre mélange.
  • Il en est de même pour les personnes ayant un terrain allergique sensible. Il est préférable de demander à votre médecin.
  • Après avoir manipulé les huiles essentielles, lavez-vous les mains afin d’éviter d’en ingérer.
  • Certaines huiles essentielles sont photosensibilisantes, évitez de vous exposer au soleil durant 24 heures, si vous les utilisez.

Maintenant, passons aux huiles essentielles pour vos maux d’hiver.

Les huiles essentielles d’hiver

Voici la liste des huiles essentielles dont vous aurez besoin en fonction des maux que vous pouvez avoir durant l’hiver.

Angines : citron, géranium, gingembre, sauge, thym

Antiseptiques : ail, cannelle, eucalyptus, lavande, niaouli, pin, romarin, thym, ylang-ylang

Bronchite : ail, citron, eucalyptus, lavande, oignon, pin, cannelle

Diarrhées : ail, camomille, cannelle, citron, genévrier, géranium, gingembre, girofle, lavande, muscade, romarin, santal, sauge

Embarras gastrique : menthe, romarin

Engelures : citron, oignon

Fatigue : ail, cannelle de Ceylan, citron, eucalyptus, géranium, gingembre, girofle, hysope, lavande, marjolaine, menthe, oignon

Fièvre : citron, eucalyptus

Gerçures : citron, oignon

Grippe : ail, camomille, citron, cannelle de Ceylan, cyprès, eucalyptus,  lavande, menthe, niaouli, oignon, pin, romarin

Infections diverses : ail, bornéol, citron, eucalyptus, oignon, pin

Rhinite : niaouli, thym

Sinusite : citron, eucalyptus, lavande, menthe, niaouli, pin, thym

Toux : anis, eucalyptus, hysope

Trachéite : pin, terpine

Vomissements : citron, menthe

Vous pouvez utiliser ces huiles essentielles en mélange en fonction du mode d’utilisation.

Les huiles essentielles d’hiver, les plus souvent utilisées.

Voici les huiles essentielles d’hiver, utilisées le plus souvent dans l’ordre d’importance d’utilisation.

  • Le citron (loin devant les autres)
  • L’eucalyptus
  • Le pin
  • L’oignon
  • La lavande
  • La menthe
  • La cannelle
  • Le thym
  • Le romarin

Nous allons voir en détail les 3 huiles essentielles d’hiver les plus utilisées.

Les 3 huiles essentielles d’hiver les plus utilisées en détail

L’huile essentielle de citron

Le citron est un agrume, fruit du citronnier qui a un pH de 2,5. Le citronnier (Citrus limon) est un arbuste de 5 à 10 m de haut, à feuilles persistantes, de la famille des Rutacées.

Il existe, du climat méditerranéen aux tropiques, de nombreux cultivateurs locaux résultant de la reproduction par semis. Ce sont notamment des citrons géants qui ne sont pas commercialisés, car pauvres en jus.

Principales propriétés : antibactérienne, antiseptique, fluidifiant sanguin, digestif, tonique, protecteur hépatique, anti-nauséeux

Mode d’emploi

Interne

Prendre une tasse d’eau bouillante dans laquelle vous mettez 2 à 5 gouttes d’huiles essentielles après chaque repas. Mais vous pouvez aussi les ajouter à une tisane. Si vous préférez, vous pouvez les prendre avec une c à c de miel. Le matin, à jeun prenez un verre d’eau tiède avec 2 ou 3 gouttes pour reminéraliser votre système digestif.

Externe

En inhalation ou diffusion, en massage, compresses, ou crème ou dans votre bain.

Eucalyptus Radié (eucalyptus radiata)

L’eucalyptus est originaire d’Australie, de la famille botanique des Myrtacées. Ce sont les feuilles et rameaux qui sont distillés.

Principales propriétés :

Anti-infectieuse, antibactérienne, antivirale. Anti-catarrhale, expectorante, mycolitique, anti-inflammatoire, cicatrisante. Positivante.

Mode d’emploi :

Surtout utilisé pour les affections des voies respiratoires hautes comme les rhinites, sinusites ou l’affection de l’œil.

En inhalation avec 5 ou 6 gouttes d’huiles essentielles ou en massage sur le thorax, mélangé à une huile de base.

Pin sylvestre (Pinus sylvestris)

Le Pin sylvestre (Pinus sylvestris) est une espèce d’arbre de la famille des Pinaceae naturellement présent dans une grande partie de l’Europe tempérée et boréale et jusqu’en Sibérie orientale. Son bois est parfois désigné sous l’appellation « pin du Nord ».

Principales propriétés :

L’huile essentielle de pin est un anti-infectieux général et ciblé (muqueuses, bronches).

Mode d’emploi :

Interne

Prendre une tasse d’eau bouillante dans laquelle vous mettez 2 à 4 gouttes d’huiles essentielles 2 à 3 fois par jour, entre les repas. Mais vous pouvez aussi les ajouter à une tisane. Si vous préférez, vous pouvez les prendre avec une c à c de miel.

Ne pas utiliser en cas d’hypertension

Externe

En inhalation, diffusion, compresses, sur les vêtements ou tissus pour les états dépressifs, crème, massage ou bains.

Un coffret d’huiles essentielles peut être un très beau cadeau pour les fêtes. Que ce soit des huiles essentielles d’hiver ou pas, pensez-y…


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article