S'inscrire
Skype : gazou1551

L’eau pour le bien-être, l’eau pour la santé et la jeunesse

émotionnel
Il n\\\\\\\'y a pas dévalution

Pleine de mystère, objet de scandale, alliée insoupçonnée du corps, l’ est pourtant ce qui nous maintient en bonne santé. Et pourquoi ? Parce que nous sommes constitués de 65% d’eau pour une personne adulte.

L’eau participe à ce rêve de rester jeune, car elle est présente dans toutes nos cellules, dans chacun de nos organes, à l’intérieur de nos muscles, dans les parois de notre peau. Elle alimente notre cerveau, et certaines études prouvent qu’une bonne hydratation améliore nos connaissances cognitives.

Soyez conscient de l’eau qui coule dans vos veines

L’eau est donc partout dans notre corps, et des qualités il y en a partout.

L’eau régule la température de l’organisme, élimine les déchets de la digestion et des divers processus métaboliques, hydrate la peau (constituée à 70% d’eau ce qui est énorme), maintient le volume de sang et de la lymphe, permet les réactions chimiques dans les cellules, etc…

45L dans le corps sont en mouvement. Selon un système d’apport/perte, l’organisme se régénère d’abord par la quantité de liquide qu’on lui fournit. Et ce n’est pas un mythe si l’on vous dit qu’en buvant 1,5L à 2,5L par jour améliore tout le système, parfois même ceux auxquels on ne penserait pas tel que la sécheresse vaginale, l’expulsion des sels, la salive pour avaler et la lubrification des yeux.

De nombreuses études sur les pouvoirs de l’eau

Dans tous les domaines, des études apparaissent, qu’elles soient scientifiquement surprenantes ou réfutables, l’or bleu n’a pas fini de révéler ses propriétés. L’eau n’est pas seulement source de vie, elle est la vie.  

Des études sur les connaissances cognitives ont permis de comparer la faculté à apprendre et à réussir à des examens sur les enfants et étudiants (ref : Benton and Burgess, 2009; Booth et al., 2012; Edmonds and Burford, 2009; Edmonds and Jeffes, 2009 ; Fadda et al., 2012). Les résultats sont surprenants, car les étudiants et enfants qui ont bu régulièrement de l’eau s’en tirent à meilleur compte que ceux privés d’eau.

Des études plus connues sont sans doute celles sur la mémoire de l’eau de Jacques Benveniste et de Masaru Emoto.

Pour Jacques Benveniste l’eau conserve une empreinte de certaines propriétés avec laquelle elle a été en contact alors que ces éléments ne sont plus présents concrètement, mais virtuellement. Cette étude a été mise en rapport avec l’homéopathie pour expliquer son fonctionnement.

Pour Masaru Emoto dont nous connaissons les photographies de cristaux, il affirme que l’eau réagit à l’intention que nous lui portons. C’est-à-dire que si nous envoyons des pensées d’amour et de remerciement à un verre, l’eau sera pure et on la trouvera sous une forme hexagonale. Cette forme hexagonale est plus assimilable par les cellules. En revanche une eau traversée par des pensées négatives n’a plus de structure, ses molécules s’assemblent en des clusters, soit des gros paquets et elle est par conséquent moins assimilable. Un naturopathe spécialiste de la structure de l’eau explique que cela est dû à la présence d’une protéine dans les cellules, l’aquaporine dont la structure est également hexagonale. Les aquaporines permettent le passage de l’eau d’une part et d’autres de la membrane et empêche les ions de pénétrer dans la cellule. L’aquaporine laisse donc plus facilement passer l’eau hexagonale.

Voilà pour la mémoire de l’eau. Mais d’autres faits sont à énoncer. Une légère déshydratation peut déclencher de l’irritabilité, des maux de tête, des crampes, des claquages, un dessèchement de la peau et donc un vieillissement prématuré. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire, il faut prendre des petites quantités d’eau tout le long de la journée.

Maintenant que l’on connait ses vertus, il faut encore savoir la choisir.

Savoir choisir son eau

Le choix est grand lorsqu’on veut se mettre à boire. Et là la question se pose ? Quelle est la meilleure eau… du robinet,  minérale ou de source ?

Il y a 50 ans les eaux minérales étaient vendues en pharmacie parce qu’elles étaient considérées comme médicales. Et je pense que c’est dans cette optique qu’il faut la consommer, en cure. Les minéraux bien que très bon pour la santé sont déjà assimilés par la nourriture. Les minéraux présents dans l’eau sont donc inutiles et peuvent même apporter certains problèmes de reins (calculs, coliques néphrétiques).

Plus l’eau est légère, moins le corps devra travailler en la séparant de ses minéraux.

Au quotidien il est donc recommandé de boire de l’ très peu minéralisée. Son taux de résidus secs doit être de 150mg/L.

Quant à l’eau du robinet, elle est en France de relative bonne qualité. Néanmoins certaines tuyauteries intérieures peuvent être anciennes, contenir du plomb (bien qu’interdit dans les canalisations nationales) ou être oxydées. Des matériaux lourd et dangereux peuvent se retrouver dans l’eau.

Ainsi pour ne pas s’empêcher de boire, il faut varier les eaux en privilégiant une eau de source.

Mon retour d’expérience

J’ai expérimenté ces dires. Je me suis habituée à boire environ 2L par jour et plus je buvais, plus j’avais envie de boire. En quelques jours ma peau est devenue plus claire, j’avais plus d’énergie ce qui faisait que je n’avais plus besoin de café le matin. Et je ressentais un certain bien-être…

… Ce bien-être c’est d’être en harmonie avec son corps.


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article