S'inscrire
Skype : gazou1551

La nature dans l’enfance

Il n\'y a pas dévalution

Après le printemps, voici venu l’été, retour à la , la saison des activités extérieures sans être chaudement vêtus ou lourdement équipés.

L’été coïncide également avec les grandes vacances scolaires des élèves, avec plus de temps libre pour vos enfants et une organisation facilitée.

Mais au fait, pourquoi amener ses enfants dans la nature ? Quel est en est le réel intérêt et que cela leur apporte-t-il ? 

Cet article a été écrit par Fatima Serhir rédactrice web passionnée par le bien-être, la nature et l’éducation. 

Ayant grandi au milieu des vignes, des fermes et des vergers charentais, elle a développé un fort attrait pour la faune et la flore, et même une fascination pour les légumes verts.

L’ : la période idéale pour le à la nature  

 Spontanés et naturellement curieux, les enfants veulent comprendre ce qui les entoure. Avides de savoir et de connaissances, les enfants sont attentifs à l’évolution de leur environnement de vie. En grandissant, ils font connaissance avec un nombre accru de personnes, de lieux et d’objets et leur esprit fourmille de questions sur le monde et les rapports humains.

Un rien les fascine et il en faut bien peu pour attirer leur attention. Avec leur imaginaire très développé, leur esprit vagabonde au gré de presque tout ce qui passe sous leurs yeux. Qui n’a jamais vu un enfant contempler un nuage pendant un quart d’heure ? Ou observer une fourmilière pendant plus d’une demi-heure ?

Particulièrement fortes à cet âge-là, cette aptitude à l’émerveillement et cette recherche de la connaissance gagnent à être encouragées par les adultes.

En pleine construction de soi, c’est aussi pendant l’enfance que s’ancrent les habitudes qui seront les plus tenaces à l’âge adulte.

Alors, que ce soit la mer, la montagne, ou simplement le jardin, donner à son enfant l’habitude du contact avec l’extérieur, c’est lui faciliter les interactions avec la nature pour le restant de sa vie.

La nature : quels bienfaits pour l’enfant ?  

La nature est une vraie mine de découvertes sensorielles. Couleurs, odeurs, sons et textures sont là pour émouvoir les enfants, les habituer à ressentir les choses et à appréhender le contact avec l’extérieur. S’il est en groupe, l’enfant sera même enclin à partager ses émotions avec les autres, exerçant ainsi ses aptitudes sociales.

Au contact des feuilles d’arbre par exemple, vertes au printemps-été et marrons en automne, ou en remarquant les moments de maturation des fruits et légumes lors d’une activité jardinage, l’enfant apprend la notion de cycle de vie, des saisons et donc du temps.

En observant l’infiniment grand, comme le ciel et l’infiniment petit, comme les petites fourmis, il prend conscience de l’échelle spatiale de ce monde.

Terrain de jeu concret, la nature permet à l’enfant de se poser des questions qui font écho à des interrogations abstraites sur l’existence.

Pourquoi la fourmi vit-t-elle en tribu alors que nous vivons seulement en famille ? Pourquoi la feuille change de couleur plusieurs fois dans l’année et meurt à l’automne alors que nous vivons plus longtemps ? La nature est un excellent support pour aborder les questions profondes de la vie.

Grimper aux arbres ou courir dans les bois ou simplement faire du vélo ou marcher dans les champs, sont autant d’activités qui exigent une aptitude à évaluer, à découvrir et à faire face à de nouveaux défis. Ces capacités viennent nourrir deux qualités essentielles : la faculté d’adaptation et la confiance en soi, essentielles à l’apprentissage mais aussi cruciales pour surmonter les situations difficiles.

 En pratique : que faire avec les enfants dans la nature ? 

 Après la théorie, place à la pratique ! Jusqu’à preuve du contraire, il n’existe pas de terrain d’activité plus varié et plus complet que la nature. Faune et flore proposent une immense gamme de choses à voir et à faire, souvent simples, peu coûteuses et surtout 100% naturelles.

Dans la nature, attirer l’attention des enfants est définitivement un jeu d’enfant. Déjà naturellement émerveillés et très observateurs, une simple balade dans les bois, une cueillette dans un verger ou la visite d’une ferme seront l’opportunité de nombreuses découvertes et interrogations.

Une façon intéressante de joindre le contact avec la nature et le jeu est de jardiner avec ses enfants.  Le jardinage pour enfants nourrit leur soif de connaissance et les sensibilise à l’importance d’une alimentation équilibrée et variée.

Si vous en avez les moyens financiers et logistiques, avoir un animal à la maison est aussi un bon moyen de sensibiliser les enfants à la faune. La présence d’un animal est très bénéfique à l’enfant, surtout s’il est d’un tempérament sensible, car elle lui permet d’avoir un support pour ses frustrations, ses peines et ses joies. Un petit tour à la ferme, au zoo ou dans un parc animalier sont également de très bonnes activités, à renouveler régulièrement pour le plus grand bonheur de vos enfants !

Pour les citadins, pas d’excuses ! Il est inutile d’habiter la petite maison dans la prairie ou une maison à Balet au fin fond de la Charente pour que vos enfants puissent profiter de la nature. Parcs, jardins et autres espaces verts aménagés sont présents partout, y compris dans les grandes métropoles.


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article