S'inscrire
Skype : gazou1551

Je n’arrive pas à perdre du poids : comment augmenter mon métabolisme ?

métabolisme

Sommes-nous tous égaux devant les calories et notre ? Des facteurs génétiques peuvent être à l’origine d’un surpoids. Quel que soit la raison, chaque tentative de régime, aboutie ou avortée, rend le basal plus paresseux. Paresseux n’est d’ailleurs pas le terme exact, prudent serait plus approprié.

Le métabolisme, comment ça marche ?

Le métabolisme est le processus par lequel le corps transforme les aliments en énergie pour réaliser toutes les actions qui permettent un fonctionnement optimal. Le corps fabrique en permanence des cellules pour accomplir certaines fonctions (circulation du sang, transformation de l’oxygène en dioxyde de carbone, expulsion des déchets par les reins, etc…) : c’est l’anabolisme. Il peut aussi dégrader des cellules pour les transformer en énergie quand la demande est plus élevée (activité physique, émotions, etc…) : c’est le catabolisme.

Tous les aliments absorbés (fruits, légumes, viandes ou bonbons) sont transformés en énergie, mesurée en calories. Ces calories sont utilisées par le corps en fonction des besoins du moment : pour une pomme apportant 70 calories, le corps va fabriquer pour 70 calories de cellules. S’il y a excès de calories par rapport aux besoins, le corps va « dépenser » cet excès en créant des cellules supplémentaires. Ce sont ces cellules supplémentaires qui constituent le surpoids.

L’excès de calories peut être transformé en muscle. Plus la masse musculaire est importante, plus les besoins caloriques nécessaires au métabolisme sont élevés. Une personne musclée « brûlera » plus vite les calories. On peut donc dire que son métabolisme est accéléré. Suffirait-il donc d’accélérer son métabolisme pour perdre du poids ? Et comment faire ?

Recevez les informations et des conseils

Solution : J’accélère mon métabolisme

Pour schématiser, un métabolisme lent est celui qui consomme plus de calories qu’il n’en a besoin et transforme les aliments par anabolisme, en créant des cellules supplémentaires.

Dans ces conditions, deux axes peuvent être suivis pour perdre du poids :

  • limiter la consommation d’aliments aux besoins,
  • augmenter les besoins : accélérer le métabolisme.

La première solution est compliquée, pas toujours efficace, et a souvent une durée limitée (appelé effet yoyo).

La seconde solution est une solution plus durable et plus efficace, sous réserve de bien la pratiquer.

L’exercice cardiovasculaire permet de stimuler le métabolisme : augmentation de la fréquence cardiaque, de la circulation du sang, de l’oxygénation = catabolisme. Le corps va détruire des cellules pour fabriquer l’énergie supplémentaire nécessaire à ce surcroît d’activité. Si les calories n’ont pas été augmentées, il ira chercher les cellules « en trop », celles qui sont si difficiles à éliminer avec un régime.

La musculation, outre la stimulation du métabolisme, va amener le corps à construire des cellules pour renforcer la musculature. Un corps musclé « brûle » plus d’énergie pour fonctionner qu’un corps non musclé, à activité égale. Une personne musclée montant un escalier dépense plus de calories qu’une personne de même poids grasse. Le développement de la masse musculaire est donc primordial pour augmenter le métabolisme.

En commençant dès aujourd’hui votre programme d’exercices cardiovasculaires / musculation, vous allez augmenter très vite votre métabolisme.

Cet article a été rédigé par Naja du blog Psychologie Santé

Recherches utilisées pour trouver cet article :

phyalg n4e prix, sujets nutrition santé naturelle

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article