S'inscrire
Skype : gazou1551

Faites une pause relaxation pour aller plus loin

Faire une pause

Lorsque je vous invite à faire une pour aller plus loin, vous pensez que c’est irréalisable car ces 2 actions semblent être à l’opposé l’une de l’autre. Pourtant, elles sont indissociables.

Cet article participe à l’évènement de “La croisée des blogs” du mois de juillet (déjà !). C’est Alexandre du blog “C’éclair” qui l’organise. Il a choisi comme thème “Ralentir pour réussir”.


Pour avoir fait l’expérience de différents projets, ceux qui ont réussis sont ceux pour lesquels j’ai intégré des moments de pause, j’ai ralenti le rythme infernal que l’on s’impose parfois. Sans cela les projets sont voués à l’échec ou prendront encore plus de temps que nécessaire.

Lorsque je parle de pause pour moi je pense tout de suite à la ou à la méditation. Ces deux moyens sont ceux que j’utilise au quotidien pour aller plus loin. Lorsque je ne le fais pas, c’est la catastrophe.

Une pause relaxation

J’utilise la relaxation depuis des années. Je trouve que la relaxation permet de retrouver facilement la tranquillité et le calme de l’esprit lorsque tout s’agite autour de nous. Elle permet d’évacuer le stress, de lâcher prise et de reprendre confiance en soi et en ses projets.

Lorsque votre esprit s’embrume de trop d’idées ou de problèmes, faites une pause relaxation. Vos idées vont retrouver la place qu’elles méritent et vous pourrez vous concentrer sur l’essentiel et améliorer votre créativité.

Que signifie se relaxer ?

Lorsque l’on pose cette question les réponses sont étonnantes.

Pour le commun des mortels, la relaxation ne lui parait pas indispensable et même une inutile perte de temps.

Si on lui demande à quoi sert de se relaxer, les réponses sont

  • Je veux me sentir bien
  • Je veux me sentir heureux

Mais lorsqu’on lui demande de préciser sa pensée la réponse est la même pour une grande majorité, “Je ne sais pas”.

Il ne faut pas s’étonner que certains projets capotent et prennent beaucoup plus de temps que nécessaire. Lorsque l’on ne sait pas où l’on va, on ne peut pas prendre la bonne direction.

Si la majorité des gens veulent être heureux et avoir plus d’argent, ils sont incapables de visualiser, de savoir ce qu’ils feraient concrètement de leur argent s’ils étaient riches et comment ils se sentiraient s’ils étaient heureux.

Pour ces personnes, la relaxation permet de combler un manque et ils voudraient s’en servir comme de l’aspirine que l’on prend lorsque l’on a mal à la tête, pour effacer leurs douleurs psychiques.

Seulement la relaxation ce n’est pas ça !

La majorité des travailleurs ne pensent jamais à faire une pause ou, tout du moins, n’en connaissent pas l’utilité.

La relaxation est une pause bienfaisante dans la course journalière de notre vie pour clarifier nos idées et être plus créatif et performant.

Pourquoi faire une pause

La nécessité de faire une, voir plusieurs , lorsque l’on a un projet est une évidence, mais elle est rarement suivie.

Quelque soit votre projet, professionnel, personnel, artistique, sportif, si vous ne prévoyez pas des pauses en fonction de la durée du projet, vous n’obtiendrez pas les résultats que vous espérez et vous allez galérer.

Avoir la tête dans le guidon, c’est bien pour les coureurs cyclistes, sinon, c’est totalement improductif.

  • Vous ne voyez pas ce qui se passe autour de vous.
  • Vous ne voyez pas les erreurs que vous faites.
  • Vous progressez beaucoup moins vite que vous le voudriez.
  • Les erreurs s’accumulent car vous ne prenez pas le temps de vérifier.
  • Vous oubliez de planifier.
  • Vous n’êtes plus objectif pour votre projet.
  • Vous êtes fatigué.
  • Vous êtes stressé.
  • Votre créativité diminue chaque jour.
  • Vous dormez mal.
  • Vous mangez mal.
  • Vous devez faire chaque jour de plus en plus d’efforts pour vous concentrer.
  • Etc…

Pour être passée par là, je peux vous dire que dans ces conditions, vous irez dans le mur.

Faites des pauses, programmées, dès le début de votre projet.

Mais avant tout vérifier la faisabilité, les délais nécessaires, le matériel que vous devez avoir ou acheter, quel budget est nécessaire, etc…

Alexandre vous donne plein d’astuces sur son blog “C’éclair” pour avoir une meilleure organisation, n’hésitez pas à vous en inspirer.

Les deux principales clés de votre réussite sont l’organisation et les pauses.

Votre planification doit être réaliste et vos pauses régulières pour faire le point avec un œil nouveau.

Comment envisager les pauses

Elles ont pour but de faire le point sur l’avancée de votre projet de façon objective. Si vous le faites alors que vous êtes totalement dedans, c’est presque inutile.

C’est un peu comme lorsque l’on fait une addition ou toute autre opération, on passe et on repasse des dizaines de fois en faisant la même erreur et si l’on reste le nez dessus, on ne voit pas l’erreur.

Il faut du recule pour voir si rien n’est oublié, si tout est comme il devrait. C’est pour cela que je propose de faire un feedback le matin après une journée de repos pour être plus à même d’être ouvert à toute éventualité.

Si vous en avez la possibilité, faites relire ou vérifier par une autre personne qui n’est pas dans le projet. Ainsi vous saurez si c’est compréhensible et si c’est intéressant pour les autres.

Dans la journée il est indispensable de faire des pauses toutes les 2 heures pour garder l’esprit vif et créatif. Notre attention ne peut pas être soutenue durant des heures durant avec la même efficacité.

Dans ces cas-là, je vous invite à pratiquer la relaxation.

Une pause relaxation

Pause relaxation

Une petite pause relaxation pour aller plus loin

La relaxation a l’avantage de pouvoir être pratiquée n’importe où, à n’importe quel moment et dans n’importe quelle position, même debout.

Pour commencer à avoir des résultats visibles il faut pratiquer durant plusieurs semaines, mais dès la première fois, vous trouvez un peu de calme intérieur. Faites 15 à 20 minutes par jour pour progresser rapidement.

Il existe plusieurs formes de relaxation. J’utilise la relaxation profonde chez moi et le relax éclair lorsque je suis au bureau ou ailleurs.

Cicéron, Napoléon et bien d’autres utilisaient et utilisent la relaxation en particulier le relax éclair dès qu’ils avaient ou ont un problème important à régler. Après 5 à 10 minutes de relaxation, ils étaient capables de donner la meilleure solution au problème et poursuivre leur travail calmement.

Lorsque je travaillais à Paris, j’avais déjà 2 jobs. La journée j’étais salariée et le soir professeur de danses de couple. Entre le moment où je quittais mon job salarié et celui où je me rendais à mes cours de danses je n’avais que très peu de temps, surtout lorsque les embouteillages étaient de la partie.

La première chose que je faisais lorsque je rentrais chez moi pour me changer était de me relaxer 15 à 20 minutes. Après cette pause j’avais l’impression d’avoir dormi plusieurs heures et je repartais sur les chapeaux de roue pour les 3 heurs de cours. Mes élèves ne comprenaient pas comment je faisais pour être toujours en forme.

Si je n’avais pas su faire une pause relaxation entre les deux jobs je n’aurais jamais tenu autant d’années à ce rythme.

Dernier conseil, pauses à gogo

Lorsque vous travaillez, chez vous ou ailleurs, accordez-vous des pauses de 5 à 10 minutes, toutes les 2 heures.

L’idéal est d’en profiter pour faire un relax éclair mais si vous allez boire un boisson chaude et que vous ne pensez pas à votre travail ce sera déjà très bien, déconnectez-vous de votre environnement de travail. Je sais que vous aimez sans doute votre travail mais c’est une erreur de ne rien faire d’autre.

Vous verrez, après, on s’aperçoit que l’on a oublié d’appeler “truc” , que l’on n’a pas répondu à “machin” et que l’on s’est trompé dans le rapport.

Ensuite votre esprit retrouve toutes ses capacités et sa créativité et vous pourrez aller plus loin, plus vite, plus facilement.

En incluant des pauses dans votre journée et vos projets, vous serez bien plus performant. N’est-ce pas ce que l’on recherche ?

D’ailleurs je vous laisse car je vais faire une pause !


3 commentaires
  1. Ah Danièle, oui les pauses s’imposent.

    Surtout lors de durs labeurs. Travailler sans relâche, c’est bien. Mais c’est mieux lorsque l’on se donne le temps de s’arrêter de temps à autre.

    Lâcher son guidon permet de prendre de la hauteur pour mieux reprendre la route par la suite !

    Une pose s’imposant, je te dis donc à bientôt,

    Hélène
    Helene Articles récents…Dame Ambition et Sir Courage se confrontent violemmentMy Profile

    • Bonjour Hélène,
      seul inconvénient de prendre de la hauteur en lâchant le guidon c’est l’atterrissage… (lol)
      A part cette mauvaise plaisanterie, je ne peux que confirmer que prendre du recul ou de la hauteur (comme on veut) nous permet d’ouvrir les yeux plus grands pour voir ce qui était caché et nous empêchait d’aller plus loin.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article