S'inscrire
Skype : gazou1551

L’évolution de la spiritualité…

spiritualité

La spiritualité évolue avec le temps, les mœurs et les besoins de la société. Mais il ne faut pas se voiler la face, la spiritualité était, et est encore, étroitement liée aux religions.

Spiritualité et religion

La spiritualité a été durant des siècles associés à la religion, il n’est donc pas possible que du jour au lendemain la connotation religieuse s’envole comme par magie.

J’ai eu une éducation religieuse en passant plusieurs années dans un pensionnat tenu par des « bonnes sœurs ». De bonnes, elles n’avaient d’ailleurs que le nom, ce qui a largement contribué à ce sentiment de duperie lorsque je pense à une religion quelconque.

Quelque soit la religion, les préceptes enseignés sont rarement appliqués par les religieux eux-mêmes. D’ailleurs, ils sont souvent peu faciles à appliquer de nos jours. Comment des règles de vie imposées par des textes religieux peuvent être en rapport avec la spiritualité ???? Je me pose encore la question, surtout que ces règles ne sont que l’interprétation que les religieux en ont fait.

Vous l’aurez compris, ma spiritualité au travers de la religion n’a pas connu l’extase comme pour certaines personnes.

Même aujourd’hui, la spiritualité rejoint souvent une religion, même si les choix des individus changent. De nos jours les gens sont plus attirés par le bouddhisme ou l’islam. Ce qui est étonnant, c’est qu’à mon sens, ces deux religions me semblent à l’opposé l’une de l’autre. C’est mon avis peu éclairé et personnel, car je ne me suis jamais vraiment penchée sur l’histoire des religions.

L’évolution de la spiritualité

Si la spiritualité évolue au regard des gens et devient moins liée directement à une religion, c’est grâce à des pratiques comme le yoga, la méditation ou la sophrologie (j’en oublie certainement).

Ces pratiques anciennes étaient surtout appliquées dans le cadre des religions présentes dans des pays comme la Chine ou l’Inde. Les préceptes des religions hindouistes ou bouddhistes et même celles d’avant, incluaient des conseils de bien-être, de bienveillance envers soi et les autres, ainsi que l’acquisition de la sérénité.

Dans ces religions, il n’y avait pas d’épée de Damoclès qui promettait l’enfer si l’on ne se pliait pas aux règles enseignées, comme dans les religions catholiques, islamiques et autres.

Toutes ces règles faisaient parti de la vie de tous les jours et avait tout de même un but, occuper l’esprit des peuples pour qu’ils soient dans l’acceptation du sort qui était le leur.

La spiritualité est loin de moi

Je peux être spirituelle lors d’une conversation, mais ma spiritualité est restée à la porte de mon esprit, ou plutôt à l’intérieur de ce pensionnat où j’ai vécu plusieurs années. C’est sans doute aussi pourquoi je suis athée.

religieuse

La spiritualité à la baguette…

Pourtant, je pratique le yoga depuis plus de 30 ans ainsi que la méditation plus récemment. Et ces pratiques n’ont aucune influence sur ma spiritualité.

Le yoga ou la méditation me permettent d’être moins stressée, plus sereine et calmer mes pensées pour réussir à faire la part des choses. Je ne vois aucune spiritualité là dedans !

Cela n’exclut pas de me sentir une toute petite chose microscopique au regard de l’Univers et, je sais qu’à chaque instant des changements s’y opèrent un peu partout. J’ai conscience que l’Univers est un peu de chacun de nous et qu’en même temps nous sommes aussi l’Univers.

Dans cet Univers, je ne vois rien de spirituel mais j’y vois plutôt des forces énergétiques, physiques. J’ai toujours été plus scientifique que littéraire…

Bien que je sois sceptique sur la spiritualité en dehors des religions, je recommande à tous de pratiquer la méditation, la sophrologie ou encore le yoga. Ce sont d’excellentes pratiques pour gérer le stress et l’anxiété.

Prendre un peu de temps pour soi, c’est important mais ce n’est pas forcément spirituel. Si vous passez 20 minutes dans un bon bain parfumé avec une musique relaxante et une ambiance cosy, c’est tout aussi bénéfique pour vous.

Cet article est ma participation à la croisée des blog du mois d’août organisé par Tatiana Ecoto, dans le cadre des évènements mensuels organisés par Développement personnel .org.

Sans doute mon article est à contre-courant des autres, mais on ne peut pas toujours être d’accord. C’est ce qui donne du piment à la vie…

N’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire ce qu’est pour vous la spiritualité et comment vous la vivez.

Les personnes inscrites à ma liste privée reçoivent en plus des informations du blog des conseils plus personnels. Si vous voulez en faire partie, il vous suffit de cliquer sur le lien : http://bit.ly/fbecontact
10 commentaires
  1. Bonjour Katibel

    Encore une rescapée d’une éducation dite chrétienne ! Je te comprends, et ton image de la « spiritualité à la baguette » m’a rappelé bien des souvenirs, c’est tout à fait ça. (elle m’a fait bien rire aussi !).

    Je suis passée aussi par des phases d’incompréhension (« Mais qu’est-ce qu’ils racontent ? C’est moi qui ne comprends rien, ou ça se contredit partout ? »), de révolte (10 ans d’athéisme, quand même ; et jamais revenue dans le cadre rigide d’une religion, surtout pas) ; mais peut-être que leurs contradictions même m’avaient donné l’envie de chercher plus loin.

    Je me suis donc trouvé une définition de la spiritualité spéciale pour écoeurés des religions : se connecter à ce je ne sais quoi qui dépasse notre mental, c’est comme se connecter à un Internet infini, fait de l’ensemble de toutes les connaissances de l’Univers, celles qu’on voit avec nos yeux physiques, et tout ce qui échappe à nos perceptions habituelles.
    Bravo pour ton article 🙂

    • Bonjour Claude,
      Me voici réconfortée de me sentir moins seule de ne pas être dans une spiritualité religieuse. Malgré tout je suis toujours connectée (souvent à mon ordinateur) mais aussi aux autres. Je crois que c’est le plus important. Pour autant je pratique le yoga et la méditation qui me rendent à la fois proche de mon moi intérieur et de l’Univers. Mais je n’appelle pas cela de la spiritualité car cela a une connotation trop religieuse pour moi.
      Merci à toi d’être venu me rendre une petite visite.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Etre connectée à ton ordinateur, c’est aussi une façon d’être reliée aux autres : vive Skype, le blogging, etc. Jamais les bonnes idées n’ont été transmises aussi vite !

    A mon avis, les mots « spiritualité », « Dieu », « Âme », ce ne sont que des enveloppes qui ont un contenu très différent d’une personne à l’autre. Il m’a fallu des années pour les dépoussiérer : ils m’évoquaient un Père fouettard sur son nuage, des images pieuses et bigotes, bref, des horreurs.

    Puis, j’ai fini par trouver que ça allait plus vite de les employer que d’utiliser des longues périphrases pour désigner la signification que je leur donne maintenant.

  3. Bonjour Danièle,

    L’éducation dite « chrétienne » marque les esprits ! Notre capacité à se dépoussiérer de concepts déformés nous sauve de ces carcans.

    Je ne vais pas en mettre une tartine, mon article sur le sujet complète le tien.

    En tout cas, c’est une chouette idée que ce sujet nous permettant une réflexion active !
    Helene Articles récents…Spiritualité au service de nos vies : évolution positive de soi ?My Profile

    • Bonjour Hélène,
      Je suis malgré tout intéressée par ce que les gens appellent la spiritualité mais pour moi c’est autre chose car elle ne me relie pas à un dieu ou une force supérieure. Pour moi c’est l’ensemble de nos forces à tous qui fait la force de l’Univers. dommage que certains aillent dans le sens inverse à l’intérêt général.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  4. Merci pour ta fraicheur et ta franchise…Bel article.
    Tatiana Articles récents…L’opportunité de sa vieMy Profile

    • Bonjour Tatiana,
      Merci à toi d’avoir organisé cette croisée des blogs.
      J’espère que nous serons très nombreux à avoir écrit un article.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  5. Bonjour Danièle,

    Intéressante vision. Comme si le terme spiritualité te dérangeait quelque part. Il faut bien donner un nom à cette chose qui est devenue étrangère à nos sociétés. Je vois la spiritualité dans tout ce qui peut nous aider à nous retrouver et à être pleinement soi. La religion va parfois à contrecourant avec ça, ou du moins son interprétation.

    Au plaisir !
    Dorian

    • Bonjour Dorian,
      Tu as certainement raison ce mot me dérange inconsciemment, il est associé à la religion et pour moi ce ne sont pas des instants de bonheur mais de contrainte et de pouvoir du fort sur les plus faibles.
      A part les religions que l’on peut trouver en orient comme le bouddhisme, les autres sont à mettre dans le même panier. Je précise pour moi…
      J’ai tendance à fuir tout ce qui peut m’y replonger même qu’un petit peu.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Mon autorépondeur français

sg-autorepondeur.com

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)