S'inscrire
Skype : gazou1551

Les différentes techniques d’ostéopathie en France

techniques d’ostéopathie

Les « techniques » d’ sont nombreuses, bien que toutes n’aient qu’un objectif, prévenir et soulager la douleur et les atteintes fonctionnelles de l’organisme.


Les atteintes fonctionnelles de l’organisme

Avec les différentes vous pouvez trouver un soulagement dans les situations suivantes :

  • Les problèmes atteignant la mobilité : lombalgie/lumbago, dorsalgies, douleurs intercostales, cervicales (torticolis, entorse cervicale…), sciatiques, entorses, tendinites…
  • Les problèmes atteignant le tube digestif : constipation, diarrhées, ballonnement, reflux gastro-œsophagiens,…
  • Les problèmes urinaires et vaginaux : règles douloureuses, irrégulières, douleurs lors des rapports sexuels, infections urinaires à répétition, certains cas d’incontinences, suivi de grossesse…
  • Les problèmes dentaires ou ORL : sinusites chroniques, acouphènes, céphalées, migraines, vertiges, névralgies faciales, bruxisme, suivi orthodontique…
  • Les problèmes pulmonaires, cardiaques ou circulatoires : accompagnement des traitements contre l’asthme, difficultés respiratoires, troubles circulatoires (varices, jambes lourdes, hémorroïdes)…

Et aussi, stress, anxiété, troubles du sommeil, séquelles chirurgicales (travail sur les cicatrices adhérentes)…

Les différentes techniques d’ostéopathie

Je me suis déjà rendue chez un ostéopathe pour un problème de sciatique. Celui que j’avais vu était aussi kinésithérapeute. Toutefois tous les ostéopathes ne sont pas kinésithérapeutes. D’ailleurs lorsque vous voyez cette mention « Ostéopathie OD », c’est que cette personne n’exerce souvent que l’ostéopathie.

Et pour avoir cette qualification, les futurs ostéopathes doivent suivre 6 années d’étude et effectuer la soutenance d’un mémoire de fin d’étude, à l’issue desquels ils obtiennent leur diplôme.

Quelques techniques d’ostéopathie

  • Ostéopathie biodynamique
  • Ostéopathie tissulaire
  • Ostéopathie structurelle
  • Ostéopathie crânienne
  • Ostéopathie viscérale
  • Ostéopathie énergétique

Je vais vous expliquer quels sont les particularités de chacune de ces techniques d’ostéopathie.

Ostéopathie biodynamique

L’ostéopathie biodynamique se distingue de l’ostéopathie classique, car elle n’impose absolument rien au corps. Dans cette pratique le concept de globalité est prépondérant.

L’ostéopathe est à l’écoute de tout ce qui l’entoure et pas uniquement  des tissus qu’il a sous les mains en contact avec un patient.

Le praticien va être à l’écoute de ce qui prend le nom de « grand tout », qui s’étend de la profondeur de son âme jusqu’à l’infini du cosmos.

L’ostéopathe n’impose rien. Il ne s’impose pas comme étant celui qui sait et qui amène le corps là où il l’a décidé. Bien au contraire, il se plie aux lois de la Nature et, pour cela, il ne fait rien d’autre que d’être présent et à l’écouter de ce qui se passe sous ses mains .

Il observe au moment présent et perçoit quelle est la santé qui « est » dans le corps qu’il a sous les mains.

Ostéopathie tissulaire

La majorité des ostéopathes intègrent dans leur pratique l’approche tissulaire. Toutefois, l’ostéopathie tissulaire proprement dite se distingue du traitement sur les fasciae par son originalité.

Avec l’ostéopathie tissulaire le thérapeute va chercher dans la densité de la matière, et entre véritablement au contact des cellules, dans tous les sens du terme.

Le thérapeute fait alors preuve d’attention et d’intention. Il entre en communication avec les cellules douées de conscience et pour lesquelles l’intention est primordiale.

Ostéopathie structurelle

L’ostéopathie structurelle s’intéresse aux éléments osseux, articulaires et musculaires du corps.

C’est cette partie de l’ostéopathie qui reçoit souvent l’avis de détracteurs. On fait souvent référence aux manipulations cervicales, parfois redoutées et ressenties comme  risquées.

En réalité, l’ostéopathie structurelle est bien plus que cela même si elle ne représente en réalité qu’un tiers des pratiques d’ostéopathie.

L’ostéopathie structurelle est indispensable car elle permet d’aborder les différents segments osseux, articulaires et musculaires du corps.

C’est avec cette technique d’ostéopathie qu’un ostéopathe peut prendre en charge une tendinite, une pubalgie, un lumbago, un torticolis, etc.

Ostéopathie viscérale

L’ostéopathie viscérale agit sur les organes thoraciques et digestifs, et permet de retrouver un bon fonctionnement général de l’organisme.

Trois zones intéressent l’ostéopathe dans le domaine de l’ostéopathie viscérale :

  • le thorax et la gaine viscérale du cou ;
  • l’abdomen ;
  • le petit bassin.

Ces trois régions doivent fonctionner correctement pour :

  • éviter tous les troubles digestifs et toutes les tensions qui peuvent se répercuter dans tout ;
  • limiter le stress et l’anxiété.

Ostéopathie crânienne

L’ostéopathie crânienne reste une spécificité des techniques d’ostéopathie, et permet d’obtenir d’excellents résultats.

En effet, aucune autre thérapie n’accorde une telle importance au crâne et aux structures qui le composent. Mais plus encore que la boîte crânienne, ce sont les mouvements qui l’animent qui intéressent les ostéopathes.

L’ostéopathie crânienne tient compte d’un mécanisme baptisé MRP (pour mécanisme respiratoire primaire) qui est essentiel au fonctionnement du corps humain.

L’ostéopathie crânienne est particulièrement intéressante car elle est d’une extrême douceur, d’une efficacité remarquable et d’une totale innocuité.

En effet, puisque l’ostéopathe travaille avec la santé et pas contre la maladie, il ne sert que de point d’appui au corps qui va se libérer lui-même des tensions qu’il s’est vu contraint de mettre en place pour s’adapter à des tensions physiques ou émotionnelles.

La technique d’ostéopathie énergétique

Elle est basée sur l’énergie musculaire.

Durant cette pratique d’ostéopathie, le patient est actif à 100%. Ce sont des techniques de contracté/relâché qui vont être utilisées de façon à faire gagner de la souplesse aux muscles. Les techniques myotensives sont des modes d’étirement des muscles particulièrement efficaces lorsque les muscles manquent de souplesse surtout après une intervention chirurgicale.

Comme vous pouvez le constater, les techniques d’ostéopathie sont nombreuses et faire le choix d’une médecine alternative telle que l’ostéopathie pour vous aider à soulager vos maux, c’est sans doute une solution à étudier.


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article