S'inscrire
Skype : gazou1551

Des plantes pour soulager vos tendinites

Je vous ai déjà parlé des plantes pour soulager les tendinites, entre autres avec les huiles essentielles. Aujourd’hui ce sont les plantes que nous allons utiliser.

Où avez-vous mal ?

Les tendinites, comme leur nom l’indique affecte les tendons, mais lesquels :

  • Au genou
  • Au poignet
  • Au tendon d’Achille
  • À l’articulation de la jambe
  • Au niveau du nerf sciatique
  • Au coude
  • À l’épaule
  • Etc…

Le tendon fait mal lorsqu’il y a inflammation. Et bien souvent lorsqu’il y a inflammation, c’est que l’on a un peu trop sollicité l’articulation. Mais comment ne pas se servir de son bras ou de son genou ? Ils nous servent dans tous les mouvements de la journée.

Toutefois il faut savoir que ce que l’on appelle tendinite, n’est pas forcément une tendinite. Il y a :

  • Les vraies tendinites inflammatoires
  • Les tendinoses qui proviennent d’une dégénérescence non inflammatoire
  • Les ténosynoves qui sont inflammatoires avec une atteinte de la gaine synoviale.

Comment arrivent les tendinites

Bien entendu, elles sont dues à une inflammation à cause d’efforts intenses et répétés. Pour les éviter, il faut éviter :

  • Le surmenage
  • Faire des mouvements pas appropriés
  • Le manque de condition physique
  • Une déshydratation
  • Le manque de repos
  • Des chaussures inadaptées
  • La prise de certains médicaments

Il est possible que l’origine de votre tendinite soit bien éloignée de l’endroit où vous souffrez. Les problèmes dentaires peuvent contribuer à l’inflammation.

Comment soulager la tendinite

Les premiers soins qui soulagent

Comme il s’agit d’une inflammation, mettez une poche de glace, là où ça fait mal.

Essayez l’acuponcture, la kinésithérapie, la mésothérapie ou bloquez l’endroit où vous souffrez. Et si rien n’y fait, l’injection d’acide hyaluronique en intratendineux est souvent très efficace.

Les plantes anti-inflammatoire

L’harpagophyton

Les études ont prouvé que ces actifs agissent aussi bien que les anti-inflammatoires non stéroïdiens. Contrairement aux anti-inflammatoires, vous n’aurez pas d’effets secondaires si ce n’est peut-être une accélération du transit.

À forte dose ou de façon continue, l’harpagophyton peut effectivement provoquer une diarrhée plus ou moins importante.

Prenez l’harpagophyton en gélules de nébulisât (extrait sec) ou de poudre.

  • 2 gélules matin, midi et soir, aux repas, pendant 1 semaine,
  • Ensuite 1 gélule matin, midi et soir pendant 15 jours.
  • Arrêtez une dizaine de jours avant de reprendre la cure si vous avez encore mal.

Le cassis

C’est sa feuille odorante plutôt que les baies qui sont utilisées. Elles contiennent de nombreux polyphénols qui permettent de lutter efficacement contre les radicaux libres et les tendinites ! Prenez 1 gélule 3 fois par jour aux repas, 20 jours par mois durant au moins 3 mois.

La reine-des-prés,

Ce sont les sommités fleuries de la reine-des-prés qui sont utilisées comme antalgique. Prendre 1 cuillerée à café d’EPS (extrait de plantes standardisé) ou de SIPF (suspension intégrale de plantes fraîches) diluées dans un verre d’eau ou une tisane, matin et midi, 20 jours par mois pendant 2 mois, elle devrait lutter efficacement contre l’inflammation de vos tendons.

Le saule blanc,

L’écorce du saule blanc est probablement l’ancêtre de l’aspirine. Elle contient en effet des salicylates, des composés phénoliques et de l’acide salicylique libre dont les propriétés anti-inflammatoires sont démontrées. Il faut l’éviter si vous êtes sous anticoagulant.

En cas de poussées rhumatismales ou de douleurs tendineuses, prenez une tisane avec 1 cuillerée à café pleine pour une tasse de 250 ml.

Faites bouillir 5 min puis couvrez avant de filtrer. Vous pouvez consommer cette tisane 3 fois par jour pendant 1 mois.

Le curcuma,

Sa composition est faite de curcuminoïdes (dont la  curcumine) et a une activité anti-inflammatoire qui a été démontrée.

Associée au gingembre ou une petite quantité de poivre vous en augmenterez l’absorption.

Très facile à inclure dans l’alimentation, vous pouvez aussi en consommer 1 gélule au début des repas du midi et du soir jusqu’à amélioration des symptômes.

Pour découvrir d’autres moyens naturels de soulager vos maux au quotidien, cliquez sur le bouton :


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Services sur mesure

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)