S'inscrire
Skype : gazou1551

Dépression saisonnière ou plus profonde, une solution simple existe

dépression saisonnière
Il n\'y a pas dévalution

La qu’est-ce que c’est ? C’est une dépression souvent passagère, due au manque de soleil, à la morosité ambiante de reprendre le travail après les vacances. On a souvent aussi à la rentrée des frais important pour la scolarité des enfants et tout de suite après les impôts etc.

Mais parfois, l’automne ne fait pas que provoquer une dépression saisonnière, il accentue celles qui sont déjà bien installées.

Comment prendre conscience de la dépression saisonnière ou installée ?

Comment prendre conscience qu’il s’agit d’une dépression et pas d’une simple fatigue passagère ? Il n’est pas possible de la surmonter au quotidien et se sortir du sentiment d’impasse, si l’on ne la reconnait pas.

La dépression donne un sentiment « d’abaissement moral » et « d’oppression ». Une perte importante du goût pour la vie, une faible estime de soi, des difficultés importantes à trouver un intérêt à s’investissement pour les choses du quotidien et de ce monde. Ce sentiment une fois installé n’est pas toujours évident à reconnaître. La dépression est un cercle vicieux qui finit par envahir toute votre vie, vos jours et vos nuits. Vous avez l’impression d’être pris dans un cul de sac dont il vous semble impossible de sortir.

Pour vous tout est alors noir, triste, fade et vide de tout intérêt.

Qu’est-ce que ce vide ressenti  lors de dépression saisonnière ou pas ?

Mais savez-vous que cette notion de vide, qui vient des philosophies occidentales, est un leurre. En effet le vide ne peut exister sans son contraire, le plein. Les sciences actuelles nous enseignent que même le vide est toujours rempli d’énergie. La dépression ne serait-elle alors qu’une sensation de vide absolu, qui cacherait en vérité un « trop plein ». Un trop plein d’émotions, de mal-être enfouis qui prennent l’apparence d’une perte de goût et d’énergie ?

Il faut parfois, pour reprendre goût à la vie, savoir laisser nos émotions nous envahir. Bien sûr ces émotions nous font peur, et pour les surmonter il faut tout d’abord, malgré la douleur du sentiment éprouvé, les accepter et les affronter. Tant que l’on ne sait pas réellement qui elles sont, on ne peut pas les affronter et les faire disparaître.

Si vous réussissez à affronter les sentiments douloureux à l’origine de votre dépression et contre lesquels vous luttez pour vous protéger d’une trop grande souffrance, vous faites déjà un pas vers la sortie du tunnel de la dépression saisonnière ou pas. Le psychanalyste anglo-saxon, Donald Winnicott, parlait de « la crainte de l’effondrement » pour définir la dépression à l’origine de nos émotions traumatiques. La peur de nous effondrer, nous fait nous maintenir parfois de façon défensive dans des états d’anesthésie mentale et morale. Ces états finiront par effacer les couleurs de la vie. Lorsque tout parait inutile et vain, pourquoi lutter…

Une vue de la réalité faussée par la dépression

La dépression est accompagné d’un manque important de confiance en soi. Il n’est pas rare de voir la personne dépressive dénigrer tout ce qu’elle fait ou dit. Rien n’est jamais assez bien, ni à la hauteur. La dépression est souvent accompagnée d’un sentiment de important dévalorisation de soi. Rien ne va, il n’y a pas assez de ceci ou cela, vous pensez sincèrement que vous êtes nul, ce n’est jamais assez bien. En voulant toujours « mieux faire » vous placez vos exigences à des hauteurs inaccessibles. Vous finissez par tomber dans l’effet inverse, l’inaction dépressive. L’inaction dépressive est une sorte de miroir inversé face à l’injonction d’agir de façon parfaite. Ce miroir inversé répond en réalité à l’impossibilité d’atteindre des objectifs aliénants et irréalisables. Votre désir de perfection n’étant pas assouvi la réponse qui s’impose. On se l’impose à  soi-même ou nous est imposé par l’extérieur, les exigences professionnelles, sociales ou familiales. La société qui règne dans les pays civilisés soumet les individus à des exigences d’efficacité et de rentabilité souvent totalement folles. La dépression est devenue monnaie courante dans beaucoup de grandes sociétés. On appelle cela « burn out », c’est plus actuel mais cela ne change rien, c’est une dépression. A force de subir les exigences de compétitivité permanente, les individus ne prennent plus le temps de se questionner, de vivre, de s’aimer en famille ou au travail.

En savoir plus sur la solution naturelle : l'auto-hypnose

Le travail est responsable d’une grande partie des dépression saisonnière ou pas

Si vous placez votre travail et la reconnaissance sociale au dessus de tout et en faites votre seul objectif, vous en avez oublié l’essentiel : la vie. Le « burn out » n’est pas loin. Pourquoi ? Il n’est pas possible de nier que l’homme a besoin de se sentir vivant et libre, ce qui n’est plus s’il est aliéné à un contexte qui l’empêche de respirer, de se poser, de penser librement.

L’enfermement psychologique dû à la dépression, avec la parution des idées noires qui font se sentir de plus en plus mal, mènent parfois au suicide. On se sent très mal, différent des autres, pas fait pour réintégrer cette société qui ne vous reconnait plus comme membre à part entière. vous vous sentez exclu et n’avez plus envie de faire aucun effort pour réintégrer cette vie où vous vous êtes un marginal. Comme si vous n’étiez pas fait pour la vie.

Cette vie que vous pensez aliénante ce n’est que l’idée d’impasse ou un contexte que vous vivez. Ce n’est pas la réalité.

Si vous souhaitez sortir de cette impasse pour retrouver une vie paisible, il faut accepter que la dépression est bien présente et qu’il faut vous faire aidé avant d’en arriver au suicide. Comme je vous l’ai dit il n’y a pas de vide sans plein, votre vie ne peut donc pas être aussi vide que vous l’imaginez en cet instant.

Cet état qui vous semble intenable peut et doit être dépassé. Peu importe ce que l’on vous fait croire. Peu importe ce que vos voix intérieures vous chuchotent. Il y a toujours une solution. Car « s’il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problèmes », comme dirait le sage adage…

Vous n’êtes pas seul responsable car le contexte extérieur ne dépend pas de votre simple volonté, il vous est cependant possible de transformer votre état intérieur. Vous ne pourrez pas transformer ce qui n’est pas vous mais vous pouvez agir sur vous, sur ce que vous êtes, ressentez, vivez. En transformant votre état intérieur, vous pourrez alors mieux vous protéger contre l’envahissement provoqué par l’extérieur. Pour commencez, vous devez lâcher prise et de vous reconnecter avec vous-même, avec votre vie d’avant que tout aille de travers.

Car la dépression c’est essentiellement : la perte du lien avec soi-même.

Une solution simple contre la dépression saisonnière ou profonde existe

La dépression n’est pas une tare et peut toucher tout le monde. Certaines sont peut-être « prédisposées » mais les événements de la vie se chargent parfois de créer une accumulation une sorte de  « trop plein » et la seule réponse est alors le replis vers la dépression. C’est au moment où votre corps et votre esprit ne peuvent tout simplement plus supporter tout cela, au moment où tombe la goutte qui fait déborder le vase déjà bien plein.

Cette réponse au « trop plein » vous fait perdre la connexion avec vous-même et l’amour de la vie.

La dépression est une réponse à ce qui vous fait souffrir. Il faut juste trouver objectivement ce qui vous fait réellement souffrir et qui devient insupportable ou intenable. Ce qui ne s’exprime plus en vous, c’est tout simplement VOUS-MÊME.

Vous avez mis de côté vos désirs, vos pensées, vos sentiments, vos peurs, vos traumas, vos peines et aussi vos joies.

La dépression est l’expression de ce qui est enfoui, et peut être envisagée comme un début de guérison pour aller vers un mieux-être. Elle est l’indice que quelque chose ne va pas et doit enfin s’exprimer.

Cela peut être le commencement d’une nouvelle vie, la vie sont vous rêviez et que vous n’avez pas encore pu réaliser.

Comment alors redonner un sens à votre existence pour retrouver le bonheur étape par étape ?

Comment progressivement retrouver le goût à la vie sans sombrer dans la dépendance à des médicaments mais en se reconnectant à la vie, à soi, à ses désirs ?

La solution la plus simple et la plus efficace contre la dépression saisonnière ou installée est l’auto-hypnose


2 commentaires
  1. Alors la je recommande l’auto-hypnose à tout le monde c’est vraiment joindre l’utile à l’agréable car se relaxer et soigner sa dépression. L’auto hypnose est une technique très forte naturelle et qui peut rapporter gros car c’est ainsi que je me suis guérie de 20 ans d’insomnie chronique. A recommander et à user sans modération

    • Bonjour Sylviane,
      Nous avions eu l’occasion d’en parler et la première chose à faire est d’accepter que l’on est dépressif et ensuite que d’autres moyens que les médicaments existent pour s’en sortir. L’auto-hypnose est la façon la plus simple et efficace que je connaisse.
      Belle et douce journée
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article