S'inscrire
Skype : gazou1551

Dépression quand tu nous tiens !

dépression

Personne n’est à l’abri de la que vous soyez d’un tempérament morose ou pas.

Certaines personnes ont de prédispositions mais ce sont souvent l’accumulation d’évènements extérieurs qui déclenchent l’état . Les causes de dépression sont bien réelles mais elles cachent souvent un présent depuis longtemps et c’est un évènement qui l’augmente alors qu’il est déjà existant de longue date. L’évènement seul ne provoquerait pas la dépression.


Voyons les différentes causes ou circonstances propices à une dépression.

Premières causes de dépression

Un grand nombre de personnes dépressives souffrent d’une perturbation de fonctionnement cérébral. Ce dysfonctionnement peut être réversible avec des soins appropriés.

On peut être dépressif après un deuil, la perte de son emploi, un divorce, un membre de la famille gravement malade, un harcèlement à son travail par son supérieur, etc… Toutes les situations qui affectent gravement le moral de la personne, peut dégénérer en dépression.

Bien souvent c’est l’accumulation de plusieurs problèmes auxquels viennent s’ajouter le manque de sommeil, l’anxiété, le doute quant à ses capacités, etc.

Une autre cause de dépression est la migraine. En effet lorsque les migraines reviennent trop fréquemment avec des douleurs de moins en moins tolérables, la dépression peut prendre le dessus. Souffrir à longueur de journée n’est plus acceptable après un certain temps.

Et puis, la cause la plus fréquente est le stress. C’est d’ailleurs la cause la plus fréquente. Lorsque la dépression a été causée par le stress au travail, on appelle ça le burnout mais cela reste une dépression qui peut devenir grave.

Tout ce qui modifie vos capacités intellectuelles et physique comme la fatigue, l’anxiété, le stress, le manque de confiance en soi, etc. sont les causes les plus fréquentes.

Les solutions à la dépression

La prévention reste la meilleure des solutions même si ce n’est pas toujours très facile.

Si vous sentez que vous êtes fatigué depuis plusieurs semaines, que votre mémoire vous joue de tours, que tout vous parait plus compliqué, vous êtes au début de la dépression.

Si vous en avez la possibilité, arrêtez tous et prenez 2 semaines de vacances dans un endroit dont vous rêvez et faites ce qui vous plait.

Si ce n’est pas possible pratiquez la respiration profonde, la relaxation ou la méditation. Ces trois pratiques, faites régulièrement, vont améliorer votre état dépressif et vous éviterez peut-être les médicaments.

Si vous ne réussissez pas à aller mieux, vous devrez consulter votre médecin qui vous prescrira sans doute des médicaments « antidépresseurs » dont les effets secondaires peuvent être très gênants et rendre la vie parfois compliquée. Le symptôme le plus courant est de ne plus avoir l’entière maitrise de son esprit, d’être dans le vague.

Aujourd’hui, il existe d’autres méthodes moins lourdes pour le patient et qui donnent de très bons résultats. On peut traiter efficacement la dépression par la neuromodulation

L’idéal est de rester en pleine forme. Pour cela vous pouvez d’ores et déjà pratiquer la méditation ou faire du yoga.

Enregistrer

Enregistrer


Recherches utilisées pour trouver cet article :

depression quand tu nous tiens
1 commentaire
  1. Bonjour Daniele

    Quand je suis tombée en dépression je n’ai pas vu le coup venir comment moi toujours active, toujours sur le pont me voilà un jour en train d’admirer le mur de ma chambre pendant 3 jours sans qu’on arrive à m’arracher de là a part pour prendre ma douche. Le mu de ma chambre était devenu l’endroit le plus fascinant du monde.

    Donc attention on peut avoir des signes précurseurs comme ceux indiqués dans l’article ou pas. Après coup; je me suis rendue compte qu’avant de sombrer je devenais de plus en plus excitée et stressée pour tout et rien; j’avais envie de pleurer (ce qui pour moi aurait dû m’alerter mais bon) ; que les problèmes au boulot devenaient de plus en plus durs à supporter; les problèmes familiaux me laissaient de plus en plus découragée j’avais des envies morbides; tout cela aurait dû m’alerter mais j’étais tellement convaincue que la dépression ne pourrait jamais m’atteindre vu que j’etais super forte et pourtant …

    Donc; si vous vous sentez las; découragé pendant plus de temps que d’habitude; avec des idées noires et une grande fatigue consultez

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article