S'inscrire
Skype : gazou1551

Dents de sagesse, la petite souris ne passera pas !

dents de sagesse
Il n\\\\\\\'y a pas dévalution

Les portent ce qualificatif sans doute, par le fait qu’elles arrivent après les autres, lorsque l’on est censé être plus sage.

Mais ces ne tombent pas, et la petite souris ne passera pas.

Pourtant, il est fréquent de devoir les faire enlever.

L’extraction des dents de sagesse est une des interventions, la plus souvent pratiquée par les chirurgiens-dentistes.

Elle nécessite parfois une hospitalisation, lorsque les 4 dents de sagesse doivent être enlevées.

Pourquoi se débarrasser des dents de sagesse

Les dents de sagesse étaient indispensables à nos ancêtres, ceux qui vivaient dans des cavernes.

Elles leur servaient à mastiquer la viande crue. Ils devaient mastiquer de longues minutes pour que la viande soit digeste et qu’ils puissent l’avaler. Cette mastication se faisait avec les dents de sagesse.

Aujourd’hui, sauf si l’on tombe sur un bifteck qui ressemble à de la semelle, la majorité des aliments  que nous consommons n’ont plus besoin d’être mastiqués et déchiquetés. La mastication est toujours indispensable pour que les aliments soient prédigérés, mais pas en raison de leur dureté.

Extraire les dents de sagesse

Les dents de sagesse sont les 3ème molaires, situées en haut et en bas, de chaque côté de la mâchoire. Ce sont les dernières dents, les plus au fond. C’est sans doute pourquoi la place leur manque parfois.

Les dents de sagesse doivent être retirées dans certaines situations, lorsque :

  • Les dents de sagesse sont restées dans la gencive, sans sortir, ou ne sont sorties qu’en partie. Elles sont source de douleurs et/ou d’infection.
  • Elles risquent de nuire à l’alignement des autres dents par manque de place.
  • Elles ont des caries, mais le ne peut plus leur donner les soins traditionnels.

Mais peut-être que vous n’avez pas de dents de sagesse, ou seulement 1, 2, ou 3.

L’extraction des dents de sagesse

Avant l’intervention, votre dentiste procédera à la radiographie de vos mâchoires, pour visualiser la position de vos dents de sagesse par rapport aux autres.

Il regardera aussi l’os de vos mâchoires et des nerfs, en particulier le nerf de la mâchoire inférieure.

Ce nerf lorsqu’il est endommagé par l’extraction des dents de sagesse, peut modifier la sensibilité de la lèvre inférieure.

Si les dents sont positionnées trop près de ce nerf, le dentiste vous fera faire un scanner pour vérifier la possibilité d’une extraction complète, ou partielle.

Selon le nombre de dents de sagesse à extraire, et leur emplacement, la durée de l’intervention est variable.

Où se fait l’extraction des dents de sagesse

Selon le nombre de dents de sagesse à retirer et surtout, les résultats de la radio et du scanner, l’intervention se fera en cabinet dentaire, ou en milieu hospitalier.

Si vous n’avez qu’une ou deux dents de sagesse à enlever, l’intervention se fera probablement chez votre dentiste. Il procédera alors à l’extraction de vos dents de sagesse, à raison d’une dent pas séance.

Si la position des dents de sagesse, ou leur nombre peut poser des problèmes, ou nécessite une plus grande surveillance, l’intervention s’effectuera en milieu hospitalier sous anesthésie locale. Dans de très rares cas sous anesthésie totale.

Ce peut être le cas si les dents de sagesse sont incluses dans l’os de la mâchoire. L’extraction nécessite alors un fraisage de l’os, après ouverture de la gencive.

Après l’intervention la gencive est suturée avec des fils résorbables qui devront disparaitre dans les 15 jours.

Après l’extraction des dents de sagesse

L’œdème provoqué par l’extraction provoque un gonflement des joues, parfois important.

Pour soulager la douleur et faire diminuer les joues, il faut mettre de la glace dans une poche entourée d’un linge. Ou d’un poche de  gel sortie du congélateur, elle aussi entouré d’un linge.

Le froid peut provoquer des brûlures de la peau.

Il est possible qu’un léger saignement persiste quelques heures après l’intervention et disparaisse après la nuit.

Si ce n’est pas le cas, et que le saignement s’intensifie, prendre rendez-vous d’urgence chez le dentiste

Malgré tout avant cela, essayez de maitriser le saignement en plaçant une compresse à l’endroit du saignement, mordez la compresse pour faire cesser le saignement.

Pendant les premières 24 heures, il faut laisser la bouche « tranquille ». Vous ne boirez que de l’eau à température ambiante. Vous attendrez le jour suivant pour faire les bains de bouche que votre dentiste aura prescrits.

Brossez-vous les dents après chaque repas avec une brosse extra-douce, sans appuyer trop fort pour préserver les gencives.

Les aliments et boissons seront froids ou tièdes. Vos repas seront composés d’aliments mous ou en purée.

Si vous avez des douleurs, plus fréquentes pour les dents du bas, des antalgiques devraient suffire. Mais le dentiste peut aussi vous prescrire des antibiotiques.

Par contre il ne faut pas prendre d’antiinflammatoires.

Vous aurez sans doute, quelques difficultés à ouvrir la bouche. Ce n’est que pour quelques jours.


1 commentaire
  1. Merci beaucoup pour cet article sur les dents de sagesse. Je viens d’avoir mes dents arrachées. Ça faisait mal pour quelques semaines, mais maintenant tout est bien. J’avais besoin de cet article avant ! Si je savais, j’aurais voulu mettre de la glace sur mes joues ! Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article