S'inscrire
Skype : gazou1551

Le cri est un exutoire, crier soulage la douleur naturellement

cri

Crier fait du bien ! Le cri est un réflexe naturel de notre corps pour lutter contre la douleur. Quels que soient votre âge et votre sensibilité à la douleur, vous avez sans doute déjà crié au moins une fois dans votre vie, suite à une douleur !

Selon de multiples études que vous pouvez trouvez et télécharger sur YouTube grâce à ce convertisseur YouTube mp3 et mp4, dès notre plus jeune âge, nous utilisons inconsciemment le cri comme une manière d’extérioriser notre douleur physique ou morale. C’est d’ailleurs le premier réflexe d’un nouveau-né, « crier ».  Et s’il ne crie pas, le personnel médical fera tout pour le faire crier. « télécharger YouTube »

Cet article a été rédigé par Réda du site YOUZIK

Le cri soulage c’est prouvé !

Ce que l’on pensait être une simple idée reçue est une réalité, c’est vrai et cela a été scientifiquement prouvé. Le cri permet en effet de soulager considérablement la douleur. Une étude scientifique très sérieuse menée par des chercheurs de l’Université de Singapour a prouvé que le cri a réellement un effet antalgique, il permet entre autres d’accroitre notre tolérance à la douleur. Le cri est parfois la seule façon de supporter la douleur physique ou mentale.

Ainsi en poussant un cri lorsque vous vous donnez un coup, que vous vous brûlez ou que vous vous blessez vous sentirez moins la douleur. Ça parait étonnant, mais c’est pourtant la réalité ! Le fait de crier atténue l’intensité de la douleur.

Comment cela est-il possible ?

Les explications de ce phénomène sont encore assez floues. Les scientifiques avancent néanmoins deux grandes hypothèses. Une première théorie affirme que le fait de crier déclencherait au niveau de notre cerveau la sécrétion de nombreuses substances qui permettent de lutter contre la douleur à l’image de l’endorphine, hormone responsable du bonheur et de la sensation de bien-être. Ou encore, il sécrète de l’enképhaline, substance connue pour son action analgésique de courte durée.

La seconde théorie affirme quant à elle que le fait de pousser un cri lorsque l’on a mal permet de duper en quelque sorte notre système nerveux. En effet, lorsque nous crions, suite à un choc, une chute ou une brûlure, notre cerveau reçoit simultanément deux messages (impulsions). Le premier message provient du stimulus douloureux et le second vient du cri. C’est donc grâce à ce mécanisme de diversion que la douleur ressentie est moins intense.

Les animaux poussent des cris de douleur :

À noter que le cri suite à la douleur n’est pas une spécificité de l’être humain. Certaines espèces du monde animal crient elles aussi lorsqu’elles ont mal, à l’image des rongeurs ou encore des chiens.

Crier pour lutter contre le stress :

Très souvent, nous éprouvons le besoin de crier même sans ressentir de douleur physique. Le cri est un parfait allié antistress. Il permet d’évacuer les tensions et de se défouler. N’avez-vous jamais essayé de crier à plein poumon en pleine nature ? C’est un défoulement sensationnel.

1 commentaire
  1. Oui Danièle parfois ça fait vraiment du bien de crier et on dit aussi que ça ouvre les poumons des bb et j’avoue aussi que pousser « une gueulante » de temps en temps ça me défoule même si aujourd’hui cela n’a lieu qu’une petite fois par an alors qu’autrefois c’était … souvent

    Alors pas de complexe et vive le cri d’ailleurs dès que nous avons mal ne fait-on pas « aie »

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Mon autorépondeur français

sg-autorepondeur.com

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)