S'inscrire
Skype : gazou1551

Constipation et diabète. Quel rapport ? L’alimentation…

alimentation diabète

Marie du blog « Nourriture-Santé » se mobilise contre la constipation, dans son article pour l’évènement « le calendrier de l’Avent du bien-être »

Si je vous parle du vous allez me dire qu’il n’y a aucun rapport… Et bien si, il y en a un de taille, l’alimentation qui est responsable de la constipation et en grande partie du .

Comprendre la constipation et agir

C’est ce que Marie essaie de faire comprendre aux « constipés ». Comme pour beaucoup de maladies, l’alimentation est la principale responsable. Elle nous parle des aliments qui sont mauvais pour les personnes constipées.

N’imaginez pas que quelques pruneaux d’Agen le matin, vont suffire à  dissiper votre constipation. Le mal est plus profond.

Découvrez sans attendre les conseils avisés de Marie en cliquant sur le lien : « Comprendre la constipation et agir« 

Le diabète et les plantes

Je réponds aujourd’hui à la demande de Wassila qui souhaitait savoir qu’elles étaient les plantes qui guérissaient le diabète. Au moment des fêtes ce sujet est d’actualité pour tous les diabétiques qui sont contraints de ne pas faire trop d’excès s’ils ne veulent pas finir leur réveillon à l’hôpital. Mais peut-on vraiment guérir le diabète ? Même si tous les aliments n’iront pas pour la constipation et le diabète, une chose est sure, mangez des légumes est une bonne chose pour les deux. Ne vous en privez pas.

Qu’est-ce que le diabète ?

Il existe deux de diabète : type1 et type 2. C’est, dans les deux cas, une élévation anormale du taux de glucose, plus ou moins importante, dans le sang.

C’est une maladie grave qui, sans traitement, est à l’origine de maladies cardiaques, de cécité, d’impuissance, voire d’amputation.

Le diabète peut résulter de facteurs génétiques et environnementaux agissant ensemble.

Je ne détaillerais pas plus, ce qu’est le diabète car ce n’est pas le sujet de cet article. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette maladie allez sur le site « Doctissimo ».

Voici la différence entre les deux types de diabètes d’après « Passeport Santé« :

Le diabète de type 1 survient chez les personnes jeunes et apparaît souvent dans l’enfance. Il est causé par une destruction auto-immune du pancréas qui ne produit plus d’insuline. La cause est mal connue et il n’y a pas de prévention possible actuellement. Les gens atteints sont donc dépendants de l’insuline qui doit être administrée par injection.

Quant au diabète de type 2, qui représente 90 % des cas de diabète, il survient plus tard dans la vie. Il est principalement dû à un état de résistance à l’insuline et est associé au surpoids.

Ce qu’il faut savoir, c’est que cette maladie est en augmentation constante dans le monde. Cette augmentation ces dernières années est alarmante. En 1998 on comptait dans le monde 143 millions de diabétiques. Les prévisions pour 2025 font état de 300 millions, dont 2,4 millions en France.

Les traitements du diabète.

Le traitement classique du diabète dans les pays industrialisés est l’insuline et les antibiotiques qui évitent les complications infectieuses.

Une alimentation contrôlée est obligatoire pour ne pas augmenter le taux de glucose dans le sang.

Les 10 principes de base de l’alimentation pour les diabétiques

D’autant plus si vous êtes en surpoids vous devez :

  • Évitez ou limitez les sucres rapides (aliments au goût sucré comme le sucre, le miel, les desserts, les sodas) mais consommez des sucres lents (pain et féculents).
  • Préférez les graisses insaturées (poisson, huiles végétales…) aux graisses saturées.
  • Veillez à la régularité de la prise alimentaire en trois repas.
  • Choisissez des viandes maigres et mangez du poisson 2 à 3 fois par semaine.
  • Sachez quels sont les aliments les plus caloriques et évitez-les.
  • Apprenez les équivalences, car elles permettent de varier les repas en remplaçant un aliment par un autre.
  • Faites attention aux graisses « cachées », apprenez à les reconnaître : une pâtisserie contient du sucre mais aussi des graisses, la viande rouge n’apporte pas que des protéines, mais aussi beaucoup de graisses saturées, etc.
  • Mangez équilibré, planifiez votre alimentation, évitez le grignotage entre les repas, bougez et… servez de modèle à votre famille puisque cette hygiène de vie vaut pour tous !
  • Réduisez la quantité de graisse dans votre alimentation en évitant les aliments frits et réduisez votre consommation d’alcool et de sel, que vous pouvez remplacer par des herbes, des épices ou du jus de citron dans les assaisonnements.

Les plantes pour le diabète

alimentation diabète

Le diabète nécessite une surveillance du taux de glucose régulièrement

Voici quelques plantes réputées pour guérir ou atténuer le diabète.

Les plantes de notre continent

L’oignon: doit se consommer de préférence cru à raison de 30 à 40 g par jour (pas très appétissant). Il existe de la teinture mère d’oignon (Allium cepa), dans ce cas prenez 40 à 50 gouttes dans un verre d’eau 3 fois par jour.

L’ail : vous devrez consommer 1 à 2 gousses par jour crues, écrasées ou hachées finement. La poudre d’ail en gélule est plus facile à prendre, à raison de 0,5 à 1 g par jour. Ou encore 20 à 30 gouttes de teinture mère (Allium sativum) seront diluées dans un verre d’eau.

L’eucalyptus : sous forme d’huile essentielles, prendre 2 à 3 gouttes dans un verre d’eau 3 fois par jour. Vous pouvez aussi faire 2 ou 3 infusions par jour de feuille séchées et brisées dans une tasse d’eau chaude après les avoir laissé infusé 10 minutes.

Le fenugrec : cette plante est souvent utilisée dans l’alimentation ayurvédique pour améliorer le métabolisme. Il est conseillé de prendre 50 g de poudre de gaines 2 fois par jour, durant 10 jours.

L’olivier : prenez 60 gouttes de teinture mère (Oléa europea) chaque jour ou 0,5 à 1 g de poudre des feuilles en gélules.

Les plantes exotiques

La feuille de Cari : Cette feuille est utilisée en Inde en médecine ayurvédique. Elle a un goût citronné. Elle est censée réduire le taux de glucose dans le sang.

Pomme coolie, momordique : bien que toxique, elle est très utilisée en Inde, crue en salade ou jus, cuite à l’eau ou frite. Elle aussi réduirait le taux de glucose dans le sang.

Pervenche de Madagascar : c’est le « thé » de pervenche de Madagascar qui est utilisé.

Jamelonguier pistas : les fruits et feuilles sont utilisées en décoction ou infusion.

Toutes ces plantes, et d’autres, sont utilisées dans les pays où il est difficile de se procurer de l’insuline pour la remplacer. Pour aucune d’elles des recherches sur l’homme n’ont été faites. Les propriétés de ces plantes sont le constat des utilisateurs et médecins de ces pays.

Les mélanges de plantes pour le diabète

Il a été constaté que le mélange de plusieurs plantes était plus efficace. Il faut mélanger au moins 2 à 3 plantes. Voici quelques mélanges à 2 plantes puis d’autres plus élaborés.

  • oignon – myrtille
  • oignon – Noyer
  • fenugrec – ronce
  • fenugrec – olivier

Un mélange avec plusieurs plantes très efficaces :

  • Géranium robert (plante entière) 20g
  • Olivier (feuilles) 20 g
  • Myrtille (feuilles) 20g
  • Noyer (feuilles) 15 g
  • Renouée des oiseaux (plante entière) 10g
  • Aigremoine (plante entière) 10g
  • Pervenche (plante entière) 10g

Faire une décoction d’1 c à soupe de ce mélange pour une tasse. Faites bouillir 3 minutes et infuser 10 minutes. Il est conseillé de boire 2 tasses par jour.

Autres « plantes »

Mangez des noix chaque jour à raison de 75g, vous aidera à maîtriser la glycémie. Vous pouvez faire un mélange de plusieurs noix, non salées comme : pistaches, noisettes, noix de cajou, noix de macadamia et arachides. En plus c’est délicieux !

Dans tous les cas la prise de plantes, en décoction, infusion, gélule ou autre, qu’elles soient ou non en mélange agiront sur le taux de glycémie dans le sang. Il est donc important de le surveiller. Les plantes, plus votre traitement habituel, peuvent vous mettre en manque de glucose, faites bien attention.

N’oubliez pas les articles déjà parus pour le calendrier de l’Avent

Mon article pour le lancement de l’évènement : La relaxation partout

Alexandre du blog « Perdre 10 kilos« 

Véronique et Bruno s’occupent « des couleurs de votre chambre à coucher« 

Michel vous donne « 7 techniques pour le bien-être »

Pierre nous donne quelques pistes pour réussir à être « Homosexuel et heureux, c’est possible »

Colette nous donne 5 astuces car elle se pose la question « Recherchez-vous le bien-être ? »

Gaëtan nous invite à « L’auto-massage véritable source de bien-être« 

Michel nous donne « 7 techniques pour le bien-être »lendrier du bien-être

Carole nous invite à la culture mais pas dans le jardin : « Comment cultiver son bien-être grâce au yoga de la vie ?« 

Hélène égraine les lettres du bien-être pour notre plus grand plaisir dans : Bien-être et philosophie de vie rime avec corps et esprit sain

Martin nous invite à suivre : 15 conseils pour vous épanouir et augmenter votre bien-être

Julien vous dévoilent les « 8 astuces pour être bien pendant les fêtes de fin d’année« 

Ali nous invite : « Suivons le Chemin du Bien-Être en éliminant la fatigue hivernale ! « 

Élodie vous aide à réaliser votre mission :  » Et si le bien-être, c’était de réaliser sa mission de vie ?« 

Zhynne vous invite à vous régaler sans prendre du poids :  » Repas de fête, comment ne pas grossir« 

Dorian nous montre un chemin pour atteindre le bonheur : « Atteindre le bonheur : Existe-t-il un chemin tout tracé ?« 

Laurence vous donne 3 pistes pour : « 3 pistes pour des fêtes plus simples »

Jean-Pascal a choisi de nous guider vers le bonheur en 10 jours : « 10 jours pour suivre 10 conseils pour atteindre le bonheur« 

Maryse nous invite à la salutation du soleil :  « Le bien-être quotidien par la salutation au soleil« 

Hannah nous fait découvrir une méthode époustouflante, cliquez sur le lien suivant pour voir ça : « Puis-je régler un problème physique avec la méthode Ho’oponopono ?« 

Maxime se réjouit que vous soyez mal, mais c’est pour mieux vous aider, cliquez sur le lien pour voir comment : « Tant mieux si vous vous sentez mal ! »

Cécile vous invite à pratiquer la bête à deux dos, voyez  pourquoi en cliquant sur le lien« Quand l’aromathérapie aide à mieux vivre Décembre…« 

Alexandra vous apprend à dire NON, voyez pourquoi en cliquant sur le lien : « Se sentir mieux en posant ses limites : arrêtez d’être un paillasson ! »

Répondez à cette question ou posez la votre dans les commentaires :

« Avez-vous un traitement lourd, et avez-vous déjà pensé à vous tourner vers les plantes ?«


Recherches utilisées pour trouver cet article :

diabète et constipation, constipation et diabète, constipation diabete

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article