S'inscrire
Skype : gazou1551

Calendrier de l’Avent 2015- Jour 2

calendrier de l'Avent

Hier nous avons rempli le pot de mayonnaise et aujourd’hui nous allons transporter un sac à patates…


Le sac de patates

Un professeur de méditation demande à ses étudiants de venir au prochain cours avec un sac de patates et un sac de plastique vide.

Tout au long du cours de méditation, le professeur leur demande de méditer sur ceux et celles envers qui ils entretiennent des ressentiments, des envies, des jalousies, des rancœurs, bref, envers ceux et celles qu’ils n’ont pas pardonnés pour un geste passé.

Puis, à la fin du cours, le professeur demande à chaque étudiant d’écrire le nom de ces personnes sur une patate et de transférer ces patates dans le sac vide.

Ensuite, ils doivent promettre que pour les 7 prochains jours, 24 heures sur 24, ils ne se sépareront pas, peu importe les circonstances, de leur sac de patates. Les étudiants repartent, certains avec plus de 13 kilos de patates !

Jours et nuits, le sac de patates devait faire partie de leur vie. Au coucher, ils devaient le déposer sur la table de chevet, puis, le matin venu, le sac de patates devait être déposé à la porte de la douche, sur l’évier pendant qu’ils se brossaient les dents ; ils devaient l’apporter au déjeuner, dans le métro, l’autobus, au bureau, à l’heure du déjeuner, à des réunions, etc.

Au bout de 7 jours, les étudiants arrivèrent tous au cours de méditation plus tôt qu’à l’accoutumée dans l’espoir de remettre leur sac de patates au professeur dans les plus brefs délais.

Le professeur leur expliqua alors : « Trainer des patates vous a rendus impatients de vous en débarrasser. Par cette expérience vous venez de comprendre que pardonner, ce n’est pas excuser l’autre, c’est se libérer soi-même. »

Nicole Bordeleau

J’ai un projet pour le début d’année et j’aimerais que vous me disiez :

  • quelles sont les difficultés que vous rencontrez
  • que voudriez-vous améliorer pour être plus en forme et améliorer votre bien-être

Pour tout me dire répondez à ce questionnaire en cliquant ICI


1 commentaire
  1. Bonjour Hélène,

    Merci pour ta présence.
    Le pardon est la chose la plus importante si l’on ne veut pas vivre dans un état de colère, épuisant. J’espère que ces histoires te donneront l’inspiration de chacune de tes journées.
    Belle et douce journée.
    Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article