S'inscrire
Skype : gazou1551

Arrêtez de faire l’autruche ! Relevez la tête…

autruche

Faire l’autruche n’a jamais été la bonne solution face à un problème. Pourtant nombreuses sont les personnes qui préfèrent ne pas voir. Il est certainement plus facile de rester dans l’ignorance, du moins pendant un moment.

Mais ne pas vouloir regarder les choses en face ne va pas résoudre ce problème. Bien au contraire il risque de s’amplifier. Faire l’autruche ne fait que repousser le moment où il va falloir affronter le problème en question et à ce moment-là ce sera bien plus compliqué à gérer, quel que soit le problème.

Si vous faites face rapidement vous trouverez peut-être une solution qui satisfasse tout le monde, mais plus on attend et plus ça se complique.


La particularité de l’autruche est de se mettre la tête dans le sable lorsqu’elle rencontre un problème. Cette méthode ne fonctionne pas vraiment pour l’autruche et encore moins pour les humains. Si l’autruche respire la tête dans les sable pour vous, mieux vaut relever la tête.

Réglez les problèmes sans faire l’autruche

Si vous êtes confronté à un problème relationnel avec votre conjoint, un collègue, un ami ou un voisin, faire l’autruche ne fera qu’empirer la situation.

Le non-dit est chargé de suppositions que chacun va élaborer dans sa tête même si elles n’ont aucune raison d’être. Supposer ce que pense l’autre vous emmène directement dans le mur. Vous ne pouvez pas penser pour l’autre. Votre esprit n’est pas le sien et inversement.

La meilleure solution est de prendre son courage à deux mains et d’ouvrir le dialogue avec la personne. Mettez sur la table tous les désaccords existants qui pourrissent votre relation.

Le plus difficile est de rester calme car effectivement on a du mal à se mettre à la place de l’autre mais commencez par l’écouter. Si vous écoutez attentivement vous pourrez comprendre ce qui ne va pas. Sinon votre démarche est vouée à l’échec.

Si chacun reste sur ses positions, chacun de son côté, la situation ne va pas évoluer dans un sens positif et vous risquez d’être fâchés.

Si vous réussissez à gérer ce conflit par votre flegme et votre écoute, d’une part vous serez satisfait du résultat mais vous serez aussi fier de vous.

Vous comprendrez pourquoi faire l’autruche est une erreur à éviter à tout prix.

Évitez de faire l’autruche avec votre santé

La plupart des gens ne sont pas assez à l’écoute de leur corps, ils pensent toujours que c’est passager, ou ils n‘ont pas de temps pour ça. Une fois à l’hôpital vous aurez effectivement tout votre temps…

Si vous vous sentez fatigué, irrité, stressé ou que votre sommeil est perturbé, ne prenez pas ces signes à la légère.

Ils peuvent être le début de maladies graves ou d’une dépression, etc.

Il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse mais faire attention à sa santé est très important. Sans la santé on ne peut plus rien faire, on ne peut plus mener à bien ses projets.

Ne remettez pas à demain la ½ heure d’exercice ou de relaxation qui vous permettront de supprimer le stress.

Plus vous attendez pour vous reprendre en main et plus le résultat final risque d’être désastreux pour vous.

Ne vaut-il pas mieux « perdre » 15 ou 20 minutes par jour que de perdre des mois lorsque vous serez gravement malade.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps commencez par pratiquer la respiration profonde en complétant l’un des formulaires de cette page vous recevrez le PDF explicatif. C’est la solution la plus simple que je connaisse pour diminuer le stress, améliorer le sommeil, etc…

Et votre travail ? En êtes-vous satisfait ?

travail

Inutile de faire l’autruche, ce job ne vous plait pas

Si la réponse est oui, alors c’est parfait, continuer comme ça.

Malheureusement ce n’est pas le cas de la majorité des personnes qui travaillent. La plupart font un métier qu’ils n’ont pas choisi. Ils ont fait des études pour faire plaisir à leur parent ou ont pris cette voie faute de savoir ce qu’ils voulaient vraiment.

Travailler 8 heures par jour à faire ce qui ne plait pas est presque héroïque. Le moral et le physique s’en ressentent et cela se traduit à plus ou moins long terme par des problèmes de santé.

Si vous êtes dans ce cas, vous pourriez arrêter de faire l’autruche sur ce que vous souhaiteriez faire réellement. Quelle est votre passion ? De quoi rêvez-vous ?

N’avez-vous jamais pensé que vous pourriez faire quelque chose qui vous permette d’allier votre passion à votre travail ?

 Ne faites pas l’autruche pour vos rêves

C’est ce que j’ai fait il y a maintenant 3 ans ½ et je ne le regrette pas. J’ai commencé un nouveau job, sur internet.

Les premiers mois je les ai passés en recherches et en formations (parfois coûteuses) et j’ai failli abandonner. Mais j’aime aller au bout de ce que je commence et j’ai eu raison.

Lorsque l’on a un travail il ne faut pas l’arrêter mais simplement commencer par travailler 2 heures par jour a préparer ce nouveau projet. Au-delà de ce que peut rapporter votre projet financièrement, ce sera très enrichissant intellectuellement. En effet vous allez découvrir un autre monde, apprendre de nouvelles choses, vous former, faire de belles rencontres.

Si vous voulez arrêter de faire l’autruche sur vos désirs, commencez par faire le tri dans votre tête entre vos désirs et votre de toujours.

On a envie d’une nouvelle voiture mais on rêve de devenir chanteur, pompier, astronaute, etc…

N’écoutez pas les autres qui trouveront toujours les arguments pour vous décourager.

Faites ce que vous ressentez qui est bien pour vous. Faites selon votre intuition. Mais n’oubliez pas de vous faire aider par ceux qui ont déjà réussi.

passeport-réussite

Répondez à cette question ou posez la vôtre, dans les commentaires :

Quel est votre rêve ? Pensez-vous continuer de vivre aux pays des autruches encore longtemps ?


Recherches utilisées pour trouver cet article :

dans quel cas faire l autruche, faire l autruche
8 commentaires
  1. Bonjour Katibel,

    J’ai lu dernièrement que l’autruche se mettait la tête dans le sable parce qu’elle cherche sa nourriture et qu’elle s’occupe de ses oeufs qui sont enterrés. Elle met aussi sa tête près du sol pour se protéger des tempêtes de sable.

    Donc, l’autruche ne fuit rien en se mettant la tête dans le sable. Au contraire, elle serait au travail. Dans ce cas, pour réaliser nos rêves, il serait peut-être bon de faire comme l’autruche et de se mettre au travail.

    Cordialement,

    Colette

    • Bonjour Colette,
      Je savais qu’elles allaient voir les œufs qu’elles avaient enterrés mais je ne savais pas qu’elles de même pour leur nourriture.
      Et puis, vois-tu ça m’arrangeait bien de penser qu’elles se cachaient comme on l’a si souvent entendu dire.
      Belle et douce journée.
      Katibel

  2. Cet article évoque un point majeur, pourtant peu présent dans la littérature du mieux vivre.
    Et sur lequel je pourrais écrire un nouveau livre !
    Dire les choses.

    Le débat est ouvert et j’entends déjà ceux qui prétendent que ne rien dire est préférable.
    Oui… mais non !

    Sauf cas exceptionnel, dire les choses, avec la manière, permet d’éviter tant d’obstacles qu’il est un élément phare d’une vie heureuse.
    Et tant pis pour l’autruche !:)

    • Bonjour Jean-Luc,
      Le problème est de savoir dire les choses, sans à priori. Pas facile on a toujours notre propre ressenti. Mais si on se met à écouter les autres et ce qu’ils ont à dire en essayant de les comprendre on peut tout dire.
      Mais tu as raison un livre n’y suffirait pas. Quand sort le tien ???
      Belle et douce journée.
      Katibel

  3. C’était une boutade, je n’ai pas prévu de sortir de livre sur ce sujet : celui qui existe suffit à mon bonheur et, semble-t-il, à celui des lecteurs ! 🙂
    A bientôt.

  4. Bonjour Danièle,

    En sommes ce que tu conseilles est de regarder en face le problème quel qu’il soit et d’agir sans attendre des lustres 😉 ! Attitude intelligente, mais que souvent l’on remet, surtout quand la situation est pénible.
    Mieux vaut prendre son courage à deux mains sans tarder avant que la situation n’empire.
    C’est comme les rêves, pourquoi attendre la fin de son existence et ce dire, si javais su…

    A la réalisation de tes rêves 😉 !

    • Bonsoir Hélène,
      Je sais qu’il est très compliqué de faire ce qui nous ennuie, ça m’arrive aussi. Mais dans ces moments là, je me pose 2 questions : qu’est-ce qui te fait penser que ça ne va pas marcher, que ça va être difficile, compliqué, etc… ? Quelles preuves as-tu de cela ?
      Comme je n’ai rien qui confirme mes craintes, je me trouve de bonnes raisons pour le faire.
      Belle et douce soirée.
      Katibel

  5. Bonjour David,
    Certaines personnes en sont incapables et l’aide d’un coach ou d’un thérapeute e peut les aider à passer cette étape difficile.Belle et douce journée.
    Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article