S'inscrire
Skype : gazou1551

Après les examens viennent les entretiens d’embauche…

entretien d'embauche

L’entretien d’embauche, quel que soit son but, emploi saisonnier, à temps complet ou partiel, est toujours une épreuve. Ça l’est d’autant plus lorsque l’on vient juste de passer ses examens.

Avoir un bon curriculum vitae ne va pas vous donnez l’accès à un emploi dès que vous sortez de vos études. Vous devez en plus travailler votre entretien d’embauche. Les recruteurs voient tellement de candidats qu’il faut à la fois être convaincant et garder sa place.

Des entretiens d’embauche à tout niveau

Lorsque je travaillais dans une association d’aide aux personnes en difficulté sociale, j’ai été confrontée aux difficultés que rencontraient ces personnes lors d’un entretien d’embauche.
Pourtant, parmi ces personnes toutes les classes sociales étaient représentées et certaines avaient un très bon niveau professionnel ou scolaire. Du fait de leur âge ou de leur timidité, ils ne parvenaient pas à trouver un emploi et j’étais là pour les aider.

J’animais des ateliers sur la confiance en soi afin de leur permettre de ne plus être tétanisé devant un éventuel employeur lors de l’entretien d’embauche.

Pour mettre les personnes en situation d’entretien d’embauche, je faisais faire des jeux de rôle où les futurs candidats jouaient l’employeur ou le futur employé. Ces jeux de rôle étaient très important pour eux et donnaient de très bon résultats.

J’ai pu constater lors de ces faux entretiens d’embauche, que la majorité des personnes qui souhaitait avoir un emploi avait eu une attitude générale qui ne les avantageait pas. Elles oubliaient bien souvent de saluer la personne qui jouait le rôle de l’employeur, ou donnait une poignée de main molle et humide. Elles étaient bien souvent mal assises sur leur siège, avaient le regard fuyant celui de leur interlocuteur, se tordaient les doigts, ou encore tapaient du pied. Tous ces gestes nuisent à un bon entretien d’embauche.

Le langage du corps lors de l’entretien d’embauche

langage du corps

Une attitude désinvolte ne peut convenir pour un entretien d’embauche

L’employeur qui a devant lui une personne comme celle-ci lors d’un entretien d’embauche, voit immédiatement qu’elle manque de confiance en elle et est extrêmement mal à l’aise. On peut aussi déceler une grande nervosité et un manque de franchise supposé.

Le regard fuyant donne l’impression que la personne cherche à cacher quelque chose, que les propos qu’elle tient sont faux ou sans fondement. Le manque de conviction dans les réponses, souvent courtes, donne l’impression que la personne ne connaît rien au travail qui lui est proposé.

Vous devez travailler l’attitude que vous allez avoir vis-à-vis de votre futur employeur. Vous devez absolument changer certaines de vos postures et façons de faire.

  • Lorsque vous arrivez, éviter de garder les mains dans les poches et d’avoir la tête baissée avec l’air d’un chien battu.
  • Saluez celui qui vous accueille pour l’entretien d’embauche en le regardant dans les yeux et soutenez son regard.
  • Ne regardez pas par terre mais plutôt, le nez ou la bouche de votre interlocuteur si vous ne pouvez pas soutenir son regard.
  • Ne restez pas assis sur le bord de votre chaise, asseyez-vous confortablement. Ne donnez pas l’impression d’avoir envie de partir à peine arrivé.
  • Gardez vos pieds bien à plat sur le sol et éventuellement, croisez vos mains sur vos cuisses. Cette position vous permettra une meilleure respiration ventrale.
  • Prenez votre temps pour répondre mais faites des phrases concises mais construites avec sujet verbe et compléments.
  • Parlez sans mentir, sans exagération mais surtout sans jamais vous dévaloriser. N’inventez pas des histoires pour vous faire mousser
  • Respirez par le ventre durant tout l’entretien cela va vous aider à être moins stressé.
Si vous suivez ces recommandations, vous aurez beaucoup moins de difficultés, vous serez plus à l’aise et donnerez l’impression d’avoir envie de ce travail.
Vous devez montrer que vous êtes volontaire, prêt à travailler et à vous adapter.

Pour vous aider vous pouvez participer à des stages organisés par le pôle emploi sur les entretiens d’embauche. Vous pouvez aussi suivre Méditer Aujourd’hui qui vous permet de relativiser chaque situation et de reprendre confiance en vous.

Répondez à cette question ou posez la vôtre, dans les commentaires
Avez-vous déjà eu des entretiens d’embauche qui se soient mal passé ? Racontez-nous…

Les personnes inscrites à ma liste privée reçoivent en plus des informations du blog des conseils plus personnels. Si vous voulez en faire partie, il vous suffit de cliquer sur le lien : http://bit.ly/fbecontact
2 commentaires
  1. Bonjour Danièle,

    Voila de bons conseils auxquels j’adhère totalement.

    L’outil clé est la CONFIANCE EN SOI.
    Toutes les fois ou je me suis ou failli me planter, c’était par manque de confiance en moi. ET toutes les fois ou j’ai réussi, c’était parce que j’étais totalement impliquée dans ma prestation avec une solide confiance en moi.

    Se relaxer permet d’éliminer les tensions. C’est une aide pour se sentir plus confiant.

    Moi aussi, j’ai fait faire des jeux de rôle, j’ai pu observer les mêmes phénomènes. L’entrainent et encore l’entrainement est nécessaire pour se connaitre, accepter sa personnalité et foncer.

    Merci Danièle
    Helene Articles récents…Prendre le risque de changer au risque de chute fatale ?My Profile

    • Bonjour Hélène,
      Même si parfois on se loupe, il vaut mieux essayer que de ne rien faire. On a moins de regrets.
      Tu as raison de foncer !
      Belle et douce journée.
      Danièle

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

Mon autorépondeur français

sg-autorepondeur.com

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)