S'inscrire
Skype : gazou1551

Améliorez Votre Estime de soi avec des signes de reconnaissance positifs

estime de soi

L’ et la confiance en soi était le sujet de mon dernier atelier interactif et le sera encore pour le prochain, le 1er juin à 18h00.

Il est clair que l’une ne va pas sans l’autre et la première dont il faut se préoccuper est l’estime de soi.

Comment voulez-vous avoir en vous si vous ne vous estimez pas ?


L’estime de soi

L’estime de soi est le regard que l’on pose sur soi, la vision de ce que l’on est dans les différentes situations et circonstances que l’on rencontre dans la vie.

Durant notre atelier nous avons fait un exercice pour prendre conscience de la vision que nous avons de nous-mêmes.

Le premier travail à faire lorsque l’estime de soi n’est pas au top est de trouver dans quels domaines nous nous estimons le moins pour rapidement l’améliorer.

Vous pouvez regarder le replay et télécharger le PDF de l’exercice en vous rendant sur ma chaine YouTube « C’Clair ».

Comment améliorer l’estime de soi

L’estime de soi se forge tout au long de notre vie dès notre premier cri en fonction de ce que vous vivez et de vos rencontres. Elle peut fluctuer durant toute sa vie, il faut donc toujours avoir un œil dessus.

Comme je vous l’ai dit, cela commence à la naissance et surtout durant l’enfance même si notre estime évolue en permanence.

L’enfant qui reçoit dès sa naissance des compliments, des encouragements, des signes de reconnaissance positifs, deviendra un adolescent puis un adulte, sûr de lui.

Malheureusement, la majorité des parents et de l’entourage ne donnent aux enfants que des signes de reconnaissance négatifs. Les adultes qu’ils deviendront auront une piètre estime d’eux-mêmes.

Il ne faut pas confondre ces signes avec les signes négatifs mérités, dont il faut faire état avec beaucoup de compassion et qui ne remettent pas en cause l’image de l’enfant.

On peut aussi voir des parents qui adulent leurs enfants et ne leur donnent que des signes positifs, mérités ou non. Dans ce cas, devenus adultes, ils auront un égo surdimensionné qui peut être handicapant. Ces personnes sont souvent arrogantes, intransigeantes, et ne supportent pas que l’on ne soit pas d’accord en tout point avec elles.

Celui qui n’aura pas assez de signes de reconnaissance positifs sera au contraire toujours dans le doute, ne se sentira pas à la hauteur. Il mettra même en doute sa légitimité à entreprendre et aura de grandes difficultés à avoir de bonnes relations avec les autres.

En tant que parents, il est important de donner des signes de reconnaissance positifs et d’équilibrer avec des signes de reconnaissance négatifs qui ne sont pas orientés sur ce qu’est l’enfant, mais sur ce qu’il a mal fait.

Par exemple il ne faut pas lui dire : « Tu es nul, ce n’était pas bien compliqué à faire, etc… ».

Vous devriez lui dire : « Tu n’as pas très bien fait ceci ou cela. Que s’est-il passé ? »

Il ne faut jamais dévaloriser la personne à qui l’on adresse un signe de reconnaissance négatif, quelle que soit la situation, même et surtout à un enfant.

Donc, si aujourd’hui, vous n’avez pas d’estime pour vous-même, ce n’est pas de votre faute, mais de ce que vous avez vécu, vu, entendu et reçu depuis votre enfance jusqu’à ce jour.

Il arrive qu’un adulte perde l’estime de soi lorsqu’elle est rabaissée ou reçoit continuellement des signes de reconnaissance négatifs. Ces signes peuvent être donnés par le conjoint, le patron, un chef, un ami, un enseignant, etc.

La seule solution pour faire remonter votre estime dans ce cas-là, est de travailler sur ce problème, en faisant des exercices adaptés qui la feront remonter.

Vous pouvez commencer tout de suite en regardant le replay du dernier atelier et télécharger le PDF de l’exercice en cliquant sur l’image.

estime de soiDans le prochain article, je vous parlerai de la confiance en soi.


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article