S'inscrire
Skype : gazou1551

L’alphabet du bien-être et l’harmonie énergétique | Calendrier de l’Avent

harmonie énergétique

Aujourd’hui Hélène du blog « Objectif réussite » qui « effeuille » le bien-être par chaque lettre dans son article pour l’évènement « le calendrier de l’Avent du bien-être »

Quoi de mieux pour le bien-être décliné par ses lettres de l’alphabet que l’ énergétique ? Connaissez-vous les chakras qui sont au centre de cette harmonie ?


Bien-être et la philosophie de vie

Pour chaque lettre Hélène vous invite à réfléchir et découvrir ce que chacune peut vous apporter tant sur le plan physique que philosophique.

Vous connaissez la chanson de l’alphabet : A, a, a, a, a, a, B, b, b, b, b, b, C, c, c, c, c, c, D, d, d, d, d, d, etc…

« Le bien-être » a 10 lettres et, sur ces 10 lettres, Hélène vous enchante de sa vision du bien-être.

J’ai adoré son article, je suis sure que vous aimerez aussi.

Pour le lire cliquez sur le lien suivant : Bien-être et philosophie de vie rime avec corps et esprit sain

L’harmonie énergétique

Pour que votre enveloppe corporelle soit en harmonie avec votre corps céleste il faut que les énergies qu’il contient soient elles aussi en harmonie.

Que vous soyez croyant ou non en un Dieu, vous avez un corps céleste, celui de votre spirituelle. Cette énergie est plus ou moins présente à l’esprit de chacun mais est tout de même là.

Qu’est-ce que les chakras ?

Wipikédia nous donne des définitions. Dans tous les cas les chakras sont synonymes de pouvoir.

Dans l’Inde ancienne, le mot désignait un disque de métal — or, cuivre ou fer — symbolisant le pouvoir d’un râja dit chakravarti : celui qui fait tourner la roue de la destinée des hommes, qui tient leur vie dans ses mains, mais aussi, peut-être, celui qui est à l’image de sūrya, le soleil. Le titre de chakravarti ou chakravartin était donné à un souverain ayant fait le sacrifice du cheval ou ayant réalisé de grandes conquêtes.

Dans l’hindouisme, la roue représente la structure des mondes et de l’individu, « dont le noyau est le cœur, les rayons ses facultés et les points de contact avec la jante les organes de perception et d’action ».

Le terme fut ensuite utilisé pour qualifier Bouddha et les souverains bouddhistes, qui font tourner la roue de la loi (geste de dharma chakra-mudrâ).

On retrouve ainsi très logiquement une représentation de chakra dans l’emblème et le drapeau de l’Inde. À l’origine, devait se trouver dans la bande blanche le rouet de Gandhi, c’est-à-dire l’outil emblématique de l’autosuffisance. Il fut plus tard remplacé par le chakra d’Ashoka, un symbole bouddhiste, sous l’influence de Bhimrao Ramji Ambedkar, le rédacteur hors-caste de la constitution indienne qui finit par se convertir au bouddhisme.

Les sept couleurs des chakras principaux sont également les couleurs de l’arc-en-ciel.

Les chakras sont issus d’un système de croyances philosophiques issues de l’hindouisme. Les premiers textes qui en parlent sont écrits en sanscrit. Pour les personnes adhérant à ces croyances, ils ont une réalité physique et physiologique au même titre que d’autres organes, même si cette physique est, dans leur conception, beaucoup plus subtile. En occultisme, il est affirmé que la clairvoyance permettrait de les voir comme des centres de lumière et d’énergie.

Des chercheurs se disant « indépendants » ont cherché à confirmer l’existence de ces points et à donner une explication à leur fonctionnement (le Dr Janine Fontaine, pour n’en citer qu’un exemple français). De nombreuses personnes — des milliers selon certains — disent avoir la capacité de les toucher et/ou de les voir (voir la référence M.L. La Bonté en bibliographie) ; cela ne serait qu’une question d’entraînement et de détente.

Ceux qui examinent les chakras les décrivent comme des organes vivants. Ils auraient pour fonction la régulation de « l’énergie » entre les différentes parties du corps, et entre le corps, la terre et l’univers. Soumis aux aléas de santé de l’individu, ils présenteraient des symptômes de rigidité ou d’affaissement, d’encombrement ou de perte de vitalité. Ils communiqueraient entre eux et seraient capables de se compenser mutuellement. Réciproquement, une action « d’harmonisation énergétique » (de type acupuncture, même si celle-ci ne travaille pas directement sur les chakras) aurait des répercussions sur la santé de l’individu.

De plus, les chakras correspondraient à des plexus et à des glandes, ce qui signifie que leurs localisations auraient une fonction avérée dans la biologie et même le psychisme de l’individu. Mais la physiologie, en l’état actuel des connaissances, n’a pas besoin d’avoir recours à la notion de chakra pour expliquer les phénomènes observés.

Les différentes énergies.

Nous avons dans notre corps sept centres d’énergie appelée aussi « chakras ». C’est l’alignement de ces sept centres d’énergie qui permet d’atteindre l’harmonie énergétique.

Chacun d’eux possède ses propres qualités et agit de façon indépendante.

harmonie énergétique

Harmonisation de l’énergie corps- Univers

  • le chakras de la base
  • le chakras sacré
  • le chakras soleil
  • le chakras cardiaque
  • le chakras de la gorge
  • le chakras frontale
  • le chakras coronal

Pour que notre corps et notre esprit soit en parfaite harmonie il faut que les sept chakras aient une énergie équilibrée entre eux Si un chakras n’a pas assez d’énergie vous vous en ressentirez immédiatement. C’est à nous de faire ce qu’il faut pour que l’ensemble de nos chakras donne une harmonieuse énergie.

Les orientaux depuis longtemps ont pris conscience de leur responsabilité dans le bien-être de leur corps et de l’harmonie énergétique.

Qu’est-ce que cette énergie ?

Elle est dans notre corps, invisible, mais réelle, tout comme l’électricité qui passe dans les fils électriques. On ne voit pas l’électricité sauf en cas de court-circuit.

Pour nous c’est un peu pareil, l’énergie est présente mais nous ne la voyons pas. Par contre il nous arrive de la ressentir.

Lorsque nous sommes » à plat » nous nous apercevons que nous en manquons.

Elle circule en nous, autour de nous et il faut parfois savoir recharger les batteries lorsque qu’elle nous manque.

Ne connaissez-vous pas ces expressions ?

Lorsque l’on est en forme, ou qu’on ne l’est pas, il existe beaucoup d’expressions pour le faire savoir : « je pète la forme », « je déborde d’énergie », ou au contraire « je suis à plat », « je n’ai pas d’énergie », « j’ai besoin de charger mes piles ».

Notre corps est la partie visible mais n’est pas tout

Notre corps physique n’est que la partie visible de nous-mêmes, c’est aussi celui qui nous permet de vivre sur notre planète Terre. Cette enveloppe physique n’est que la représentation de ce que l’on est au fond de nous, à l’intérieur, et que l’on ne voit pas.

Si nous arrivons à en prendre conscience nous avons alors de toute la possibilité d’harmoniser nos énergies et de vivre mieux.

N’oubliez pas les articles déjà parus pour le calendrier de l’Avent

Mon article pour le lancement de l’évènement : La relaxation partout

Alexandre du blog « Perdre 10 kilos« 

Véronique et Bruno s’occupent « des couleurs de votre chambre à coucher« 

Michel vous donne « 7 techniques pour le bien-être »

Pierre nous donne quelques pistes pour réussir à être « Homosexuel et heureux, c’est possible »

Colette nous donne 5 astuces car elle se pose la question « Recherchez-vous le bien-être ? »

Gaëtan nous invite à « L’auto-massage véritable source de bien-être« 

Michel nous donne « 7 techniques pour le bien-être »

Carole nous invite à la culture mais pas dans le jardin : « Comment cultiver son bien-être grâce au yoga de la vie ?« 

Répondez à cette question ou posez la votre dans les commentaires :

« Connaissez-vous l’énergie des chakras et vous en servez-vous ?« 


6 commentaires
  1. Bonjour Danièle et Hélène,
    Je suis persuadée que certaines personnes arrivent
    à voir les couleurs dans l’invisible, c’était le cas de celui qui
    m’a formé.
    Pour ma part je peux sentir l’énergie des chakras mais pas voir leur
    couleur ou peut-être que je ne me l’autorise pas parce que je crois
    que c’est mon mental qui me joue des tours!
    hannah@techniqueTipi Articles récents…Voulez-vous que la magie des batiks s’installe chez vous?My Profile

    • Bonjour Hannah,
      Moi aussi j’ai quelques difficultés a voir des couleurs imaginaires comme celles des chakras.
      Mais lorsqu’on a regardé leur représentation de nombreuses fois, ça devient plus facile.
      Nous ne sommes jamais à l’abri des tours que nous joue notre mental même si on a la sensation de le contrôler.
      Belle et douce journée.
      Katibel

    • Bonjour Hannah !

      Le mental ? C’est lui qui empêche de voir l’invisible. Nos filtres, notre éducation, nos croyances, tout cela décide de ce que l’on voit ou pas. Et après il y a les limites de la physique…
      Michel @ Changer Gagner Articles récents…7 techniques pour le bien-êtreMy Profile

      • Bonjour Michel,
        Nous avons tous nos limites et même si l’on travaille à les repousser, l’exercice n’est pas des plus faciles.
        Il est pourtant indispensable de prendre conscience de nos limites qui nous bloquent et nous empêche d’être en harmonie avec nos désirs profonds.
        Belle et douce journée.
        Katibel

  2. Bonsoir Danièle et Hannah,

    J’ai pris énormément de plaisir à écrire cet article avec les lettres du bien-être. Ce n’est pas toujours un exercice facile. Merci Danièle d’apprécier.

    Il y a bien longtemps, j’ai étudié les chakras. Celui qui m’a laissé trace et le chakra solaire appelé aussi plexus solaire.
    Lors d’un stage, je me souviens avoir entrevue l’aura de certaines personnes, ou était-ce tellement suggérer que j’ai cru. Peu importe, je crois que nous avons en nous cette énergie dont tu parles.
    Quand je fais quelque chose avec passion, je sens vibrer mon plexus solaire. Mon énergie se décuple alors.

    Ton article sur les chakras me font me reconnecter au miens, c’est super.
    Helene Articles récents…Bien-être et philosophie de vie rime avec corps et esprit sainMy Profile

    • Bonjour Hélène,
      Pour moi l’exercice journalier en ce moment, est de trouver un sujet qui va compléter l’article du jour.
      Pas facile tous les jours surtout lorsque je reçois l’article un peu tard.
      Mais comme j’aime les défis, ça me permet de repousser mes limites.
      Belle et douce journée en couleur.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article