S'inscrire
Skype : gazou1551

Accouchement par césarienne: les principales causes

Cesarienne

Une opération chirurgicale, bien qu’elle soit réputée sans risque, fait toujours l’objet de nos plus grandes craintes. La césarienne n’est pas une exception.

La césarienne est d’une intervention chirurgicale au cours de laquelle le bébé naît à l’aide d’une incision effectuée dans l’utérus.

Cet article a été rédigé par Andry pour le blog https://www.parents-testeurs.com/

Rien qu’avec les descriptions, on comprend mieux pourquoi la future maman est angoissée à l’idée de devoir mettre son enfant au monde de cette manière. Elle peut être programmée à l’avance ou alors effectuée en urgence au cours de l’accouchement. Environ 2/3 des césariennes sont décidées avant le travail, et les autres sont décidées et effectuées en cours de l’accouchement. Ce type d’accouchement par césarienne est en général imprévisible, et pour l’éviter, il vaut mieux connaître les facteurs et causes susceptibles d’entraîner la césarienne.

Pourquoi doit-on faire une césarienne ?

Une césarienne peut être engendrée par une pathologie de la future maman ou du fœtus. Il est possible qu’une hémorragie ait lieu au cours de l’accouchement dans le cas d’un placenta prævia, cela nécessite alors quelquefois une césarienne.

Une poussée d’herpès génital à l’accouchement est aussi un facteur rendant possible la césarienne, en effet le risque de transmission au bébé est bien trop élevé et dans ce cas il n’y a pas d’autres alternatives que l’opération à voix haute.

Cela peut être aussi la taille du bassin de la maman est inférieure à celle de la tête du bébé, et que la dilatation du col de l’utérus stagne, le passage par une césarienne est nécessaire. Lorsque bébé est à terme, mais n’adopte pas encore la position adéquate, les médecins peuvent également décider d’une intervention chirurgicale, on parle souvent de césarienne bébé en siège. Tous ces paramètres sont évalués à l’aide d’un examen systématique indispensable et nécessaire à la future mère par radiopelvimétrie et radiographie. L’obstétricien peut décider de faire une césarienne en cas de complication entre autres suite à des mouvements respiratoires du bébé en cours d’expulsion, une anomalie du rythme cardiaque ou encore une rotation dans le mauvais axe.

Quelques avertissements.

Certes, avec une césarienne, l’accouchement sera moins long, les douleurs moins violentes, les risques d’imprévus moins nombreux, c’est pourquoi les futures mamans sont de plus en plus tentées par cette opération. Le mieux est d’en parler avec le gynécologue pour voir si vous répondez effectivement aux indications exigées pour passer à l’acte. Il est important d’évaluer la nécessité d’effectuer une césarienne de convenance et d’obtenir toutes les informations nécessaires en rapport avec les risques d’une césarienne avant de prendre sa décision. Si malheureusement, vous n’avez d’autres choix que la césarienne, inutile de paniquer, l’important est de bien s’y préparer moralement et physiquement. N’hésitez pas à solliciter l’appui de votre partenaire pour bien vivre ce moment.


Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article

Services sur mesure

Auteure et éditrice

Danièle Galicia Danièle Galicia (nom de plume Katibel)