S'inscrire
Skype : gazou1551

7 stratégies pour devenir heureux| Calendrier de l’Avent

heureux

Aujourd’hui c’est Pierre du blog « Mon Psy Gay » qui donne quelques conseils pour être homosexuel et heureux.

Et pour ma part, je vais vous donner quelques pistes, quelques signaux à ne pas manquer pour être heureux au quotidien.


Homosexuel et heureux

Les dernières évolutions de la loi en faveur du mariage des homosexuels a créé quelques remous au sein de notre société. Être homosexuel n’est pas simple au quotidien, mais ce sont tous les êtres différents qui subissent les regards des autres réprobateurs ou non.

Ma maman était très handicapée et lorsque j’étais petite je ne supportais pas de voir le regard que posait les passants sur ma mère, il m’arrivais de les remettre à leur place du haut de mes 8 ans.

La différence est mal acceptée dans notre société qui veut tout uniformiser, mais chaque être est unique et doit le rester.

Je vous invite à découvrir l’article de Pierre.

Pour cela cliquez sur le lien suivant : « Homosexuel et heureux, c’est possible »

Et si la nous offrait des panneaux de signalisation pour nous guider sur les attitudes à adopter pour être heureux ?

Voici donc 7 panneaux de signalisation pour être heureux

Rêver pour être heureux

Le rêve, la vision ou le projet est le moteur de votre vie. Assurez-vous de toujours œuvrer sur un projet qui vous inspire au plus haut point.

Ne pas être habité de ce sentiment de direction est exactement comme voyager sans carte routière et sans nom de rues.

Au début, ça peut avoir un petit côté bohème, rebelle et poétique de voyager sans destination, mais à la longue, ne soyez pas surpris si vous aboutissez dans une ville qui a pour nom: Nulle part !

L’objectif qui anime tout être humain est d’être heureux.

Minimum 600, foncez.

heureux

Apercevoir le ne rend pas heureux

Tant et aussi longtemps que vous voyez à un minimum de 200 pieds devant vous, foncez.

Je fais référence ici à la distance à laquelle nous pouvons voir devant nous lorsque nous conduisons la nuit.

Nous ne pouvons pas voir plus de 600 mètres devant nous et pourtant, nous continuons à faire notre chemin.

La vie devrait être similaire. Profitez au maximum de vos 600 mètres et vous vous préoccuperez des prochains 200 pieds lorsqu’ils viendront.

Pourquoi vouloir être heureux, le bonheur est-il inaccessible à une certaine distance ?

Visibilité réduite, vraiment ?

Prenez garde aux gens qui adoptent une attitude du genre : Je vais y croire quand je vais le voir, car, en réalité, ces gens ne le verront jamais.

Ils seront toujours dans une zone de visibilité réduite.

La raison est fort simple. C’est qu’il s’agit plutôt de l’attitude inverse qui nous permet d’accéder à la magie de la vie, être heureux.

C’est plutôt: vous ne le verrez que lorsque vous y croirez.

Arrêtez – On s’en fout !

À chaque fois que nous nous trouvons dans un endroit où les gens se plaignent sans cesse de leurs conditions du genre «j’suis fatigué, il n’y a pas d’emploi, il n’y a rien à faire dans la région, il fait froid, y mouille encore, il y a beaucoup de circulation, le stationnement est trop loin, etc.», il serait amusant d’avoir un panneau rouge qui sortirait de nulle part avec l’inscription: «Arrêtez – On s’en fout !»

Vous êtes votre propre discours. Prenez garde à vos mots, ils deviendront tôt ou tard votre réalité. Parlez plutôt de vos petits bonheurs pour en attirer d’autres et être heureux.

Il n’y a pas de limites.

Les seules limites qui existent sont celles que l’on s’impose à soi-même, vraiment.

J’ai rencontré un gars sans jambes qui a escaladé le mont Everest. J’ai vu une jeune femme sans bras ni jambes qui a nagé à travers le lac Érié au Canada avec des prothèses. J’ai rencontré un jeune homme qui a couru l’équivalent de deux marathons par jour pendant 111 jours pour traverser le désert du Sahara sur une distance de 7500 kilomètres.

Comprenez bien une chose: les seules limites qui existent sont celles que l’on s’impose à soi-même, vraiment.

Si vous mettez des limites au bonheur vous ne l’atteindrez jamais et vous ne vous sentirez jamais heureux.

Zone de karma.

Il vous sera presque inévitable d’entrer en contact avec des personnes qui ont des valeurs difficiles à gérer.

Ce jour-là, cette rencontre se traduira peut-être en déception, en trahison, en manque de respect, en intimidation ou autres émotions difficiles à gérer pour vous.

Sortez de ces relations malsaines et soyez assuré que la vie se chargera de venir leur enseigner, un jour, les bonnes manières.

L’important est de ne pas utiliser ces moments difficiles pour s’enfoncer dans un sable mouvant d’excuses.

Fuyez les personnes négatives qui nuisent à votre bonheur et vous empêchent d’être heureux, l’amour, l’amitié, la gaité sont bien plus porteurs.

Être heureux aujourd’hui.

heureux de planater

Cultivez chaque jour votre bonheur

Un vieux proverbe chinois dit ce qui suit: «Le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 25 ans et le deuxième meilleur moment est aujourd’hui.»

J’adore cette philosophie. Il est si facile de dire qu’il est trop tard pour être à jour avec la vie et nos rêves.

Mais en réalité, chaque fois que l’on remet cette décision, nous passons à côté de l’occasion de semer notre vie de rêve, le meilleur de soi et trouver le bonheur.

Soyez de ceux qui entreprennent des actions au quotidien face à votre destinée.

Les articles déjà parus pour le calendrier de l’Avent

Mon article pour le lancement de l’évènement : La relaxation partout

Alexandre nous donne des conseils minceur « Perdre 10 kilos »

Véronique et Bruno s’occupent « des couleurs de votre chambre à coucher« 

Philippe vous conseille sur votre alimentation « Alimentation et bien-être« 

Merci de répondre à cette question dans les commentaires :

« Que faites-vous pour être heureux ?« 

 


2 commentaires
  1. Bonsoir Danièle,

    Ça décoiffe par ici ! J’aime particulièrement. Pourquoi ? Ta philosophie de vie me renvoie à la mienne et je te rejoins à 100%.

    Vois-tu, je me rend compte qu’en ce moment, malgré des étapes qui vont être difficiles à passer, et bien le rêve que je caresse depuis l’enfance, peut se réaliser ! La forme est différente bien sur mais le fond reste le même. Fantastique le pouvoir de la persévérance !

    Hélène
    Helene Articles récents…Parole Percutante fait son ramdam avec Phobie SocialeMy Profile

    • Bonjour Hélène,
      Ce qui tue à petit feu c’est de ne plus avoir de rêve. Une vie sans rêve est tellement triste.
      Mais les rêves les plus beaux sont ceux que l’on garde au fond de soi depuis que l’on est enfant.
      D’ailleurs lorsque je lis ou écoute le récit de certaines vies, cela confirme que ces personnes, connues ou pas, sont heureuses car elles ont réalisé leur rêve d’enfant en surmontant tous les obstacles avec une grand persévérance.
      Belle et douce journée.
      Katibel

Laisser un commentaire

Afficher un lien vers mon dernier article